Restons en contact
Campagne #MamKoul2020

Nationale

Reforme CEI-Côte d’Ivoire: LIDER exclu des travaux

Publié

activé

"LIDER est le seul parti politique qui a rédigé, diffusé et mis à la disposition de l’opinion et du gouvernement, un projet de réforme de la commission électorale (CEI)" Monique Gbekia, présidente de LIDER

Alors qu’il a été, par courrier, invité à une réunion d’échanges par le premier ministre Amadou Gbon, sur la reforme de la commission électorale indépendante (CEI), Liberté et Démocratie pour la République (LIDER) a vu ses représentants empechés d’accéder aux locaux de la primature.

Nous vous communiquons ci-dessous le Communiqué de Monique Gbekia, présidente de LIDER, à ce sujet.

En date du 17 janvier 2019, le premier ministre a fait parvenir un courrier à la présidente de LIDER pour la convier à la rencontre du gouvernement avec les partis politiques concernant la réforme de la commission électorale (Cei) devant se tenir le 21 janvier 2019 à son cabinet.

En date du 18 janvier 2019, la présidente a accusé réception de l’invitation et fait parvenir au cabinet du premier ministre une copie de la proposition de LIDER concernant ladite réforme, à verser au dossier. (http://lider-ci.org/lavant-projet-de-loi-lider-pour-la-ref…/)

Le même jour, LIDER a été contacté par M. Doumbia du cabinet du ministre de l’intérieur et de la sécurité (20.25.00.31) pour connaître le nom des 3 personnes qui prendront part à la rencontre. Les noms lui ont été communiqués: Monique Gbekia (présidente), Yacourwa Boué Koné (vice-président), Nathalie Yamb (conseillère exécutive du Prof. Mamadou Koulibaly).

Ce matin, alors que la délégation de LIDER se rendait à la réunion, elle a été stoppée à la guérite du premier ministère, sous le prétexte que LIDER ne figurait pas sur la liste. Le cabinet du ministre de l’intérieur a marqué sa surprise par rapport à cette situation, confirmant que la délégation conduite par Mme Monique Gbekia était effectivement sur la liste des participants attendus.

L’adjudant-chef à l’entrée de la guérite de la primature a confirmé qu’instruction leur avait été donnée le matin même de ne pas laisser entrer LIDER.

1. LIDER constate la volte-face inexpliquée du gouvernement et en prend acte.

2. LIDER est le seul parti qui a désigné et investi, lors de son 3e congrès ordinaire de mars 2018, un candidat à l’élection présidentielle de 2020 en la personne du Professeur Mamadou Koulibaly.

3. LIDER est le seul parti politique qui a rédigé, diffusé et mis à la disposition de l’opinion et du gouvernement, un projet de réforme de la commission électorale qui préconise la mise en place d’une Cei exclusivement apolitique, composée de 7 personnes proposées par la société civile, qui seront sélectionnées après des auditions publiques et télévisées en direct par l’Assemblée nationale.

4. LIDER constate que cet état de choses semble effrayer le gouvernement, qui a opté, contrairement aux assertions répétées de consensus et d’inclusion du président de la République, pour une attitude de division et d’exclusion, afin de réaliser son plan commun de conservation du pouvoir à tout prix en 2020, conformément aux déclarations du premier ministre et du ministre d’Etat en charge de la défense ce week-end.

5. LlDER rassure les populations ivoiriennes de son engagement sans faille dans le combat pour l’obtention d’un code électoral et d’une commission électorale crédibles, qui permettront la tenue d’élections source de joie, d’espoir et de stabilité pour la Côte d’Ivoire, et les invite à rester mobilisées dans l’attente des mots d’ordre.

Fait à Abidjan, le 21 janvier 2019

Monique GBEKIA 
Présidente de LIDER

Pour rappel, la CEI a été déclarée en 2016 , par la Cour Africaine des droits humains et des peuples, illégale et non conforme aux droits fondamentaux des populations à décider librement de la gestion de leur société. À quelques mois de l’échéance électorale décisive de 2020, l’injonction de cette cour de justice  ne sembla pas encore avoir été entendu dansles palais d’Abidjan, cela, malgré de nombreuses promesses d’Alassane Ouattara de donner voix à cette décision judiciaire.

Hervé Christ

Comments

comments

Actualité

Candidature de Mamadou Kouibaly: André Silver. K se justifie et se fourvoie

Publié

activé

Le professeur Mamadou Koulibaly; candidat déclaré à la présidentielle de Côte d'Ivoire 2020-image d'illustration

Invité à la télévision nationale ivoirienne, André silver konan, journaliste indépendant, après avoir annihiler la candidature du professeur mamadou koulibaly lors de son intervention au détriment de celles d’autres politiques, affirme via un post Facebook publier sur son compte, ne pas être le canal par lequel la candidature du professeur Mamadou koulibaly sera déclaré.

Pour information, le professeur mamadou koulibaly est le premier candidat ivoirien déclaré à la présidentielle 2020 de Côte d’Ivoire à avoir un programme clair.

À suivre la logique de André silver konan, il apparaît qu’il ne sera convaincu de la candidature de M. Mamadou koulibaly qu’au soir du 30 octobre 2020.

On sait que Mamadou koulibaly est candidat et déploie son programme de gouvernance quotidiennement afin de mettre la lumière dans les esprits sur son engagement à reconstruire une côte d’Ivoire nouvelle.

Alors, devant cette échéance électorale cruciale pour les ivoiriens et pour donner toutes les chances à tous les candidats de se faire connaître, leadernewsci voudrait rassurer l’opinion ivoirienne sur la candidature effective de Mamadou koulibaly.

Pastoré

Comments

comments

Continuer la lecture

Nationale

Coronavirus à l’université Alassane Ouattara: Voici la décision du conseil d’université

Publié

activé

Université Alassane Ouattara de Bouaké-image d'illustration

 

Le vendredi 19 juin 2020 dernier 5 cas infectés de covid-19 ont été confirmés à l’université Alassane Ouattara de Bouaké précisément sur le campus 2. Ceux-ci ont été  évacués immédiatement vers la première capitale ivoirienne précisément à vitib; centre d’accueil des cas de coronavirus. À cet effet, un conseil d’université s’est tenu à l’effet d’arrêter des mesures drastiques pour prévenir et éviter d’autres cas. Voici-dessous la décision.

 

 

DÉCISIONS ISSUES DU CONSEIL D’UNIVERSITÉ EXTRAORDINAIRE DU 25 JUIN 2020

En raison de la confimation de cas de Covid-19 sur l’espace universitaire, le Conseil de l’Université, réuni en session extraordinaire, a pris les mesures suivantes:

– entérinement de la fermeture du Campus 2 jusqu’au 02 jullet 2020;
-fermeture du Campus 1 après les activités pédagogiques, administratives et financières du
lundi 29 juin 2020
-aseptisation générale de l’espace universitaire (les batiments à usage administratif,
pédagogique et scientifique ainsi que les résidences universitaires);
-désinfection et dératisation des prairies jouxtant les Campus 1 et 2;
extension des cours en ligne jusqu’au niveau Licence pendant la période de fermeture des
campus et après la reprise des activités académiques en présentiel;
– réouverture des Campus 1 et 2, le 03 juillet 2020, sous le slogan “un esprit nouveau dans un environnement nouveau”; mise en service de la brigade tripartite (Enseignants, PAT et étudiants) chargée de veiller au
respect scrupuleux des mesures barrières; renforcement des attributions de la Cellule Interne d’Assurance Qualité (CIAQ) pour une évaluation constante des actions de la brigade tripartite;

 

– obligation de signaler tout cas suspect à la Céllule Scientifique Pluridisciplinaire COVID-19
de l’UAO (CSP C19 UAO)
– mise en place de l’opération un tout en un  (eau, savon, désinfectant dans les füts à eau installes à fentrée de chaque grand båtiment);
-prise de température corporelle aux entrées des campus 1 et 2;
-obligation de rappeler les mesures barrières, arrêtées par le Conseil National de Sécurité, avant, pendant ou après chaque cours:
-nécessité d’adosser toute déclaration publique sur la situation sanitaire de l’Université à  l’expertise de la CSP C19-UAO

Le Président Poamé Lazare

Pastoré

Comments

comments

Continuer la lecture

Actualité

Blé goudé: << la CPI n'est pas la fin >>.

Publié

activé

Blé goudé-image d'illustration

Après les audiences de la Chambre d’Appel de la Cour Pénale Internationale (CPI), Blé Goudé décide de tourner le regard vers l’avenir.

“FIN DES AUDIENCES SUR L’APPEL. EN UNION DE PRIÈRE, ON ATTEND LE VERDICT.

MOI, JE DONNE DOS AU PASSÉ AVEC LE REGARD DÉSORMAIS TOURNÉ VERS L’ AVENIR.

LA CPI N’EST PAS LA FIN, C’EST PLUTÔT UN AUTRE DÉPART. MERCI À TOUS POUR VOS PRIÈRES ET VOTRE SOUTIEN.

CE QUE DIEU A COMMENCÉ, IL VA TERMINER.”

Source: Yeclo

Comments

comments

Continuer la lecture

Abonnez-vous à notre newsletter

Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances