Restons en contact
Campagne #MamKoul2020

Societe

[VIDEO]Des jeunes filles marocaines nues et ligotées dans un appartement à Marcory (Abidjan-RCI)

Publié

activé

Des jeunes filles marocaines ont été retrouvées ce dimanche 18 novembre 2018, à Marcory, une commune d’Abidjan, en Côte d’Ivoire, à moitié nues et ligotées, dans un appartement.

Les riverains ont été alertés après que l’une d’entre elles ait sauté, toute nue, d’un étage de l’immeuble où elle était retenue prisonnière.

La police saisie par les ivoiriens, est arrivée sur place et a ouvert une enquête.

Nous y reviendrons.

Comments

comments

Societe

Jacqueville/Election du Conseil pétrole et gaz : la population réclame Ulrich Eke

Publié

activé

Ulrich Eke et des chefs de villages

« On dort sur de l’or, le ventre creux », Ulrich Eke au secours ! Tels sont les cris de cœurs des habitants du département de Jacqueville.

En Côte d’Ivoire, le gouvernement dans sa volonté de relancer les activités pétrolières, va élaborer un code pétrolier incitatif. Ce qui va permettre à la Société Nationale d’Opérations Pétrolières (PETROCI), d’assurer depuis 1975 la promotion du bassin sédimentaire ivoirien et la valorisation de ses ressources pétrolières et gazières par l’exploration des gisements de pétrole et de gaz de côte d’ivoire. PETROCI constitue dès lors la clé de voûte du développement de l’industrie pétrolière en Côte d’Ivoire.
En cette qualité et conformément au contexte, les gouvernements successifs ont tenté d’adapter l’entreprise à leur projet de développement économique et à leur vision. Le département de Jacqueville est donc connu pour être le poumon énergétique pour la production d’hydrocarbures en Côte d’Ivoire. A ce titre, un « Conseil pétrole et gaz » a été ranimé à cause des plaintes de la population accusant les compagnies pétrolières et l’Etat de les laisser pour contre.
Depuis  la création du Conseil pétrole et gaz il n’y’a eu aucune amélioration des conditions de vie des groupes ethniques des 3 A.
C’est pourquoi, pour les élections prochaine d’Août 2020 du « Conseil du pétrole et gaz » le candidat Ulric Eke veut fédérer les revendications, les rendre crédibles et efficaces pour une répartition des richesses générées.
« Il est donc urgent que le département de Jacqueville soit doté de structures sanitaires et industrielles permettant de lutter contre le chômage et de développer l’économie locale », déclare le candidat Ulrich Eke.
 Ces « cris du cœur » des groupes ethniques des 3 A auxquels Ulrich Eke  doit répondre lui permettent de situer son engagement autour des points de son programme.
Population de Jacqueville :
Il te faut un plan écologique – protection de l’environnement pour la préservation du couvert lagunaire du département de Jacqueville, la protection de la population contre la pollution lagunaire et maritime, des campagnes de sensibilisation pour la protection de l’environnement. C’est prévu par Ulrich Eke ;
Il te faut des infrastructures sanitaires et l’hygiène publique à travers la création de centres de santé et de maternité dans les zones de fortes densités, la restauration et l’amélioration des capacités des centres de santé existants, le renforcement des capacités et équipements de l’hôpital général de Jacqueville, la construction de sanitaires dans les villages. C’est prévu par Ulrich Eke ;
Il te faut des infrastructures scolaires et éducatives à travers la réhabilitation des salles de classes des écoles primaires des villages, l’amélioration des capacités des écoles primaires et secondaires, la construction et la rénovation des logements des enseignants des écoles des villages, la construction et l’animation des cantines scolaires, la recherche des bourses d’études pour les meilleurs élèves, une cérémonie de récompense des meilleurs élèves du département. C’est prévu par Ulrich Eke ;
Il te faut des infrastructures routières et voiries pour le désenclavement des villages et campements au travers de l’ouverture des voies, le reprofilage régulier des voies d’accès aux villages et campements, l’ouverture de nouvelles voies, le bitumage des principales routes du département. C’est prévu par Ulrich Eke ;
Il te faut des infrastructures hydrauliques et électriques pour la recherche d’une couverture en eau potable pour les villages, la réhabilitation des pompes hydrauliques des villages et campements, la construction de château d’eau dans les zones à fortes densités, l’exentention et renforcement des capacités du réseau électrique, l’électrification des villages. C’est prévu par Ulrich Eke ;
Il te faut pour la planification de développement, la construction et équipement d’un siège du Conseil pétrole et gaz, l’assistance au lotissement des villages, l’organisation des femmes en coopératives pour la commercialisation de l’attiéké, la mise en place des coopératives des pêcheurs pour la commercialisation des produits de la pêche. C’est prévu par Ulrich Eke ;
Il te faut pour la vitrine du Tourisme, la culture et le loisir, la valorisation du patrimoine culturel et touristique des groupes ethniques composant les 3 A (Alladjan, Ahizi, Akouri), l’organisation du festival annuel des arts, de la culture et de la musique traditionnelle des 3 A, la construction d’espaces ou centres socioculturels, les constructions d’auberges ou de résidences d’hôtels, l’incitation à l’exploitation touristique des berges lagunaires, les organisations d’activités sportives (tournois inter villages), la construction d’espace sportif. C’est Prévu par Ulrich Eke ;
Il te faut pour les actions sociales, l’assistance aux populations vulnérables des villages, les campagnes de vaccination des populations. C’est prévu par Ulrich Eke ;
Tu  es jeune, tu viens de Jacqueville,  tu es diplômé en mine et énergie, tu veux avoir un emploi dans ce domaine auprès des compagnies pétrolières. C’est prévu par Ulric Eke ;
Un  centre de formation destiné aux jeunes défavorisés du département désireux travailler sur les plateformes. C’est prévu par Ulrich Eke.
Tout ceci population de Jacqueville pour ta dignité, ton respect et ton bonheur.
Population de Jacqueville, il est tant de nous prendre en main, il est tant de penser à nos familles et à Jacqueville, il est tant de faire du pétrole et gaz nos sources de revenus stables et durables. Il est temps d’arrêter de nous ruiner alors que nous dormons sur de l’or. Ulrich Eke est là, il offre un jour nouveau qui se lève sur les 3A.
Avec Ulrich Eke, un jour nouveau se lève pour les 3 A !
Jean Paul Kouassi

Comments

comments

Continuer la lecture

Societe

Tarif abusif du Transport Abidjan/Dabou: Des jeunes de Dabou annoncent pour bientôt une nouvelle compagnie

Publié

activé

Dr Alain Nguessan et des jeunes de Dabou Leboutou transport

Depuis le surgissement de la Crise des tarifs abusifs dans le transport Abidjan/Dabou et face au bras de fer entre transporteurs et populations, les jeunes de Dabou ont décidé de réaliser le premier grand projet commun: la création d´une compagnie de transport terrestre, à l´initiative du Dr. Alain Nguessan fils du Département. Nombreuses sont les personnes qui ont adhérées au projet et travaillent à sa concretisation.

A cet effet, hier samedi, une réunion de contact à lieu à abidjan, à l´Université Félix Houphouet Boigny. Ci-dessous la déclaration de M. Gnagne Mel Silas Président de l´Association Jeunes Adioukrou Moderne, faite à la sortie de la réunion du samedi 25 juillet 2020.
TRANSPORT
Bonjour Adjoukrou et fier.
Je voudrais aborder sans émotions la question du transport, avec vous.
Nous observons amèrement la crise que vit tout DABOU, face à l’augmentation unilatérale du prix du transport. Sortons de la rêverie et agissons.
Sommes-nous vraiment fiers?
Évidemment, nous sommes fiers. Mais, laquelle des fiertés ??
Fiers d’avoir une seule ville aux mains des allogènes ?
Fiers de laisser le transport et autre secteur important aux mains des autres?
Fiers de manger foufou et être rassasié seulement ?
Fiers de gaspiller de grosses sommes d’argent dans des cérémonies qui ne rapportent pas de dividendes en retour ?
Fiers de, fiers de, fiers, fiers…?
Après lecture, l’objectif de ce post étant de formater ton esprit à une prise de conscience afin de comprendre l’urgence, chacun va mesurer l’ampleur et fera un choix de la fierté dont il se distingue.
Deux options restent totalement envisageables à savoir :
Rester dans cette fierté de manger foufou et se plaire
Ou
Se lever et faire barrage à ce chantage qui dure et va durer encore si on ne fait rien.
Odjoukrou, il y a urgence !
Odjoukrou, low doudou’n yèdji oh !
Dr Alain N’GUESSAN low am doudou…
Voilà pourquoi il a initié le PROJET LEBUTU TRANSPORT.
Il a lancé un appel doudou à tout Odjoukrou. Un groupe Facebook (Leboutou transport S.A) et un groupe WhatsApp ont été créé pour servir de cadre de réflexion au projet de création d’une société de transport : LEBUTU TRANSPORT.
Une société qui fonctionnera par actionnariat.
Pour permettre à toutes les couches sociales de participer à ce projet, il a proposé que l’Action soit à 1000F et besoin d’au moins 100 millions pour réaliser ce projet. Attache est pris avec les concessionnaires pour avoir les prix des véhicules (30 places, 50 places et 70 places) et avec le CEPICI pour la création de la société.
Une première réunion physique où j’ai pris part à eu lieu ce samedi à 10h à la faculté de la Pharmacie de l’Université Félix Houphouêt Boigny de Cocody afin de donner plus amples informations et recueillir toutes les propositions et suggestions pour mener à bien ce projet.
Je lance donc ce appel à ce vrai odjoukrou eke low bidoudou.
Rejoins nous et ensemble agissons !
Affaire à suivre !
Si intéressé, voir M AGNIMEL AGNERO, Coordonnateur du Projet
42427601 (WhatsApp)
Stocker La Flamme Gnagne

Comments

comments

Continuer la lecture

Societe

Tarif abusif du transport Abidjan/Dabou: Le Bras de fer entre la Population et les transporteurs continue

Publié

activé

Gnagne Mel Silas, Président de l´Association Jeune Adioukrou Moderne

Bientôt deux semaines que dure la crise de l´augmentation anarchique et unilatérale des tarifs de transport Abidjan /Dabou, Dabou/Abidjan. Une situation qui a provoqué une veritable levée de bouclier dans le Leboutou de la part des population, des associations de jeunesses et des mutuelles. Les autorités politiques et administratives de la ville unies s´attellent à eviter une desagrégation de la situation qui pourait déboucher sur un boycotte actif des populations.

Leadernewsci a rencontré le Président de l´Association Jeune Adioukrou Moderne qui a bien voulu repondre à nous questions.
Ld: Bonjour Monsieur Gnagne, nous vous remercions d’avoir accepté de vous preter à nos questions. Avant tout M. le Président pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs?
GMS: Je voudrais vous remercier pour l’intérêt que vous nous accordez.
Je suis M. Gnagne Mel Silas, connu sous l’appellation de Stocker la flamme, président de l’association JEUNE ADIOUKROU MODERNE.
Ld: Expliquez nous l’affaire du tarif anarchique du transport à Dabou? Pourquoi la population était-elle mécontente?
GMS: Bien, depuis un certain moment, nous assistons à une augmentation brusque du tarif Abidjan-Dabou de 300f.
Notons que le tarif habituel est de 500f.
Face à cela, sur convocation du président de la jeunesse communale, nous nous sommes rendus dans les locaux de la mairie pour dire non à cette hausse et demander aux transporteurs de respecter le tarif normal qui est de 500f.
Ld: Que font les populations? Les autorités?
GMS : Non seulement les autorités n’ont pas été informées de la hausse du prix, ce qui constitue une violation des règles qui régissent la société, donc un manque de considération à l’autorité.
Ainsi, le maire en charge du transport et les autorités de la ville se sont saisis de l’affaire et une rencontre entre les transporteurs ont eu lieu ce jour afin de comprendre les motivations réelles.
Ld: Que va-t-il se passer après ces trois jours?
GMS: “finalement, celà a été prorogé d’une semaine et une autre rencontre est prévue pour la semaine prochaine avec toutes les forces vives afin qu’une solution définitive soit trouvée.
En attendant, notre position qui est celle de la population est 500f en aller-retour.
C’est le lieu d’appeler nos autorités à croire en sa jeunesse et l’associer dans les prises de décisions.
Ld: Ne croyez-vous pas que les Produits de premiere necessité pourront être affectées? Quelles mesures avez-vous pris pour empecher toute augmentation des Prix de ces produits en cette période de Covid-19 ou tout le monde connait des difficultés financieres?
GMS: Évidemment, si les transporteurs augmentent le prix du transport, les denrées de première nécessité connaîtront une hausse également et la vie deviendrait de plus en plus chères.
Le gouvernement Ivoirien a pris des mesures pour aider les secteurs d’activité les plus touchés par cette crise sanitaire par une subvention.
Les compagnies de transport légalement constituées et d’autres secteurs ont reçu l’aide financière du gouvernement”.
Au moment où nous publions cet article aucune issu n´avait été trouvée, par les autorités de la ville.
Leopold VII Abrotchi

Comments

comments

Continuer la lecture

Abonnez-vous à notre newsletter

Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances