Restons en contact

Nationale

Adjoumani donne son avis sur le CDRP une coalition formée par le président Bedié

Publié

activé

M. Kobenan K Adjoumani, Ministre des ressources halieutiques de C.I et cadre du RHDP

« Bédié doit remettre de l’eau dans son vin et revenir voir Ouattara, pour solliciter sa clémence et son pardon » insiste Adjoumani. Le ministre s’est prononcé en ces termes, sur la plateforme de l’opposition CDRP, présidé par Bédié le lundi 11novembre 2019.

Voici le discours intégral du ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, Porte-parole du RHDP

La CDRP de Bédié est un échec personnel pour Bédié et un cuisant échec pour toute l’opposition. Car, vous le savez bien, en lançant l’idée d’une plateforme, il caressait en réalité un rêve beaucoup plus grand, ce qui l’a amené du reste à dénoncer l’alliance avec le RHDP. Le Président du PDCI, selon ses propres termes, voulait initier ce qu’il a appelé une « armada invincible de l’opposition », pour balayer le RHDP du pouvoir. C’est d’ailleurs ce qui l’a conduit à se plier en 4 et à faire l’impossible, pour rencontrer M. Gbagbo à Bruxelles.

Opportuniste à souhait, il avait laissé au bord du chemin, M. Affi N’Guessan qui était, au départ, solidaire de son projet, pour faire la cour à M. Gbagbo devenu subitement son idole et son sauveur. Mais au bout du compte, M. Bédié a perdu M. Gbagbo et M. Affi N’Guessan et a dû se résoudre à composer une plateforme qui est en fait un conglomérat de micro-partis. C’est un échec, parce que quand je regarde cette plateforme, je ne vois pas où se trouve « l’armada invincible » qui pourrait inquiéter le RHDP. Et je pense que M. Bédié serait bien inspiré de remettre de l’eau dans son vin, prendre conscience qu’il s’est trompé et revenir voir le Président Alassane Ouattara, pour solliciter sa clémence et son pardon.

Car, quand on veut se lancer dans une course en haute mer, on ne se présente pas sur la ligne de départ avec une pirogue artisanale qui ne pourra même pas résister aux premières vagues. Je voudrais vous faire remarquer que le Président de cette coalition s’appelle Henri Konan Bédié, par ailleurs, président du PDCI-RDA Daoukro. Le Secrétaire permanent n’est autre que le Secrétaire exécutif du PDCI, M. Guikahué. Rien a donc changé. C’est blanc bonnet, bonnet blanc.

Je pourrais même ajouter que c’est une nouvelle dénomination du PDCI qui devient désormais PDCI-CRDP. Le fait pour M. Bédié et M. Guikahué d’occuper les postes les plus stratégiques est la manifestation du mépris qu’ils ont pour leurs alliés qui à leurs yeux ne représente rien.

Source: B-times

Comments

comments

Continuer la lecture
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 5 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nationale

Pluie de messages de soutien à Nathalie Yamb

Publié

activé

Nathalie Yamb, Conseillère exécutif du prof Mamadou koulibaly- image l'illustration

Suite à son expulsion vers la suisse le lundi 01 Décembre 2019, des activistes engagés comme Nathalie yamb apportent leurs soutiens urbi et orbi

Depuis l’expulsion dont a fait l’objet la conseillère exécutive du professeur Mamadou koulibaly, candidat aux élections de la côte d’ivoire pour le compte du parti LIDER (Liberté et Démocratie pour la République) , des personnalités du monde, des cyber-activistes et d’autres populations de la cote d’ivoire et d’ailleurs ne cessent de prêter main-forte, apporter des mots qui soulagent à Nathalie Yamb via les réseaux et techniques de communication sur internet et continuent à s’insurger littéralement contre la décision d’expulsion que le gouvernement ivoirien cautionne.
Parmi tant d’autres, Leadernewci vous propose les avis des différents activistes sur la toile que voici:

Chassée.

Il faut remercier nos autorités du grand nettoyage qu’elles font pour le maintien de notre environnement.

Madame Nathalie Yamb n’a pas sa place ici en CI.

Nous avons notre vaillante compatriote Lolo « beauté », une « belle femme claire » et un bel exemple de féminité combattante. Nous avons ensuite le Pst. Makosso, un guide et un éclaireur, le Pst. Gedeon un révolutionnaire spirituel, le grand représentant de la jeunesse J. Patcheko un vrai combattant depuis que notre très regretté D.J. n’est plus pour nous délivrer en dashikan ses messages pleins de rage…bref, nous avons tout en CI, notre belle poubelle. Là où « les ordures » tiennent le haut du pavé, se trient, se sélectionnent pour rester tranquilles dans l’odeur pestilentielle de leurs logorrhées. Leurs incontinences verbales qu’ils déversent abondamment sur la toile pour couvrir notre grande capitale économique: la bien nommée Perle des ordures. De celle-ci vient de chasser Nathalie Yamb pour un discours sans grossièreté, sans injure, riche et plein d’enseignements.
Bravo ! Bravo ! Bravo !

Lorsque d’une poubelle, vous êtes exclus, chassé, jugé indésirable…cela signifie que vous êtes encore trop propre, trop pure et trop sain pour demeurer dans ce tas d’ordures, parmi nous.

Et c’est-là une très belle récompense.

Bruno Bilal Nahounou

Aussi un avis remarquable en l’espèce attire notre attention.

On parle d’expulser Nathalie Yamb du pays où vit Blaise Compaoré… OK. Envoyez les mug shot, on va la rendre iconique… dans le calme et la discipline.

Te convoquer au commissariat d’Abobo pour trouble à l’ordre public… Abobo… ordre public… sérieux ?

Trouble de nationalité
Guerre de nationalité
Pouvoir de nationalité
Ce pays toujours alité

Le principe, c’est la seule chose qui nous tient… le principe. Sinon, tout fout le camp ! Le Che était argentin…. je répète, Ernesto Guevara, l’homme de Cuba, du Congo, de Bolivie était argentin. Gniaannn zigbo !

Gauz, écrivain,
Meilleur premier roman français de l’année 2014
Grand prix littéraire d’Afrique noire 2019

Jean Dominique Adjei

Comments

comments

Continuer la lecture

Nationale

Mamadou koulibaly s’adresse au president Ouattara après l’expulsion de Nathalie Yamb

Publié

activé

Mamadou koulibaly, candidat du LIDER aux élections présidentielles de C.I 2020- image d'illustration
Prev1 of 2
Use your ← → (arrow) keys to browse

Par Leadernewsci, le 04 décembre 2019

Le président Alassane Ouattara est traité de xénophobe par le leader du parti de l’opposition LIDER, Mamadou Koulibaly. La réaction de ce dernier a été très pointue sur les réseaux sociaux après l’expulsion de Nathalie Yamb de la Côte d’Ivoire.

Prev1 of 2
Use your ← → (arrow) keys to browse

Continuer la lecture

Nationale

LIDER DÉNONCE : La tentative manquée d’enlèvement de madame Nathalie Yamb

Publié

activé

24 heures après la tentative manquée d’enlèvement de madame Yamb, LIDER, par la voix de sa présidente madame Monique Gbekia, dénonce et condamne.

Lire aussi [URGENT] : La tentative manquée d’enlèvement de Nathalie Yamb

 

Hervé Christ

Comments

comments

Continuer la lecture
Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances