Restons en contact

Nationale

Côte d’ivoire: Enrichissements et trafics illégaux au sommet de l’Etat.

Publié

activé

Enrichissement illicite des proches du président Ouattara.

Le 28 Mai 2018, la commission des affaires générales et institutionnelles du parlement ivoirien a adopté, deux lois censées lutter contre la corruption et l’enrichissement illicite. Plus d’un an après cette adoption, certains hauts responsables ivoiriens réussissent à passer entre les mailles du filet. C’est le cas de Koné Mamadou, responsable des moyens généraux au CCDO.

Introduit et parrainé au sein du pouvoir ivoirien par les ministres Hamed Bakayoko et son « frère » Alain-Richard Donwai alias ARD, M. Mamadou est aujourd’hui appelé dans le petit milieu de la classe aisée ivoirienne, le petit prince. Un pseudo qu’il doit à un train de vie hors du commun pour un directeur des moyens généraux du CCDO au moment où les plaintes se font de plus en plus persistantes au sein de l’appareil militaire ivoirien avec des services encore sous-équipés.

Mamadou koné, un riche qui ne laisse pas perplexe.

Les dessous de sa richesse.

Propriétaire d’une dizaine d’immeubles dans la capitale ivoirienne, et plus étonnant encore, d’un ranch à l’entrée de la ville de Bouaké, Koné Mamadou est aussi patron d’un hôtel à Yamoussoukro, capitale politique de la Côte d’Ivoire. Mais ce n’est pas tout. L’une de ses propriétés à Yamoussoukro est si grande qu’il y a fait construire un terrain de basket sur pelouse synthétique.

Le responsable des moyens généraux a un goût immodéré pour les véhicules. Selon nos sources, son parc auto personnel, (une trentaine de véhicules ) serait plus fourni que celui du ministre d’Etat Hamed Bakayoko. Sa dernière acquisition, un véhicule Mercedes GLE dont la valeur varie selon les modèles, entre 68000€ et 71000€.

À Paris où il séjourne depuis le 15 Septembre, Koné Mamadou est un fidèle client de la maison Berluti, qui fabrique des souliers, articles de maroquineries masculins, désormais propriété du LVMH. Une maison qui a pour clients, des opérateurs econoqmies fortunés du monde entier, mais aussi de hauts dirigeants et chefs d’Etats africains comme Patrice Talon, Ali Bongo, Faure Gnassingbé, George Weah, Roch Kaboré.

Koné Mamadou dispose de solides entrées et soutiens à la présidence de la République ivoirienne, notamment auprès de l’argentier M. Nanguin, collaborateur direct et proche de Téné Birahima Ouattara, du frère du président Alassane Ouattara.

Mais il reste au cœur d’une vaste enquête diligentée par le président ivoirien Alassane Ouattara alerté par ses services de renseignements sur le train de vie sulfureux du responsable des moyens généraux du CCDO. Un haut responsable de la présidence ivoirienne affirme sous anonymat que plusieurs véhicules destinés à renforcer les moyens roulants du Conseil national de sécurité seraient régulièrement détournés à des fins personnelles par Koné Mamadou au point de provoquer l’ire du plus haut niveau de l’état major ivoirien. Officiellement M. Mamadou est le créateur d’une agence de communication dénommée Ozone Communication. Une société qui a été créée le 26 Mai 2011, seulement cinq jours après l’investiture du nouveau président Alassane Ouattara.

Persona non grata aux Etats-Unis

En charge des moyens généraux depuis la création du CCDO en Mars 2013, Koné Mamadou Centre est aussi conseiller technique chargé de l’équipement au ministère de la Défense. Preuve des lourdes suspicions qui pèsent sur lui, et de l’opacité qui entoure ses activités, son homme de main, expert en montage financier et surfacturations de tous ordres, M. Samer Ousseily, d’origine libanaise, s’est vu notifié depuis quelques semaines, une interdiction d’entrée sur le sol américain. Les Etats-Unis ont en effet annulé son visa, une mesure qui s’applique entre autres, à tous les citoyens ou représentants de gouvernements étrangers soupçonnés d’avoir commis de graves faits de corruption ou une violation flagrante des droits de l’homme. Une situation qui pourrait s’appliquer dans les prochaines semaines à Mlle Diakité qui effectue régulièrement des voyages entre les USA, la France et la Côte d’Ivoire pour le compte de M. Mamadou.

Dans son rapport 2018, l’organisation de lutte contre la corruption Transparency International dresse un bilan sombre de la corruption en Côte d’Ivoire. Le pays occupe la 105è place sur 180. À un an de la prochaine élection présidentielle ivoirienne, le bilan d’Alassane Ouattara pourrait être grandement entachée par la corruption et l’enrichissement illicite instaurés par ses plus proches et plus fidèles collaborateurs. Il est important de préciser que, l’augmentation substantielle du patrimoine de tout agent public, de toute personne investie d’un mandat électif et de toute autre personne, qui ne peut être raisonnablement justifiée par rapport aux revenus légitimement perçus, est considérée comme un enrichissement illicite en terre ivoirienne.

 

Source :
https://www.lsi-africa.com/…/a…/kone-mamadou-corruption.html

Comments

comments

Continuer la lecture
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
12 + 19 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nationale

Côte d’Ivoire: Voici Alain Ekissi, le Député hors-la-loi d’Azaguié

Publié

activé

Alain Ekissi, Député et conseiller municipal de la commune d'Azaguié. Photo d'illustration

Le mercredi 14 décembre 2022, Alain Ekissi, Député du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), parti au pouvoir en Côte d’Ivoire, a servi aux populations de la commune d’Azaguié un spectacle déshonorant d’injures publiques vulgaires et de propos xénophobes à l’endroit du Professeur Mamadou Koulibaly, maire de la dite commune.

Il réagissait ainsi à une injonction de la mairie, le sommant de libérer un espace du domaine public, dont il revendique la propriété et qu’il sous-loue à des usagers. Nous avons, avec l’aide d’une source anonyme, cherché à comprendre les raisons d’une telle colère de l’Honorable Député de la nation.

Il ressort qu’Alain Ekissi, alors qu’il était encore Adjoint au maire à la mairie d’Azaguié (2013-2018), a réquisitionné pour son compte personnel cet espace du domaine public. Il l’a ensuite sous-loué à un lavage auto et à des mécaniciens qui lui versent un loyer mensuel. Et depuis au moins 5 ans, Alain Ekissi, au prétexte qu’il est Député de la République de Côte d’Ivoire, refuse de payer les taxes publiques, qui sont pourtant une obligation relevant de l’Occupation du Domaine Publique (ODP) pour toute personne. Aussi, les installations qu’il a faites sur le site bloquent l’accès à la voie principale pour une propriété à l’arrière et dont le propriétaire se trouve dans l’incapacité d’entamer ses travaux de construction.

Dans cette affaite, l’« Honorable » Députe RHDP d’Azaguié se rend donc coupables de plusieurs infractions déshonorables pour son statut et la confiance placée en lui par les populations qu’il représente au parlement et au conseil municipal. Dans la forme, la procédure d’acquisition de cet espace et sa gestion ont un fort relent d’abus de pouvoir. N’y-a-t-il pas conflit d’intérêt et abus d’autorité quand un adjoint au maire, garant de la gestion du domaine public dans une collectivité locale, s’octroie lui-même un espace de ce domaine public, et qui de surcroît refuse de s’acquitter de l’impôt y afférent? Existe-t-il en Côte d’Ivoire, une loi qui exempte les députés de contributions fiscales pour leurs activités économiques personnelles?

Dans le fond aussi, le législateur atypique, qu’est Alain Ekissi, commet plusieurs infractions à l’Ordonnance n° 2016-588 du 03 août 2016 portant Titres d’Occupation du Domaine Public (OTODP) et qui pourraient être passibles de poursuites pénales. Notre Député n’est-il pas coupable de faux et usage de faux quand il revendique avoir un titre foncier sur un bien du domaine public alors que l’article 4 de l’ordonnance précitée précise que « les biens du domaines publics sont insaisissables, inaliénables et imprescriptibles » et que « leur utilisation ou occupation ne confère aucun droit réel »?

Toujours en bon faussaire et dans une logique de détournements de biens publics, l’indélicat député conclu des baux commerciaux avec des usagers sur un bien sur lequel il a un droit d’occuper précaire et à tout moment révocable (Article 8, OTODP) et dont la sous-location est interdite par la loi (Article 23, OTODP).

Joint au téléphone pour connaître la suite qu’elle entend donner à cette affaire, la mairie d’Azaguié nous a fait savoir qu’elle a saisi les autorités de tutelles administratives afin qu’elles se chargent de la suite à donner à ce dossier.

 

Hervé Christ

 

Comments

comments

Continuer la lecture

Actualité

Panafricanisme: Alassane Ouattara rejoint le mouvement

Publié

activé

Alassane Dramane Ouattara, président ivoirien

Le vendredi 9 décembre 2022, Catherine Colonna, ministre française des Affaires étrangères était en visite officielle en Côte d’Ivoire, oú elle a rencontré le président Alassane Ouattara.

Le lendemain, samedi 10 décembre 2022, elle s’est rendue dans la commune de Yopougon, à Abidjan, pour échanger avec des personnalités issues de la société civile soigneusement choisies par Mamadou Touré, ministre ivoirien de la Promotion de la jeunesse, qui accompagnait la Cheffe de la diplomatie française à cette occasion.

Les échanges ont évidemment essentiellement porté sur le mécontentement populaire grandissant contre la présence française en Afrique, et ont été l’occasion de tirs groupés contre les pourfendeurs de la France par la ministre française et son obligé du jour, son homologue ministre ivoirien.

La ministre française des Affaires étrangères participe d’une discussion à Yopougon, Abidjan, aux côtés du ministre ivoirien pour la Promotion de la jeunesse Mamadou Touré, le 10 décembre 2022.

En effet, Catherine Colonna n’a pas hésité a qualifié les arguments défendus par les militants souverainistes africains de « sornettes », tout en osant traiter, de façon peu voilée, « d’imbéciles » tous ceux chez qui ces arguments trouvent écho. Quant à Mamadou Touré, il a lui voulu dénoncer « une montée de populisme », tout en précisant ce qui suit:

Nous ne sommes ni pro-France, ni pro-Russie. Nous sommes pro-Africains.

Quand on sait que cette affirmation, émanant d’un des serviteurs les plus zélés du président Alassane Ouattara, est la même qui est défendue par les leaders des mouvements souverainistes panafricains tels Nathalie Yamb et Kemi Seba, n’est-on pas en droit de se demander si le président ivoirien a décidé de rejoindre le mouvement panafricain?

À moins que ce ne soit encore une enième expression démagogique du feu follet ministre ivoirien de la promotion de la jeunesse, pour surfer sur un thème qui mobilise de plus en plus la jeunesse africaine.

 

Hervé Christ

Comments

comments

Continuer la lecture

Nationale

Azaguié: Le maire Mamadou Koulibaly bel et bien à son poste

Publié

activé

Prof. Mamdou Koulibaly, Maire d´Azaguié opposant politique ivoirien

Azaguie – Jeudi 07 juillet 2022. Le professeur Mamadou Koulibaly a présidé le conseil municipal de la mairie. Prenant à contre-pied le gouvernement de M. Alassane Ouattara, qui comptait le pousser à la démission par une scrabeuse affaire de correction fiscale, en continuant de servir ses administrés.

Selon la plateforme Think Tank Mamadou Koulibaly: « contrairement donc à ce qu’on lit ici et là sur les réseaux sociaux, il n’y a pas de poste vacant à la mairie d’Azaguié. Mamadou Koulibaly demeure le maire et continue de travailler d’arrache-pied pour le développement de sa commune, en témoignent la maternelle construite par la mairie et la salle d’hospitalisation et de suites de couches au centre de Santé Urbain (CSU) d’Azaguié en construction ».

Les points les plus importants abordés lors de ce conseil municipal ont été :

– Le reprofilage lourd de 50 Km de voies dans la Commune d’Azaguié ;
– La Construction d’une école maternelle avec bureau, un bloc sanitaire et un préau à Azaguié-bambou ;
– L’acquisition de quatre cent (400) tables-bancs pour les écoles primaires publiques de la commune;
– Construction d’une école primaire publique de six (6) classes plus bureaux et un bloc sanitaire à Abbè ancien carrefour ;
– Réhabilitation de l’abattoir Municipal d’Azaguié;
– L’aménagement des cimetières Municipaux d’Azaguié;
– Réhabilitation d’un bâtiment administratif devant servir de bibliothèque Municipale ;
– Extension du réseau d’adduction en eau potable dans les quartiers de la commune d’Azaguié;
– Aménagement d’un espace public à Azaguié-gare;
– Aménagement du stade Municipal d’Azaguié-bambou, du terrain de sport de l’EPP d’Azaguié-Ahoua et du stade EGLIN à Azaguié-gare;
– Réhabilitation d’un bâtiment Administratif devant servir de Médiathèque Municipale;
– Construction de trois (3) salles de classe avec bureau et un bloc sanitaire pour le Centre d’Action Communautaire pour la petite Enfance d’Azaguié-gare;
– Construction du préau de l’hôtel de ville d’Azaguié;
– Construction d’un groupe scolaire de six (6) salles de classe + bureaux et un bloc sanitaire à Azaguié-gare;
– Réhabilitation des deux (02) centres de loisirs d’Azaguié-Ahoua et gare;
– Frais d’étude d’assainissement et de drainage de 25 km de voies dans la ville d’Azaguié…

Autant de projets censés améliorer la qualité de vie des populations d’Azaguié, leur environnement immédiat, professionnel et familial.

Souce: Think Tank Mamadou Koulibaly

LeaderNewsci 

Comments

comments

Continuer la lecture

Abonnez-vous à notre newsletter

Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances