Restons en contact

Nationale

Côte d’ivoire: Enrichissements et trafics illégaux au sommet de l’Etat.

Publié

activé

Enrichissement illicite des proches du président Ouattara.

Le 28 Mai 2018, la commission des affaires générales et institutionnelles du parlement ivoirien a adopté, deux lois censées lutter contre la corruption et l’enrichissement illicite. Plus d’un an après cette adoption, certains hauts responsables ivoiriens réussissent à passer entre les mailles du filet. C’est le cas de Koné Mamadou, responsable des moyens généraux au CCDO.

Introduit et parrainé au sein du pouvoir ivoirien par les ministres Hamed Bakayoko et son « frère » Alain-Richard Donwai alias ARD, M. Mamadou est aujourd’hui appelé dans le petit milieu de la classe aisée ivoirienne, le petit prince. Un pseudo qu’il doit à un train de vie hors du commun pour un directeur des moyens généraux du CCDO au moment où les plaintes se font de plus en plus persistantes au sein de l’appareil militaire ivoirien avec des services encore sous-équipés.

Mamadou koné, un riche qui ne laisse pas perplexe.

Les dessous de sa richesse.

Propriétaire d’une dizaine d’immeubles dans la capitale ivoirienne, et plus étonnant encore, d’un ranch à l’entrée de la ville de Bouaké, Koné Mamadou est aussi patron d’un hôtel à Yamoussoukro, capitale politique de la Côte d’Ivoire. Mais ce n’est pas tout. L’une de ses propriétés à Yamoussoukro est si grande qu’il y a fait construire un terrain de basket sur pelouse synthétique.

Le responsable des moyens généraux a un goût immodéré pour les véhicules. Selon nos sources, son parc auto personnel, (une trentaine de véhicules ) serait plus fourni que celui du ministre d’Etat Hamed Bakayoko. Sa dernière acquisition, un véhicule Mercedes GLE dont la valeur varie selon les modèles, entre 68000€ et 71000€.

À Paris où il séjourne depuis le 15 Septembre, Koné Mamadou est un fidèle client de la maison Berluti, qui fabrique des souliers, articles de maroquineries masculins, désormais propriété du LVMH. Une maison qui a pour clients, des opérateurs econoqmies fortunés du monde entier, mais aussi de hauts dirigeants et chefs d’Etats africains comme Patrice Talon, Ali Bongo, Faure Gnassingbé, George Weah, Roch Kaboré.

Koné Mamadou dispose de solides entrées et soutiens à la présidence de la République ivoirienne, notamment auprès de l’argentier M. Nanguin, collaborateur direct et proche de Téné Birahima Ouattara, du frère du président Alassane Ouattara.

Mais il reste au cœur d’une vaste enquête diligentée par le président ivoirien Alassane Ouattara alerté par ses services de renseignements sur le train de vie sulfureux du responsable des moyens généraux du CCDO. Un haut responsable de la présidence ivoirienne affirme sous anonymat que plusieurs véhicules destinés à renforcer les moyens roulants du Conseil national de sécurité seraient régulièrement détournés à des fins personnelles par Koné Mamadou au point de provoquer l’ire du plus haut niveau de l’état major ivoirien. Officiellement M. Mamadou est le créateur d’une agence de communication dénommée Ozone Communication. Une société qui a été créée le 26 Mai 2011, seulement cinq jours après l’investiture du nouveau président Alassane Ouattara.

Persona non grata aux Etats-Unis

En charge des moyens généraux depuis la création du CCDO en Mars 2013, Koné Mamadou Centre est aussi conseiller technique chargé de l’équipement au ministère de la Défense. Preuve des lourdes suspicions qui pèsent sur lui, et de l’opacité qui entoure ses activités, son homme de main, expert en montage financier et surfacturations de tous ordres, M. Samer Ousseily, d’origine libanaise, s’est vu notifié depuis quelques semaines, une interdiction d’entrée sur le sol américain. Les Etats-Unis ont en effet annulé son visa, une mesure qui s’applique entre autres, à tous les citoyens ou représentants de gouvernements étrangers soupçonnés d’avoir commis de graves faits de corruption ou une violation flagrante des droits de l’homme. Une situation qui pourrait s’appliquer dans les prochaines semaines à Mlle Diakité qui effectue régulièrement des voyages entre les USA, la France et la Côte d’Ivoire pour le compte de M. Mamadou.

Dans son rapport 2018, l’organisation de lutte contre la corruption Transparency International dresse un bilan sombre de la corruption en Côte d’Ivoire. Le pays occupe la 105è place sur 180. À un an de la prochaine élection présidentielle ivoirienne, le bilan d’Alassane Ouattara pourrait être grandement entachée par la corruption et l’enrichissement illicite instaurés par ses plus proches et plus fidèles collaborateurs. Il est important de préciser que, l’augmentation substantielle du patrimoine de tout agent public, de toute personne investie d’un mandat électif et de toute autre personne, qui ne peut être raisonnablement justifiée par rapport aux revenus légitimement perçus, est considérée comme un enrichissement illicite en terre ivoirienne.

 

Source :
https://www.lsi-africa.com/…/a…/kone-mamadou-corruption.html

Comments

comments

Continuer la lecture
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 × 4 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nationale

Azaguié: Le maire Mamadou Koulibaly bel et bien à son poste

Publié

activé

Prof. Mamdou Koulibaly, Maire d´Azaguié opposant politique ivoirien

Azaguie – Jeudi 07 juillet 2022. Le professeur Mamadou Koulibaly a présidé le conseil municipal de la mairie. Prenant à contre-pied le gouvernement de M. Alassane Ouattara, qui comptait le pousser à la démission par une scrabeuse affaire de correction fiscale, en continuant de servir ses administrés.

Selon la plateforme Think Tank Mamadou Koulibaly: « contrairement donc à ce qu’on lit ici et là sur les réseaux sociaux, il n’y a pas de poste vacant à la mairie d’Azaguié. Mamadou Koulibaly demeure le maire et continue de travailler d’arrache-pied pour le développement de sa commune, en témoignent la maternelle construite par la mairie et la salle d’hospitalisation et de suites de couches au centre de Santé Urbain (CSU) d’Azaguié en construction ».

Les points les plus importants abordés lors de ce conseil municipal ont été :

– Le reprofilage lourd de 50 Km de voies dans la Commune d’Azaguié ;
– La Construction d’une école maternelle avec bureau, un bloc sanitaire et un préau à Azaguié-bambou ;
– L’acquisition de quatre cent (400) tables-bancs pour les écoles primaires publiques de la commune;
– Construction d’une école primaire publique de six (6) classes plus bureaux et un bloc sanitaire à Abbè ancien carrefour ;
– Réhabilitation de l’abattoir Municipal d’Azaguié;
– L’aménagement des cimetières Municipaux d’Azaguié;
– Réhabilitation d’un bâtiment administratif devant servir de bibliothèque Municipale ;
– Extension du réseau d’adduction en eau potable dans les quartiers de la commune d’Azaguié;
– Aménagement d’un espace public à Azaguié-gare;
– Aménagement du stade Municipal d’Azaguié-bambou, du terrain de sport de l’EPP d’Azaguié-Ahoua et du stade EGLIN à Azaguié-gare;
– Réhabilitation d’un bâtiment Administratif devant servir de Médiathèque Municipale;
– Construction de trois (3) salles de classe avec bureau et un bloc sanitaire pour le Centre d’Action Communautaire pour la petite Enfance d’Azaguié-gare;
– Construction du préau de l’hôtel de ville d’Azaguié;
– Construction d’un groupe scolaire de six (6) salles de classe + bureaux et un bloc sanitaire à Azaguié-gare;
– Réhabilitation des deux (02) centres de loisirs d’Azaguié-Ahoua et gare;
– Frais d’étude d’assainissement et de drainage de 25 km de voies dans la ville d’Azaguié…

Autant de projets censés améliorer la qualité de vie des populations d’Azaguié, leur environnement immédiat, professionnel et familial.

Souce: Think Tank Mamadou Koulibaly

LeaderNewsci 

Comments

comments

Continuer la lecture

Nationale

Danielle Boni Claverie met en garde Bédie-Gbagbo et Ouattara

Publié

activé

Danielle Boni Claverie, Presidente de l´Union Républicaine pour la Démocratie (URD)

Annoncée à coup de fanfare, la rencontre au sommet des trois anciens présidents de la république ivoirienne et présidents de leur respectif parti politique aura lieu le 14 juillet 2022. La présidente de l´Union Republicaine pour la Démocratie, Danielle Boni Claverie propose un ordre du jour en indiquant les attentes des ivoiriens.

Le 14 juillet, nos 3 géants de la politique ivoirienne vont se rencontrer. Disons-le tout net, nos compatriotes ne vont pas se contenter d’accolades plus ou moins chaleureuses, de main dans la main ou de sourires fussent-ils éclatants. Nos compatriotes veulent des réponses tangibles à leurs préoccupations listées au cours du Dialogue politique et jusqu’ici restées sans réponse. Tous les prisonniers doivent sortir, civils et militaires.

Le cas de Soro Guillaume ne doit pas être escamoté et il serait regrettable que l’on nous ressorte les vieilles ficelles d’un gouvernement de réconciliation ou d’union nationale où quelques postes distribués parcimonieusement mettraient l’opposition au garde à vous. Il ne suffit pas de se retrouver, le fiasco de la rencontre des anciens chefs d’Etat au Burkina Faso nous montre les limites de ces entretiens comme vecteurs de réconciliation. Souhaitons que grâce à un ordre du jour précis, la rencontre du 14 juillet aboutisse à éclaircir le ciel orageux de la Côte d’Ivoire.

Danièle Boni-Claverie

Présidente de l’URD.

Comments

comments

Continuer la lecture

Justice

Côte d´Ivoire: Pourquoi 400 millions de fcfa pour des Toges?

Publié

activé

Sansan Kambilé, Garde des Sceaux, ministre de la justice et des droits de l´homme

La remise de toge aux magistrats ivoiriens a eu lieu le samedi 07 Mai 2022. Cette cérémonie de remise de robe s´est déroulée à la salle des pas perdus du palais de Justice du Plateau à Abidjan, en présence du ministre Sansan Kambilé. Des costumes de travail dont le faramineux coût a surpris plus d´un ivoirien.

Dans son allocution le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme a insisté sur l´importance de la toge pour le magistrat en soulignant que  « l’un des outils essentiels de travail des magistrats est le costume. Le costume pour le magistrat revêt un sens particulier : il symbolise la solennité et la dignité rattachées à son serment et à ses obligations de rendre la justice au nom du peuple en toute impartialité. »

M. Sansan Kambilé renchérie est affirmant que : « La justice, en effet, est toujours rendue en robe. Pourtant, que de difficultés pour les juridictions dans la constitution des formations de jugement, liées au déficit de toges. Ce problème est désormais résolu. Chaque magistrat, d’une formation de jugement pourra à présent prendre son audience, en toute sérénité, sans avoir à rechercher une toge. »

Ce qui justifie sans doute  « la remise 468 toges de magistrat d’un montant de 400 millions de FCFA financés par le Budget de l’Etat. Ces toges sont composées de 325 toges noires et de 143 toges rouges. Sur les 468 toges, 287 ont été distribuées dont 195 noires et 92 rouges. Il restera ainsi en réserve 181 toges constituées de 130 noires et de 51 rouges ».

Leadernewsci

Comments

comments

Continuer la lecture

Abonnez-vous à notre newsletter

Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances