Restons en contact
Campagne #MamKoul2020

Nationale

Voeux de Monique Gbekia, présidente LIDER: “…Tous aux côtés de Mamadou Koulibaly en 2019”

Publié

activé

À l’occasion du nouvel an  2019, Monique Gbekia, présidente de Liberté et Démocratie pour la République (LIDER), s’est adressée aux militants et sympathisans du parti politique qu’elle dirige, mais aussi à l’ensemble des populations ivoiriennes.

Nous vous offrons ici l’intégralité de son adresse à la nation.

Monique Gbekia | LIDER | 31 décembre 2018


Lors de l’année qui s’achève aujourd’hui, la plupart des hommes/femmes politique ivoiriens se sont contentés de soliloquer, qui sur le parti unifié ou le partage de gâteau, qui sur le boycott électoral ou la libération de détenus.

Le Prof. Mamadou Koulibaly, candidat de LIDER à l’élection présidentielle de 2020 et maire d’Azaguié, quant à lui, nous a entretenus, semaine après semaine, des thèmes suivants:

• La réforme du mariage
• L’interdiction d’importation des véhicules usagers
• L’annexe fiscale de 2018
• La question militaire et les différentes mutineries qui ont secoué le pays
• Le projet de société de LIDER
• Comment réussir la réconciliation
• La corruption
• Le régime parlementaire
• Les assassinats et enlèvements d’enfants
• Les sénatoriales
• La réforme de la justice
• L’ambiguïté de l’opposition
• Les politiques inefficaces du gouvernement ivoirien en matière de lutte contre la pauvreté
• Devoir de mémoire et cohésion
• L’hôpital mère et enfant de Bingerville
• Les routes biodégradables et détournements de fonds
• La monnaie unique de la Cedeao
• La double vacation et les cantines scolaires
• Les prisonniers politiques, le salaire minimum agricole, la politique économique, la création d’emplois et le racket
• Le foncier urbain
• L’intégration africaine
• L’enrôlement électoral
• Guichet unique automobile, petit palais, les millards détournés du café cacao: La kleptocratie de Ouattara
• Les microbes et le chômage
• Les exilés
• Le 3e mandat de Ouattara
• Les inondations et les déguerpissements
• La réforme du permis de conduire
• Le chemin de croix des jeunes entrepreneurs
• Le gouvernement pléthorique
• La décentralisation
• La promotion de l’entrepreneuriat
• Le recensement général de la population
• La révocation d’un maire par le conseil des ministres
• L’amnistie et l’état de droit
• La question des militaires emprisonnés
• La braderie du patrimoine et la mauvaise gouvernance
• L’inaction des députés
• L’explosion de la dette
• Donald Trump / Géopolitique
• Les grèves à l’université
• Les marchés publics
• L’urbanisme et l’urbanisation
• La salubrité
• Le sport et l’éducation
• L’arnaque du franc cfa
• Le bilan des municipales
• La réforme de la cei et du code électoral
• Le carburant moins cher et les monopoles
• Le racket et l’abus de pouvoir des agents de la sodeci et des gendarmes
• La cohésion sociale comme outil de développement
• Les grèves dans la fonction publique
• La 6e tour administrative
• Le solaire et la question de l’énergie
• Les discours dangereux des membres du gouvernement
• La gestion rigoureuse des deniers publics et le rejet du tribalisme

Voilà un échantillon des thèmes sur lesquels #MamKoul2020 s’est exprimé en 2018, ne se contentant pas d’alerter ou de critiquer, mais veillant chaque fois à proposer une alternative sensée et réaliste.

Aucun autre homme politique ivoirien n’a été aussi proche, aussi imprégné du quotidien des populations. Les électeurs d’Azaguié l’ont reconnu et l’ont porté à la tête de leur municipalité en octobre.

C’est pourquoi notre vœu pour 2019 est que toutes celles et tous ceux qui aspirent à une Côte d’Ivoire meilleure et tournée vers l’avant s’engagent résolument aux côtés de Mamadou Koulibaly, pour planter avec lui, avec nous, les jalons de sa victoire à la présidentielle d’octobre 2020. Il fait sa part, faisons la nôtre!

Joyeux réveillon à tous!

Monique Gbekia
Présidente de LIDER

Comments

comments

Nationale

[EXCLUSIF] Election 2020, Harcèlements, CEI, le grand déballage de Monique Gbekia, présidente LIDER

Publié

activé

monique-gbekia-lider

À l’occasion du Nouvel An 2020, nous avons eu l’exclusivité de la première interview presse de madame Monique Gbekia, présidente de LIDER, parti dont est issu le Professeur Mamadou Koulibaly, candidat à l’élection présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire.

Sans détours et sans langue de bois, nous avons fait, avec elle, le bilan de la vie politique ivoirienne et de celle de son parti en 2019 et abordé les points focaux des objectifs du parti qu’elle dirige pour l’année 2020.

La rédaction

Comments

comments

Continuer la lecture

Nationale

Des affrontements possibles lors de la grève des fonctionnaires prévue pour le 23 janvier prochain

Publié

activé

“Des fonctionnaires syndiqués vont faire grève dans tout le pays en Côte d’Ivoire, du 23 au 31 janvier. Manifestations connexes, affrontements possibles.” Telle est la substance du message d’alerte envoyé par la plateforme Alertstar à ses abonnés;

Le lanceur d’alertes asiatique précise: “contactez les établissements de santé à l’avance pour obtenir des informations sur les temps d’attente, qui peuvent varier selon les hôpitaux et les cliniques. Planifiez en conséquence une augmentation de l’absentéisme chez les employés qui sont parents ou tuteurs d’enfants d’âge scolaire; envisagez de proposer des accords de télétravail. Par mesure de précaution, évitez toutes les manifestations et les zones où les forces de sécurité semblent se déployer. Si des foules se forment, quittez immédiatement la zone et cherchez un abri dans un endroit sûr.”

Mais que se passe-t-il exactement?

Les employés syndiqués du secteur public représentés par le Mouvement contre la grande injustice sociale au sein de la fonction publique, Action contre la grande injustice sociale au sein de la Fonction publique, MACGI – une organisation  comprenant plusieurs groupes de travailleurs – prévoit de faire grève sur l’ensemble du territoire, 23-31 janvier. L’arrêt de travail devait initialement se dérouler du 15 au 23 janvier mais a été reporté à la suite de consultations avec le ministère de la fonction publique. Le MACGI, qui comprend au moins 19 syndicats, demande une amélioration des régimes d’avantages sociaux et de la transparence de l’emploi. Les syndicats en grève comprennent l’Union des fonctionnaires et agents du ministère de la Culture et de la Francophonie (SMCF), l’Union nationale des fonctionnaires et agents du ministère de la Communication et des Médias (SYNAFAMICOM), le Syndicat du personnel administratif et technique de la Ministère des Affaires étrangères (SYPATMAE-CI), l’Union nationale des agents des ministères hydrauliques (SYNAMH) et l’Union nationale des assistants administratifs de Côte d’Ivoire (SYNAA-CI).

L’arrêt de travail aura probablement un impact significatif sur les bureaux administratifs du gouvernement, les établissements de santé publics et les écoles publiques. Les agences gouvernementales, ainsi que les hôpitaux et cliniques publics, n’offriront probablement que des services limités pendant la durée de la grève en raison de pénuries de personnel; cependant, les établissements médicaux publics continueront probablement de fournir des soins d’urgence.

Bien que la direction du MACGI n’ait pas appelé spécifiquement à des manifestations, les grévistes pourraient organiser des manifestations. Les rassemblements pourraient avoir lieu en dehors des installations gérées par le gouvernement – telles que les écoles, les hôpitaux et les bureaux administratifs – dans les grandes villes et villages, notamment Abidjan, Yamoussoukro, Bouaké, San Pedro et Korhogo. La police se déploiera massivement pour surveiller toute manifestation. Des affrontements sont à craindre, car les agents de sécurité pourraient recourir à la force pour disperser les rassemblements publics. Des perturbations de la circulation sont aussi à prévoir.

Source: Alertestar

Comments

comments

Continuer la lecture

Nationale

[URGENT] “Ouattara veut faire arrêter Mamadou Koulibaly” Nathalie Yamb

Publié

activé

nathalie-yamb-russie

Alors que les présidents des pays du G5 Sahel étaient  à Pau pour faire allégeance à l’Etat et à l’armée française, Nathalie Yamb, l’icône de la lutte souverainiste africaine, était l’invitée de l’émission ”PolitRussia”.

Occasion qu’elle a saisie, d’une pour s’adresser et mobiliser les ivoiriens et les souverainistes africains, mais aussi pour éclairer l’opinion Russe sur la réalité de la situation en Côte d’Ivoire.

En outre, elle a fait de graves revélations sur les menaces qui planent sur elle et sur Mamadou Koulibaly, candidat, dont elle la conseillère exécutive, à l’élection Présidentielle de 2020.

Hervé Christ

Comments

comments

Continuer la lecture
Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances