Restons en contact
Campagne #MamKoul2020

Economie

Conseil du Café-cacao/Mamadou Koulibaly: Voici comment les milliards du café-cacao disparaissent!

Publié

activé

Professeur Mamadou koulibaly; Maire d'Azaguié et candidat aux elections 2020 pour LIDER- image d'illustration

 

Ce jeudi 21 mai 2020, dans sa chronique hebdomadaire “jeudi c’est Koulibaly”, le Prof. Mamadou Koulibaly, Maire d’Azaguié et candidat de LIDER à l’élection présidentielle d’octobre 2020 s’est exprimé au sujet de la gestion des ressources financières du conseil café-cacao. Il a également dénoncé sévèrement l’anarchie qui règne actuellement dans l’administration publique du pays.

En effet <<Ce week-end dernier, des camions débarquent dans la commune d’Azaguié, personne n’est informée, arrivent dans les écoles primaires de ladite commune, azaguié gare 3, A et B, puis une fois dans la cour de l’école, ces derniers commencent à forer. Les directeurs d’ecoles demandent:
– Que faites-vous là?
– Ah, nous faisons un forage.
– Simplement? et nous ne sommes pas informés, s’exclament les directeurs d’écoles
– Dans tous les cas c’est l’Etat qui en a décidé ainsi, nous on ne fait que notre travail…
Les directeurs d’écoles s’adressent à moi vendredi, je ne suis pas au courant. Puis le lendemain dans une autre école, ils font pareils…>> a souligné le fondateur de LIDER.

<<Les maires se précipitent pour dire, mais, qu’est-ce que vous faites là? Comme réponses: nous avons des instructions de l’Etat, nous faisons un forage. Où sont vos papiers? Ils nous présente un papier d’une société qui a eu mandat du conseil café-cacao, de faire des forages sur l’étendue du térritoire national dans les deux mois qui arrivent jusqu’à fin août à peu près… quelle quantité? Pour qui et Comment? >> Silence.

Pour l’ex-ministre de l’économie et des finances tout ceci << suscitent des questions. Le conseil du café-cacao, qui est une instance des planteurs de café et de cacao de Côte d’ivoire, vient dans une localité où il y a des planteurs de café et de cacao, il y a même d’ailleurs le cacao-culteur primé à l’échelle mondiale, comme ayant le cacao de haut de gamme, de meilleur qualité, M. Ako, il est d’Azaguié, et personne n’est au courant. Ni le sous-préfet, ni le préfet ni le maire. Comment le conseil café-cacao peut venir dans les écoles primaires, alors que l’on se plaint déjà que nos écoles ne sont pas entourées, qu’il n’y a pas de clôtures, que les gens passent à tort et à travers dans l’école pendant que les enfants sont en train de travailler, vous venez installer un forage à pompe motrice dans la cour de l’école pour toutes les populations, qui vont venir puiser de l’eau, pendant que les enfants sont à l’école? Est-ce que c’est logique? >> a martelé l’ex-président de l’assemblée nationale.

<<Pourquoi le conseil café-cacao s’engage-t-il dans ce type d’opération sans faire savoir aux populations concernées, l’appel d’offre qui a été lancé, le nombre de puits qu’il faut creuser sur l’ensemble du térritoire national, et pour quelle cause et pourquoi? Comment et cela coûtera combien? A la fin de l’opération, l’on nous dira que le conseil café-cacao a fait 500 forages, chaque forage à 5 millions de francs, chaque forage à 2 millions de francs… c’est comme ça que les milliards du conseil café-cacao disparaissent, et puis après l’audit vient nous réveler l’ampleur du dégats sans qu’il y ait de conséquences, sans qui’il y ait de sanctions. >> a-t-il poursuivi.

<<Les populations d’Azaguié ont certes besoin de l’eau, mais de l’eau dans les robinets. La commune cherche à se moderniser, car Azaguié est sous-préfecture et commune depuis près de 40 ans >> a conclu le premier magistrat de la commune, indiquant comment ces forages peuvent répondre aux bésoins des populations.

Chaque jeudi, #Mamkoul2020 candidat de LIDER à l’élection présidentielle de 2020, publie une courte vidéo explicative de son projet de société pour une Côte d’Ivoire meilleure, moderne et stable.

Yao Landry

Comments

comments

Continuer la lecture
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 19 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Economie

Fonds de soutien Covid-19 aux PME : Voici les conditions d’éligibilité

Publié

activé

Salimou Bamba, directeur général de l'Agence Côte d'Ivoire PME

A l’occasion du point de presse quotidien sur le Coronavirus, le mercredi 27 mai 2020 à Abidjan, le directeur général de l’Agence Côte d’Ivoire PME, Salimou Bamba, a présenté les conditions pour bénéficier du fonds de Soutien Covid-19 aux PME de 150 milliards de FCFA mis en place par le gouvernement.

Pour être éligible au fonds créé pour soutenir les entreprises impactées par la COVID-19, il faut être une entreprise dont le chiffre d’affaires n’atteint pas un milliard de FCFA, être en activité effective et continue sur les deux années fiscales 2018 et 2019 au moins et être à jour de ses déclarations fiscales et sociales au 31 décembre 2019.

Les activités de l’entreprise doivent avoir été impactées négativement par la pandémie. Et les responsables doivent également fournir une note sur le plan de continuité des activités.

Les entreprises ayant un chiffre d’affaires inférieur à 30 millions de FCFA, peuvent bénéficier d’une subvention maximum de 500 000 FCFA. Celles qui ont un chiffre d’affaires compris entre 30 millions et 150 millions de FCFA peuvent bénéficier d’un prêt à taux zéro. Enfin, les entreprises avec un chiffre d’affaires compris entre 150 millions et 1 milliard de FCFA recevront un financement avec un taux d’intérêt de 2,5%.

Selon Salimou Bamba, trois guichets ont été ouverts à cet effet.

« Les fonds sont déjà disponibles. Les premiers chèques ont été remis la semaine dernière. J’invite donc les PME à soumissionner en envoyant leurs dossiers en ligne sur www.fspme.agencecipme.ci. L’accès au fonds est entièrement gratuit », a exhorté Salimou Bamba.

Le fonds de soutien Covid-19, dont l’objectif est de préserver les emplois et sauver l’outil de production, a démarré par une phase transitoire le 15 mai et durera jusqu’au 15 juin 2020. Pour cette phase, 15 milliards de FCFA sont disponibles.

Source Abidjan.net

Comments

comments

Continuer la lecture

Economie

Affaire BAD:  Akinwumi Adesina face aux accusations de prévarications réagit

Publié

activé

Akinwumi Adesina; président de la Banque Africaine de Développement-image d'illustration

 

Akinwumi Adesina, le président de la Banque africaine de développement (BAD) est sorti de son silence pour s’innocenter face aux accusations de prévarications, dont il est victime. Sur cette affaire, les Américains pensent qu’une enquête plus approfondie est nécessaire.

Le patron de la Banque africaine de développement est visé par bon nombre de suspicions. Dans le but de donner de clarifications sur sa position, Akinwumi Adesina s’est dit innocent, tandis que les accusations portées contre lui par les lanceurs d’alerte concernent différents dossiers. « Malgré des tentatives sans précédent pour ternir ma réputation (…) je maintiens que je suis innocent. Je vais donc continuer à travailler avec tous les actionnaires » de la Banque, a déclaré M. Adesina dans un communiqué.

A travers une lettre détaillée, les lanceurs d’alerte avaient reproché à Adesina plusieurs fautes graves commises par cupidité de même que son favoritisme par rapport aux nombreuses nominations de hauts responsables, particulièrement ses compatriotes. M. Adesina était également accusé d’avoir procédé à des nominations ou promotions des personnes qui sont soupçonnées ou reconnues coupables de fraudes ou de corruption, ou de leur avoir accordé de fortes indemnités de départ, sans les sanctionner.

C’est dans ce contexte que les États-Unis se sont intéressés à l’affaire. « Considérant l’étendue, la gravité et la précision des allégations contre le seul candidat au leadership de la Banque, pour les cinq prochaines années, nous pensons qu’une enquête plus approfondie est nécessaire pour que le président de la BAD bénéficie du soutien et de la confiance complets des actionnaires », a indiqué le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin.

Il faut dire que cette position des Américains vient compromettre la position du comité d’éthique de la BAD qui avait innocenté son président. À noter qu’à l’âge de 60 ans, le premier nigérian à occuper ce poste et est seul candidat à sa propre succession pour les cinq prochaines années.

Pastoré

Comments

comments

Continuer la lecture

Agriculture

Cacao ivoirien : Six milliards de FCFA pour recenser les vergers et les producteurs

Publié

activé

Cacaoculture-image d'illustration

 

A l’occasion du bilan partiel de la phase pilote de l’initiative cacao forêts de la période de « janvier 2018 à décembre 2019 », le Conseil du Café-Cacao (CCC) s’est engagé à financer l’opération de recensement des vergers de cacao et des producteurs sur l’ensemble du territoire national, à hauteur de 6 milliards de FCFA.

Cette opération de recensement des vergers et des acteurs de la filière s’inscrit dans le cadre du projet Initiative cacao forêts (ICF), qui vise à éliminer la déforestation dans la chaîne d’approvisionnement du cacao.

L’opération prévue pour s’achever en 2020, constitue le socle d’un système de traçabilité fiable. Elle devrait permettre de s’assurer que le cacao ne provienne pas d’aires protégées.

« Nous montrerons au monde entier l’exemple que le secteur public et le secteur privé peuvent accomplir, ensemble, des actions concrètes nourries par le respect et la confiance mutuels pour le bien de l’industrie, de la forêt et, surtout, pour le bien-être des communautés rurales», a déclaré le ministre des Eaux et Forêts, Alain-Richard Donwahi.

Source : Centre d’Information et de Communication Gouvernementale – CICG

Comments

comments

Continuer la lecture

Abonnez-vous à notre newsletter

Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances