Restons en contact

Santé

Côte d´Ivoire/Vaccin Covid-19 : Où va le gouvernement de M. Ouattara ?

Publié

activé

Leopold VII Adou Agnouwol, Ecrivain et DRI LIDER Portugal

J´insiste et je persiste, il nous faut un débat démocratique sur le vaccin contre le coronavirus en Côte d´Ivoire, parce que tout simplement il s´agit de la vie de chacun d´entre nous, de celle de nos familles et de nos parents.

Le gouvernement Ivoirien continue dans l´incurie totale la gestion locale de la pandémie du coronavirus.

Au moment où le premier type de vaccin contre le coronavirus arrive en Côte d´Ivoire la population n´est pas suffisamment préparée. En outre, les incohérences et incongruités du gouvernement ivoirien dans le combat contre la maladie laissent perplexes les ivoiriens. La campagne de vaccination commence chez nous avec le vaccin d´Oxford, AstraZeneca qui selon des scientifiques Sud-Africains est inefficace contre le variant du Sars-Cov-2 dans leur pays. Rappelons que l’Afrique du Sud a enregistré près de 1,5 million de cas de coronavirus et plus de 46 000 décès depuis le début de la pandémie c´est le bilan plus élevé en Afrique.

Les chercheurs sont formels AstraZeneca n´est pas efficace sur les patients jeunes âgés de 31 ans. La presse internationale a suffisamment relayé cette information début février. Le pays de Nelson Mandela a même suspendu la campagne de vaccination qu´il avait lancé. https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/02/08/coronavirus-l-afrique-du-sud-suspend-son-programme-de-vaccination-avec-astrazeneca_6069156_3212.html

Il est notoirement connu de tous que l´efficacité de ce vaccin varie entre 60% et 82% et qu´il couterait 1.167Fcfa la dose. Alors pourquoi ce choix quand la population ivoirienne est très jeune et similaire à celle de l´Afrique du Sud ? Qu´est-ce qui a changé, depuis la découverte de son inefficacité sur les personnes jeunes en Afrique du Sud ?

Quand la Direction de la Santé Publique va-t-elle dire aux ivoiriens si oui ou non les variants britannique, Sud-Africain et Brésilien sont présents sur leur territoire ?

Ce manque de transparence marque de fabrique du gouvernement RHDP est devenu insoutenable. En comparaison c´est le souci de transparence qui a poussé Mme De Bleeker Sécretaire d´Etat au budget de la Belgique à publier le prix réel de chaque vaccin. Pourquoi le gouvernement ivoirien persiste-il dans une gestion conférerique de la riposte contre le Coronavirus ?

https://www.lemonde.fr/international/article/2020/12/21/la-revelation-du-prix-des-vaccins-embarrasse-l-industrie-et-la-commission-de-bruxelles_6064092_3210.html.

À toute fin utile, je rappelle que le Chef de l´Etat M. Alassane Ouattara et son Ministre de la Santé ont affirmé maitriser le Coronavirus sur le territoire ivoirien vers la fin décembre 2020. Aujourd´hui la Côte d´Ivoire connait une recrudescence des cas d´infection, malgré le très faible taux de dépistage moins de cinq pourcent (-5%) de la population ivoirienne estimée à 25millions d´habitants. Il faut dire que la Côte d´ivoire est l´un des pays qui a le plus faible taux de dépistage en comparaison à la taille de sa population.

Leopold VII Adou Agnouwol

DRI-LIDER, Ecrivain

Comments

comments

Continuer la lecture
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 − 14 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Citoyenneté

Les ivoiriens témoignent: CHU de Cocody, entre racket et consultations mortuaires

Publié

activé

Vue des urgences du Centre Hispitalier Universitaire (CHU) de Cocody

“CHU de Cocody, une foire de mépris humain, de vol, de racket, de détournement de médicaments achetés par les patients, un mouroir imminent!”

Voilà comment notre témoin a introduit son témoignage relatif aux heures difficiles qu’il a vécues au CHU de Cocody.

“Les faits….

Il était 16 heures quand j’arrivais au CHU de COCODY avec ma femme enceinte et à terme.
Nous sommes venus d’un centre de santé non loins de chez moi avec une note d’urgence.

A la rentrée de l’urgence, un médecin nous a bloqué à la porte parce selon lui, un de ses proches collaborateurs avait besoin de fauteuil roulant et qu’il souhaiterait que je lui remettre le miens que j’étais précipitamment allé chercher pour ma femme couché à l’arrière du véhicule se tordant de douleur, ce que j’ai fais sans poser de questions, nous avons fais au moins 10 minutes pour avoir accès à un autre fauteuil et évacuer ma femme au seins de l’urgence.

Nous sommes rester dans l’attente jusqu’au environs de 22 heures et c’est là qu’un médecin demande les parents de ma femme, je me présente et il me tend deux ordonnances, à mon retour avec les médicaments, ils les ont récupérés et m’ont dit d’attendre dans la salle d’attente et qu’après leurs dînés, ils s’en chargeront.

Sans nouvelles, dans l’attente, une dame m’appelle par mon nom au environs de 23 heures 30 minutes, et me présente un bébé décédé suite à une césarienne, le bébé de dame koné, ma femme.

Bien avant l’opération, chacun et chacune des médecins venaient me demander une somme d’argent, entre 3000 et 10.000 selon eux, ils seraient chargés de différents services de préparation avant l’opération et même un d’entre eux ce présentant à moi comme étant celui qui ferait l’opération et quil aurait besoin de 10.000 pour des gants, produits de nettoyage et gels.

Malgré tous les mics macs et retards, mon bébé n’a pue être sauvée, c’est Dieu qui en a décidé autrement, j’ai dû me remettre à lui.

Après cet épisode, mon inquiétude a été celui de la mère, mettre tous les moyens en place pour qu’elle ai la vie sauve, elle en avait soufferte depuis 10 heures jusqu’à 23 heures dans la douleurs, elle avait perdu beaucoup de sang, le plus surprenant dans le comportement d’un des médecins qui m’avait recommandé deux poches de sang, c’est qu’après avoir injecté les deux poches, il est revenu au environs de 2 heures du matin, pour que je ramène une troisième pochette de sang, et à mon retour, il n’était plus là ! Je suis allé dans son bureau, il était également absent, j’ai dû attendre jusqu’à 3 heures et demi et c’est là qu’il me demande où j’étais allé et que si j’avais la poche de sang qu’il a demandé.

Pourtant selon les règles de leurs administration, un client n’a le droit d’acheter une poche de sang sans la présence du médecin, il le savait et il m’a fait courir dans tous les sens juste parce j’ai refusé de lui donner l’argent en main pour qu’il aille lui même acheter le sang.
Au final, nous nous sommes rendus à la pharmacie pour l’acheter et pour un patient qui a besoin de ce sang dans l’immédiat, le médecin doit rapidement passer à l’action, je vous assures, surprise à été ma réaction quand le médecin en question me dit qu’il va manger, ce qui est naturel, et après qu’il est en réunion puis qu’il y’a une autre patiente à qui ll doit remettre une ordonnance.

J’ai posé la question à savoir si ma femme n’avait plus besoin de ce sang dans l’immédiat comme il me l’avait affirmé et sa réponse fût, d’attendre !

J’étais abattu et attristé à savoir dans quel état ce trouvait enfant des gens, ma femme, pour quelqu’un qui a saignait de 10 heures à 22 heures ce qui n’a rien avoir avec le sang perdu lors de l’opération !

Au final j’ai réalisé que le médecin n’avait besoin de sang mais avait voulu simplement m’escroquer et comme j’ai demandé l’ordonnance de l’achat du sang, ce qui a changer son attitude.

Le lendemain à 8 heures, ma femme sort du bloc pour être installée au 6ème étage et les infirmières sensées faire les traitements n’arrêtent pas non plus de nous vendre les médicaments qui ne sont que de courtes durées et encore et encore sans ordonnances.

Elles nous demande des médicaments et en même temps elles nous disent qu’elles les ont à leurs possession.
J’ai eu le malheur de refuser d’acheter les médicaments d’une parmi elles et s’était très mal la connaître pour venir prendre soins de ma femme, j’ai dû créer un scandale pour me faire entendre afin qu’elles gardent un œil sur ma femme.

La nuit du jeudi 08/04/21, le mari d’une patiente de la chambre d’à côté est sorti en hurlant, frappant les portes des infirmières sans qu’elles n’ouvrent une des portes pour porter assistance à la femme du monsieur, elle ont intervenues très tard, la pauvre dame a rendue l’âme dans les bras de son mari, c’était un grand frère avec qui je passait mes nuits en causeries, nous avons fais connaissance à la pharmacie interne, il était inconsolable, nous avons tous versés des l’armes pour ce qu’il pouvait ressentir en ses moments.

L’accusation de tous ceux qui étaient présents cette nuit s’est porté sur la non assistance des infirmières, elles sont 80% en stage et tous ce qu’elles savent faire de mieux, c’est de récupérer les médicaments des patients décédés ou vivants, pour ce faire de l’argent.

Quel déception pour un hôpital situé à Cocody, une commune qui donne de l’exemple au autres commune d’Abidjan pour son développement même le CHU de YOPOUGON n’est plus à ce niveau.

Un personnel corrompu, inhumains et arrogant !

Puisse Dieu donne la santé à ma femme pour que cela soit classé parmi mes mauvais souvenir.

J’ai perdu ma grande sœur aînée dans les mêmes conditions en 2018 et à chaque fois les centres de santé nous le recommande !

Puff ! Et dire que le pays est émergent !”

Source: groupe Facebook ODCI

N.B.: le titre est de la rédaction

Comments

comments

Continuer la lecture

Santé

AstraZeneca : L’AEM se prononce aujourd’hui sur la sûreté du vaccin

Publié

activé

Depuis le debut de la campagne de vaccination des cas de contre-indication graves tels que des coagulations, ne cessent d´être rélevés un peu partout dans le monde. La bataille du vaccin Anti-Covid le plus fiable est fait également rage. Pour l´heure seul le vaccin produit par AstraZeneca est sur le banc des accusés et attend son verdict de la part de l´Agence Européenne des Médicaments (AEM).

L’AEM se prépare à prendre une nouvelle position sur la relation possible entre le vaccin contre Covid-19 produit par AstraZeneca et la formation de caillots sanguins. La conférence de presse est prévue mercredi après-midi.

La communication en ligne est prévue pour 14 heures Temps Universel (TU). Elle sera dédiée à la “conclusion de l’examen de l’alerte” lancée sur le vaccin AstraZeneca, notamment en ce qui concerne les “cas de thrombose”, a précisé l’AEM dans une note publiée par les agences internationales de presse.

Dans une déclaration au journal italien Il Messaggero, publiée le mardi 06 Avril 2021, Marco Cavaleri, responsable de la stratégie de vaccination de l’EMA, a déclaré qu´il y avait un lien entre le vaccin développé par l’Université d’Oxford et la société pharmaceutique anglo-suédoise AstraZeneca et la formation de caillots sanguins chez les personnes vaccinées. Il a toutefois ajouté, qu’il était pour le moment impossible d’identifier les causes de cet effet.

Leadernewsci

Comments

comments

Continuer la lecture

Santé

Covid-19 /Angleterre: Le pays submergé par un nouveau variant

Publié

activé

Boris Johnson, Premier Ministre de l´Angleterre

Angleterre- Selon le conseil scientifique du Premier Ministre Boris Johnson, la nouvelle souche du virus Sras-COV-2 serait non seulement plus transmissible mais plus mortelle.

“Plus rapide et plus mortel. C’est le nouveau verdict britannique sur le variant du Covid-19 qui a émergé dans le sud-est de l’Angleterre en septembre dernier. Lors de sa conférence de presse quotidienne, le Premier ministre britannique a révélé vendredi soir que ce variant entraînerait «un degré plus élevé de mortalité», 

La souche «B.1.1.7», déjà connue pour sa forte transmissibilité, augmenterait le taux de mortalité de 30 à 40 %, selon le groupe consultatif gouvernemental sur les menaces de virus respiratoires nouvelles et émergentes, qui conseille l’équipe de Johnson. Conséquence, sur 1 000 personnes âgées de plus de 60 ans atteintes de Covid, 13 ou 14 décéderaient contre 10 précédemment”, nous rapporteNina Guérineau de Lamérie du journal Libération.

Lire la suite: https://www.liberation.fr/planete/2021/01/23/covid-l-angleterre-de-retour-a-la-case-depart-a-cause-du-variant_1818326

Comments

comments

Continuer la lecture

Abonnez-vous à notre newsletter

Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances