Restons en contact
Campagne #MamKoul2020

Actualité

CPI/Procès de Gbagbo et Blé Goudé: MAMADOU KOULIBALY fait de graves révelations.

Publié

activé

Mamdou Koulibaly, Candidat à l´élection presidentielle d´octobre 2020

Samedi 27 juin 2020 dernier,  Mamadou Koulibaly candidat à l´Élection Présidentielle du 31 octobre 2020  était invité par la Radio KanalK, pour débatre de l´élection présidentielle 2020 en Côte d´Ivoire, du changement Franc Cfa-Eco.

Le Prof Mamadou Koulibaly  a répondu sans ambage au sujet du procès Laurent Gbagbo/Blé Goudé, en commençant par montrer le caractère injuste de la liberté conditionnée de l´ancien Président de la République ivoirien. Pour lui, la procureur Fatou Bensouda a bâclé son enquête qui devait permettre de soutenir ses allegations de crimes contre les accusés ivoiriens. Par conséquent elle a perdu le procès en n´apportant pas de preuves tangibles aux juges. Il faut donc que ses concitoyens soient liberés.
Mamadou Koulibaly révèle sa position vis à vis du bureau du procureur. “Pour moi ils ne devraient même pas être à la Haye. Quand l’équipe de Ocampo est venu me voir pour que je témoigne dans le procès Gbagbo, j’ai répondu que je n’irai témoigner pour quoi que ce soit tant que c’est Gbagbo Laurent seulement qui est là-bas. Si vous êtes capables d’attraper Ouattara ,Soro et les gens de leur camp ,parce qu’ils avaient tous une armée ils ont tous tué des gens . Alors vous aurez peut-être une justice. Mais attraper un camp et y aller : je n’y vais pas. Soit vous m’arrêtez moi-même et vous me conduisez là-bas. Soit vous vous débrouillez”
Il insiste, persiste et signe “Gbagbo devrait même pas être là-bas. ” Il a noter que chaque fois que l´opportunité lui est donné, le Candidat à la Présidentielle ivoirienne d´octobre, donne de la voix pour la liberation de Laurent Gbagbo.
Leopold VII Abrotchi

Comments

comments

Continuer la lecture
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 − 9 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Actualité

Présidentielle 2020/Alassane Ouattara Candidat: C´est la preuve que M.Ouattara a échoué

Publié

activé

Gnagne Mel Silas, Président de l´Association Jeune Adioukrou Moderne

Le Président sortant de la Côte d´Ivoire a choisi le jour de la traditionnelle déclaration à la nation pour annoncer sa candidature à l´Élection présidentielle prochaine. Une déclaration qui soulève des contestations partout dans le pays. Gnagne Mel Silas Reagit ici dans une adresse au chef de l´Etat Ivoirien.

SEM Alassane Dramane Ouattara est candidat à l´Élection Présidentielle du 31 Octobre 2020.

Où est donc passée l’annonce solennelle du 5 mars 2020 face aux députés et sénateurs Ivoiriens??

Allons-nous pouvoir négocier ce passage décisif ??

Hier, face à ses concitoyens dans la traditionnelle adresse à la nation à la veille de la célébration de la fête de l’indépendance, le président de la République de Côte d’Ivoire a annoncé briguer un troisième mandat ; une muraille de méfiance vient d’être construite par le président Dramane Ouattara.
J’avais salué votre décision de ne pas briguer un troisième mandat. C’était comme un spot. Les Ivoiriens ont salué cette décision. Mais hélas ! Mille hélas ! Vous venez de doubler ceux qui vous aiment encore.
LA PREUVE QUE VOUS AVEZ ÉCHOUÉ
En vous présentant à nouveau, vous montrez à tous que vous n’avez vraiment pas décidé de partir et laisser la place à la nouvelle génération.
Dans l’intérêt supérieur de la nation, vous devrez rester sur votre décision.
Vous avez passé trente années de votre vie dans la politique. Est-ce à dire que pendant toutes ces années, vous n’avez pas préparé la nouvelle génération ?
Ah oui, vous avez préparé feu Amadou Gon, j’oubliais.
C’est donc toujours un échec parce que c’est lui seul que vous avez préparé pendant toutes ces années, sachant qu’il y a de potentiels au sein du RDR.
Ici, l’intérêt supérieur de votre organisation politique a prévalu au détriment de celui de la Côte d’Ivoire.
Le faisant, vous trahissez une fois le peuple.
Nous sommes unanimes sur vos compétences et votre position de bâtisseur, mais, au sein de votre parti, il y a encore des compétences, il y a de la graine.
Malheureusement, vous ne serez plus l’homme de parole que nous avons connu, que le monde à connu.
2020 NE SERA PAS 2011
Les Ivoiriens devront-ils sortir pour dire non à un troisième mandat comme c’était le cas au Burkina, hier et au Mali, aujourd’hui ??
C’est le lieu d’appeler les jeunes à une prise de conscience collective face à cette tromperie planifiée contre eux.
Oui, c’est de la tromperie quand ces mersieurs nous parlent d’une nouvelle génération et planifient tout pour s’accrocher au pouvoir et déclenchent une crise puis nous invitent à prendre les armes pour défendre quoi si ce n’est pas nous entre-tuer inutilement ?
Réfléchissons ensemble et décidons nous en prenant nos destins en mains.
C’est également le lieu d’appeler le conseil constitutionnel à sauver une fois de plus le pays. Car, il vous revient de traiter les demandes de candidatures avec intelligence. Vous êtes aussi engagé dans ce virage très décisif et l’avenir vous regarde.
L’on a toujours les regards sur les hommes politiques, mais oubliant que c’est vous qui, pour la plupart engagez le peuple. L’histoire vous regarde.

Dieu nous épargne tout mal et inspire chacun de nous à la préservation de la Paix.

Bonne fête d’indépendance à tous!

Stocker La Flamme

Comments

comments

Continuer la lecture

Actualité

Coup de tonnerre: Le pouvoir Ouattara nargue Laurent Gbagbo pour un laissez-passer

Publié

activé

Laurent Gbagbo Ex-Président de la République

Depuis son élargissement, l´ancien président de la République de Côte d´Ivoire, M. laurent Gbagbo n´a qu´un seul souhait: rentrer dans son pays d´origine. Ses demandes sont restées lettres mortes auprès du gouvernement de M. Alassane Ouattara qui lui refuse un simple laissez-passer et fait dans le dilatoire.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Paris, le 3 aout 2020 –

Alors que le Président Laurent Gbagbo a introduit une demande de passeport, le Porte-Parole du Gouvernent, Monsieur Sidi Tiemoko Toure, au sortir du Conseil des Ministres, a dévoilé qu’il nous serait également remis un casier judiciaire et un certificat de nationalité.

Cela nous avait surpris.

Mais le 31 juillet 2020, nous avons eu le fin mot de l’histoire. En effet, il a été remis un casier judiciaire à Michel Gbagbo qui, à notre fort étonnement, présente une condamnation qui serait intervenue le 29 octobre 2019 à l’encontre du Président Gbagbo, et pour laquelle il n’a pourtant reçu ni convocation, ni décision judiciaire.

A l’examen de ce casier judiciaire, il apparaît que ce document a été établi, au lendemain du Conseil des Ministres, c’est à dire le 30 juillet 2020, soit 2 jours après la demande de passeport ordinaire introduite par le Président Gbagbo, et cela dans la précipitation tant il est truffé d’erreurs.

Jamais le Président Gbagbo n’a pensé qu’une simple demande de passeport, document auquel tout citoyen ivoirien a droit, aurait entraîné autant de réactions incompréhensibles et infondées, de la part des autorités ivoiriennes, et ce par l’intermédiaire de la CEI et des autorités judiciaires.

Cependant, quels que soient les désagréments qu’on lui cause, le Président Gbagbo entend rentrer chez lui, et se veut rassurant.

Le Président Gbagbo tient à rappeler aux autorités ivoiriennes que son retour en Côte d’Ivoire, et l’exercice démocratique de son droit de vote s’inscrivent dans un esprit de réconciliation qui ne devrait pas les inquiéter.

Habiba TOURE

Avocat Personnel du Président Laurent GBAGBO

Nous y reviendrons

Comments

comments

Continuer la lecture

Actualité

Coup de tonnerre: Bamba Siaka nommé représentant du PDCI à la Commission électorale

Publié

activé

BAMBA SIAKA a été désigné par le Président HENRI KONAN BÉDIÉ comme représentant du PDCI-RDA au sein de la CEI .
Après avoir transmis à cet effet un courrier au gouvernement , le PDCI a plaidé la cause de ses alliés EDS et GPS , auprès des ambassadeurs accrédités en Côte d’Ivoire déjà reçu par le premier ministre HAMED BAKAYOKO
S’agissant des CEI locales, il a été convenu que d’ici une quinzaine (15) jours, des élections des BUREAUX soient réorganisées, dans l’espoir qu’il n’y ait plus de blocage au niveau de la CEI centrale.

Source: PDCI 24

Comments

comments

Continuer la lecture

Abonnez-vous à notre newsletter

Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances