Restons en contact

Actualité

Retour de Gbagbo laurent: Voici les défis qui l’attendent

Publié

activé

Laurent Gbagbo-image d'illustration

Après sa libération par la première chambre de la Cour pénale internationale (CPI) et l’obtention de ses deux passeports (ordinaire et de service), l’ambiance sociopolitique est focalisée autour du retour du président Laurent Gbagbo. L’ancien président ivoirien semble dans de bonnes dispositions d’esprit, dans la dynamique de la stabilité sociopolitique et la paix.

Au cours de sa dernière sortie médiatique fin octobre, le président Laurent Gbagbo a affiché une posture qui lui est reconnue depuis de nombreuses décennies. « Ce qui nous attend, c’est la catastrophe. C’est pour ça que je parle. Pour qu’on sache que je ne suis pas d’accord pour aller pieds et poings liés à la catastrophe. Il faut discuter », a déclaré Laurent Gbagbo. Ce discours qu’il tenait dans un contexte électorale – scrutin présidentiel du 31 octobre dernier – précis vaut aussi pour le contexte général dans lequel se trouve en ce moment le pays. Pour la réunification et la réconciliation au sein de sa famille politique et pour une décrispation de la situation sociopolitique nationale.

La réunification au sein du Front Populaire Ivoirien

La cohésion au sein du Front populaire ivoirien (FPI) n’a pas survécu à l’absence de son leader charismatique Laurent Gbagbo. Pendant son absence, ses plus proches collaborateurs, Pascal Affi Nguessan et Aboudramane Sangaré, se sont tournés le dos jusqu’à afficher ouvertement des postures d’animosité. Chacun de sont côté a bénéficié de soutiens au sein de la base militante. Dès son retour, le président Laurent Gbagbo devra s’atteler à rassembler tous les membres de son parti politique et jeter véritablement les bases du rassemblement et de la réconciliation en interne. Il devra en outre, non seulement manifester sa compassion à l’endroit des familles de ses ex-collaborateurs décédés pendant la longue traversée du désert mais surtout obtenir d’elles le pardon. Mais surtout que cela s’inscrive dans un cadre national.

Des personnalités connues pour avoir servi l’Etat au sommet ont perdu la vie dans des circonstances déplorables. Il y a eu Aboudramane Sangaré, Bohoun Bouabré, Désiré Tagro, Mamadou Ben Soumahoro pour ne citer que ces personnalités autrefois dans le cercle restreint de l’ancien président ivoirien, qui sont demeurées fidèles jusqu’au bout.

Le président Laurent Gbagbo a fondé le FPI, l’a conduit à la tête de l’Etat où il a exercé pendant 10 ans. Ce parti est aujourd’hui à la croisée des chemins. L’un des grands défis serait de remobiliser ses militants et leur assigner de nouveaux objectifs pour une nouvelle reconquête du pouvoir. Bien évidemment, la question de la succession n’échappera pas à tous ces défis à relever pour l’opposant historique de Félix Houphouët-Boigny.

« Asseyons-nous et discutons ». Le président Laurent Gbagbo devra une fois de plus traduire cette phrase qu’il aime tant prononcer dans les faits en allant au contact de ses adversaires politiques, Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara. Avec eux, il devra véritablement parachever les grands chantiers qui ont été entamés depuis 2003, après l’attaque rebelle qui a perturbé sa gouvernance. Henri Konan Bédié a noué les contacts avec l’ex-célèbre prisonnier de La Haye. Le président Alassane Ouattara, quant à lui, semble désormais dans de bonnes dispositions d’esprit. Lors de sa dernière sortie, le dimanche 6 décembre, le Secrétaire exécutif du parti du RHDP, Adama Bictogo, a rappelé que le président Ouattara œuvre « pour le rassemblement de tous les Ivoiriens et de toutes les Ivoiriennes autour de l’idéal de réconciliation et de paix ».

 

Comments

comments

Actualité

Dabou/Législatives2021: Les jeunes leaders d´opinion prennent position

Publié

activé

Agnès Jean Durant, Vice-Président de JAM (Deuxième à partir de la gauche)

La ville de Dabou a été très meurtrie en octobre 2020 lors de l´élection présidentielle. La ville de Harris Memel Fote a été le théatre d´attaques sanglantes de la part d´assaillants contre la population afin de susciter un conflit intercommunautaire. Tenant compte de cette realité les jeunes leaders d´opinion du département ont decidé de prendre de l´avance pour les prochaines élections législatives en prônant la paix.

Agnès Jean Durant Vice-Président chargé de la sous-préfecture de Toupah de l´association Jeune Adioukrou Moderne (JAM) a pris part à une rencontre d´échange sur la paix dans le département de Dabou, à la vieille de nouvelles échéances électorales. Déjà en Octobre 2020 lors de l´élection présidentielle boycottée par l´opposition, la ville de Dabou et des villages environnants ont connu des attaques meurtrières d´assaillants, le bilan humain fait état de près de vingt (20) morts.

C´est donc unanimement que les jeunes du département ont répondu favorablement à la participation à cette rencontre organisée par le Conseil National de la Jeunes de Côte d´Ivoire (section Dabou).

Selon Gnagne Mel Silas le président de JAM, son organisation a tenu à honorer de sa présence cette rencontre car la paix est bien commun qu´il faut protéger, en conséquence, il s´est fait représenter par une délégation composée de son deuxième Vice-président, Agnès Jean Durant et du conseiller juridique Armel Kevin Attouma.

A cette rencontre étaient également invités les jeunes leaders d´association et de des partis politiques actifs dans le département de Dabou. Pour la plateforme d’échanges des jeunes leaders “les élections apaisées passent par le respect des règles démocratiques éditées”.

Leadernewsci.com

Comments

comments

Continuer la lecture

Actualité

International: Qui était Jerry Rawlings pour le Ghana et l’Afrique ?

Publié

activé

JJ Rawlings en photo de famille-image d'illustration

 

Jerry Rawlings est un personnage culte du milieu révolutionnaire en Afrique et dans le monde, retour sur la vie du héros africain.

 

Rwalling a pour père écossais et sa mère Ghanéenne Ashanti, il intègre l’armée en 1965 ,l’armée  par le biais de l’aide de camp manipulé par les impérialistes réserve le président Dr Kwame Nkrumah 1er président ghanéen en visite en Chine. Depuis cet instant le GHANA a enchaîné de coups d’état militaires en coup d’état, la corruption a submergé le pays ,la débauché ,la perversité, les détournements, la population souffrait énormément. Rwalling un militaire pilote de l’armée de l’air et ses compagnons ont décidé de mettre de l’ordre, il tenta un coup qui a mal tourné il fut arrêté, condamné à mort, la même nuit de sa condamnation ses camarades et frères d’armes renversent le pouvoir en place et libère Rwalling puis l’installe comme président. Après une courte présidence, il remet le pouvoir au civil mais les mêmes pratiques de corruptions refont surface. Rwalling revient à la charge renverse le pouvoir civile et installe un  conseil révolutionnaire pour la restauration de la dignité ghanéenne. Il a mis le peuple au travail, fait des réformes dans tous les secteurs, assainir les finances, un nettoyage à sec des renégats et corrompus qui ont enfoncé le pays, il a  exécuté les traîtres dont 3 anciens présidents. En 10 ans il a remis le pays sur les rails et limita les mandats en democratisant le pays avec des institutions fortes et contraignantes.

 

Le 1er président ghanéen Kwame Nkrumah après son éviction du pouvoir s’exila en Guinée auprès de son amis le président Ahmed Sekou Touré où il mourut et fut enterré, Rwalling fit revenir sa dépouille (les os et autres) au GHANA pour l inhumation, un funérailles nationale fut organisé. Il a construit un gigantesque monument en son honneur. Il revient à la vie civile puis se présente à nouveau, il fit 2 nouveaux mandats. En 2000 ,il quitta le pouvoir conformément à la constitution qu’il a mis en place qui limite les mandats, depuis lors il devient une référence en Afrique et surtout de l’ouest. Attaché à l’Afrique le président JJ Rwalling est un panafricain qui croit en Afrique et est foncièrement attaché à ses valeurs, il a participé à plusieurs à travers le continent qui faisaient la promotion de l’émancipation africaine, c’était l l’amis de la jeunesse africaine conscientiste, il était le président d’honneur du mémorial Thomas Sankara dont il a actuellement participé, en 2011 après la crise postélectorale en côte d’ivoire il favorisa l’accueil des réfugiés ivoiriens dont il était leur protecteur. Il donnait son avis sur tout ce qui concernait l’Afrique, au GHANA dans son pays on l’appelle Nanan ,c’est à dire le  chef, il était constamment consulté par les présidents en fonction qui prenaient conseil auprès de lui. Cela fait deux que la grande faucheuse l a arraché à notre affection, ainsi sa vie terrestre pris fin, il fut inhumé hier  dans la dignité ghanéenne et africaine. Désormais il loge au Panthéon des héros africains où Thomas Sankara et autres l’attendaient.

Comments

comments

Continuer la lecture

Actualité

17 JANVIER 1961: De la passion de Lumumba ou d’un mort sans sépulture

Publié

activé

Patrice Emery LUMUMBA

Assassiné le 17 Janvier 1961, en 2021 Patrice lumumba est la preuve que l’Afrique a perdu des héros incontournables. Revoyons son parcours et les affres de sa passion

Né le 2 juillet 1925 à Onalaua, Il grandit dans un milieu où le colon imposait sa dictature. Il a connu les humiliations de la colonisation mais a décidé de lutter contre les “démons blancs”.

Indépendantiste, il proclame l’indépendance de son pays le 30 juin 1960. Malgré ses bienfaits, il tombe dans l’ingratitude de l’homme: recevoir le mal pour son bienfait. Il a été trahi par ses propres frères et assassiné.

En décembre 1960, Mobutu qui a succédé au pouvoir à Kasa-Vubu le fait arrêter. C’est le début de sa passion, la passion de Lumumba. Il va être humilié et passer à une mort tragique orchestrée par Bruxelles et Washington.

Le 17 janvier 1961, à Élisabethville, capitale du Katanga, le DC-4 d’Air Congo immatriculé 00-CBI en provenance de Moanda, sur la côte atlantique, descend sur l’aéroport de Luano et s’immobilise sur la zone militaire.

Trois hommes attachés par une corde, sont poussés hors de l’appareil. Il ne s’agit pas d’ici de Jésus et les deux voleurs mais de Patrice Emery Lumumba et de ses deux compagnons, Joseph Okito et Maurice Mpolo.

Les trois prisonniers, traités sans le moindre égard, essuient injures, coups de poing et de crosses de fusils. Ils sont jetés dans une Jeep pour un voyage sans retour.

Sur les lieux du crime, un commissaire de police belge prend Lumumba par le bras et le mène jusque devant un grand arbre. Un peleton d’exécution fort de quatre hommes se tient en attente, alors qu’une vingtaine de soldats, de policiers, d’officiers belges et de ministre katangais observent en silence .Un capitaine belge donne l’ordre de tirer. L’arme a crepité, on a entendu le cri des balles et après un silence. Lumumba est mort!

Son corps a été découpé et dissout dans un fût d’acide sulfurique. Ce que l’acide ne peut pas dissoudre est brûlé et les cendres dispersées. Quelle cruauté! Une relique (une dent) a été retrouvée en Belgique chez le policier belge qui a fait l’expérience chimique de l’acide sur son corps !

Cette transformation de son corps dans l’acide est d’eviter que sa tombe devienne un symbole de résistance. Lumumba, un mort sans sepulture!

 

Prophète Patrice Emery Lumumba, on a entendu ta mort mais où est ton corps?Pour être sauveur, il faut te faire crucifier ! C’était le prix à payer pour libérer les opprimés mais où est ta sépulture?

 

Toi le mort disparu dans l’acide.

Toi le mort sans sépulture, nos coeurs sont devenus ton tombeau.

 

Tu vis plus sur terre mais ta lumière nous éclaire.

Pour la libération de ton peuple, tu n’a pas reculé devant la mort!

 

Fatigué de voir le crime, tu t’es offert en sacrifice. Le 17 janvier ton coeur a laché, tu as baissé tes yeux pour ne plus voir et nous voir en chair et nous te verons plus également car ton âme s’est envolée pour le ciel et ton corps disparu.

 

Tu es parti avec l’amour de ton peuple et tu as laissé comme héritage la culture de la dignité, le courage et l’abnégation, le refus de la servitude endogène et exogène.

 

Tu es parti sans haine envers tes ennemis car tu savais qu’un jour un blanc allait armer un noir pour t’assassiner.

 

Depuis ton départ, le père Noël est venu plusieurs fois avec des promesses. Mais l’esprit Saint, quant à lui a quitté le Congo. En rappel, le Congo à lui seul, plus riche que l’occident a retenu l’attention des méchants venant du nord de l’Asie.

La course sans fin pour l’exploitation de la richesse du Congo par les puissances occidentales se transforme en une malédiction pour le Congo.

On crie à la pauvreté de l’Afrique, alors que son sous-sol est la bénédiction de Dieu. Laquelle bénédiction convoitée par les esprits malsains, epris d’une pensée machiavélique transforme le paradis africain en enfer. Le Congo est riche pour être en paix !

Le bref passage du sauveur, Patrice Emery Lumumba a extirpé le Congo des griffes des diablotins, suceurs de la moelle congolaise. En roi David, Lumumba a réussit à combattre Goliath (vaincre le roi belge et proclamé l’indépendance du pays le 30 juin 1960).

Ton ami Mobutu, lui n’ a pas hesité de te faire un baiser de Judas un certain 17 janvier.

Mais le vrai bonheur on ne l’apprécie que lorsqu’on l’a perdu! Ainsi en 1966, il (Mobutu) te consacre “HÉROS NATIONAL”.

 

REPOSEZ EN PAIX DIGNE FILS DE L’AFRIQUE !

 

Gerard Amado Kaboré

Comments

comments

Continuer la lecture

Abonnez-vous à notre newsletter

Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances