Restons en contact

Nationale

LIDER: Voilà pourquoi le président du 4e Congrès a claqué la porte

Publié

activé

Paul Hervé Agoubli, Délégué national à la communication et président du 4e congrès de LIDER

Ouvert le 14 juillet 2021 dernier, le 4e Congrès ordinaire de Liberté et démocratie pour la république (LIDER), se tient actuellement au siège dudit parti.

Ce congrès, censé être des retrouvailles festives pour célébrer les 10 années d’existence de LIDER, est devenu plutôt le théâtre de l’étalage des graves dissensions qui minent le parti fondé par le professeur Mamadou Koulibaly.

Après le 1er vice-président du parti, Yacourwa Koné, qui le 09 juillet 2021, présentait sa démission du cabinet, en évoquant en autres « un collège électoral frappé de suspicion légitime » pour ce congrès, ce fut au tour du Délégué national à la communication et président du 4e congrès, Paul Hervé Agoubli de claquer la porte. Cela, le 14 juillet 2021, dès la clôture du premier jour des travaux.

il donne ses raisons:

Bonsoir à tous,
Je notifie par ce message mon intention de quitter les travaux du congrès, le bilan ayant été fait et les perspectives ayant été débattues.

À ce stade, et décidant pour moi, sans conséquence sur les choix que chaque personne pourra faire, c’est un truisme même que de le dire, j’estime que le statu quo lié à la décision de justice est une impasse. Les membres de ce LIDER qui (re)naît iront-ils aux prochaines élections sous la bannière de leur parti ? La question liée à la création ou non d’un nouveau parti n’ayant pas été clairement donnée avant qu’il ne soit décidé séance tenante de l’élection d’un président n’entraîne pas mon adhésion et je ne puis m’y résoudre comme on a vu dans la salle que je m’y suis opposé par mon abstention.

Au surplus, le défaut d’un membre à un Congrès sans justificatifs n’est pas chose banale pour qu’on considère l’absence de Mamadou Koulibaly comme un fait anecdotique. Là encore, nous n’avons pas regardé froidement la situation, à mon avis, pour dire clairement que le nouveau/ancien parti qui (re)naît s’émancipe de lui alors que 98% des intervenants sur la question ont dit être là au nom du leadership qu’il incarne.

En tout état de cause, je me retire de ces assises en souhaitant bonne chance à tous ceux, amis chers, qui continuent, comme on dit, la lutte. Mon affection au prochain président, une personne digne d’estime, avec mes vœux de plein succès dans sa mission future.
Paul-Hervé AGOUBLI

Lettre de démission de Yacourwa Koné, 1er vice-président de LIDER

Un autre responsable du parti, Haumar Sory, Délégué régional à l’implantation de LIDER en Suisse et en Italie a affirmé, à travers un post facebook, ne pas être solidaire des travaux de ce congrès.

Le congrès est prévu pour s’achever le samedi 17 juillet 2021. Nous reviendrons sur les conclusions de ce congrès.

Seraphin Kouamé

Comments

comments

Continuer la lecture
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 − 17 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nationale

Azaguié: Le maire Mamadou Koulibaly bel et bien à son poste

Publié

activé

Prof. Mamdou Koulibaly, Maire d´Azaguié opposant politique ivoirien

Azaguie – Jeudi 07 juillet 2022. Le professeur Mamadou Koulibaly a présidé le conseil municipal de la mairie. Prenant à contre-pied le gouvernement de M. Alassane Ouattara, qui comptait le pousser à la démission par une scrabeuse affaire de correction fiscale, en continuant de servir ses administrés.

Selon la plateforme Think Tank Mamadou Koulibaly: « contrairement donc à ce qu’on lit ici et là sur les réseaux sociaux, il n’y a pas de poste vacant à la mairie d’Azaguié. Mamadou Koulibaly demeure le maire et continue de travailler d’arrache-pied pour le développement de sa commune, en témoignent la maternelle construite par la mairie et la salle d’hospitalisation et de suites de couches au centre de Santé Urbain (CSU) d’Azaguié en construction ».

Les points les plus importants abordés lors de ce conseil municipal ont été :

– Le reprofilage lourd de 50 Km de voies dans la Commune d’Azaguié ;
– La Construction d’une école maternelle avec bureau, un bloc sanitaire et un préau à Azaguié-bambou ;
– L’acquisition de quatre cent (400) tables-bancs pour les écoles primaires publiques de la commune;
– Construction d’une école primaire publique de six (6) classes plus bureaux et un bloc sanitaire à Abbè ancien carrefour ;
– Réhabilitation de l’abattoir Municipal d’Azaguié;
– L’aménagement des cimetières Municipaux d’Azaguié;
– Réhabilitation d’un bâtiment administratif devant servir de bibliothèque Municipale ;
– Extension du réseau d’adduction en eau potable dans les quartiers de la commune d’Azaguié;
– Aménagement d’un espace public à Azaguié-gare;
– Aménagement du stade Municipal d’Azaguié-bambou, du terrain de sport de l’EPP d’Azaguié-Ahoua et du stade EGLIN à Azaguié-gare;
– Réhabilitation d’un bâtiment Administratif devant servir de Médiathèque Municipale;
– Construction de trois (3) salles de classe avec bureau et un bloc sanitaire pour le Centre d’Action Communautaire pour la petite Enfance d’Azaguié-gare;
– Construction du préau de l’hôtel de ville d’Azaguié;
– Construction d’un groupe scolaire de six (6) salles de classe + bureaux et un bloc sanitaire à Azaguié-gare;
– Réhabilitation des deux (02) centres de loisirs d’Azaguié-Ahoua et gare;
– Frais d’étude d’assainissement et de drainage de 25 km de voies dans la ville d’Azaguié…

Autant de projets censés améliorer la qualité de vie des populations d’Azaguié, leur environnement immédiat, professionnel et familial.

Souce: Think Tank Mamadou Koulibaly

LeaderNewsci 

Comments

comments

Continuer la lecture

Nationale

Danielle Boni Claverie met en garde Bédie-Gbagbo et Ouattara

Publié

activé

Danielle Boni Claverie, Presidente de l´Union Républicaine pour la Démocratie (URD)

Annoncée à coup de fanfare, la rencontre au sommet des trois anciens présidents de la république ivoirienne et présidents de leur respectif parti politique aura lieu le 14 juillet 2022. La présidente de l´Union Republicaine pour la Démocratie, Danielle Boni Claverie propose un ordre du jour en indiquant les attentes des ivoiriens.

Le 14 juillet, nos 3 géants de la politique ivoirienne vont se rencontrer. Disons-le tout net, nos compatriotes ne vont pas se contenter d’accolades plus ou moins chaleureuses, de main dans la main ou de sourires fussent-ils éclatants. Nos compatriotes veulent des réponses tangibles à leurs préoccupations listées au cours du Dialogue politique et jusqu’ici restées sans réponse. Tous les prisonniers doivent sortir, civils et militaires.

Le cas de Soro Guillaume ne doit pas être escamoté et il serait regrettable que l’on nous ressorte les vieilles ficelles d’un gouvernement de réconciliation ou d’union nationale où quelques postes distribués parcimonieusement mettraient l’opposition au garde à vous. Il ne suffit pas de se retrouver, le fiasco de la rencontre des anciens chefs d’Etat au Burkina Faso nous montre les limites de ces entretiens comme vecteurs de réconciliation. Souhaitons que grâce à un ordre du jour précis, la rencontre du 14 juillet aboutisse à éclaircir le ciel orageux de la Côte d’Ivoire.

Danièle Boni-Claverie

Présidente de l’URD.

Comments

comments

Continuer la lecture

Justice

Côte d´Ivoire: Pourquoi 400 millions de fcfa pour des Toges?

Publié

activé

Sansan Kambilé, Garde des Sceaux, ministre de la justice et des droits de l´homme

La remise de toge aux magistrats ivoiriens a eu lieu le samedi 07 Mai 2022. Cette cérémonie de remise de robe s´est déroulée à la salle des pas perdus du palais de Justice du Plateau à Abidjan, en présence du ministre Sansan Kambilé. Des costumes de travail dont le faramineux coût a surpris plus d´un ivoirien.

Dans son allocution le Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme a insisté sur l´importance de la toge pour le magistrat en soulignant que  « l’un des outils essentiels de travail des magistrats est le costume. Le costume pour le magistrat revêt un sens particulier : il symbolise la solennité et la dignité rattachées à son serment et à ses obligations de rendre la justice au nom du peuple en toute impartialité. »

M. Sansan Kambilé renchérie est affirmant que : « La justice, en effet, est toujours rendue en robe. Pourtant, que de difficultés pour les juridictions dans la constitution des formations de jugement, liées au déficit de toges. Ce problème est désormais résolu. Chaque magistrat, d’une formation de jugement pourra à présent prendre son audience, en toute sérénité, sans avoir à rechercher une toge. »

Ce qui justifie sans doute  « la remise 468 toges de magistrat d’un montant de 400 millions de FCFA financés par le Budget de l’Etat. Ces toges sont composées de 325 toges noires et de 143 toges rouges. Sur les 468 toges, 287 ont été distribuées dont 195 noires et 92 rouges. Il restera ainsi en réserve 181 toges constituées de 130 noires et de 51 rouges ».

Leadernewsci

Comments

comments

Continuer la lecture

Abonnez-vous à notre newsletter

Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances