Restons en contact
Campagne #MamKoul2020

Nationale

Stephane Vangah: un engagement innovateur pour servir Bonoua

Publié

activé

Jeune figure montante de la politique ivoirienne, le candidat Vangah entend, à l'aide d'une gestion structurelle décentralisée, inclusive et automisante, apporter une touche innovante dans le management des collectivités locales.

“Nnowe n°1, Noudjou, Mploussoue, Nnowe n°2, Chrétiens, Musulmans, élèves, étudiants, non travailleurs, travailleurs, fonctionnaires, agents du privé, planteurs, opérateurs économiques, transporteurs, garagistes, commerçants, enseignants, hommes et femmes, ensemble, agissons avec Stephane Vangah.

Tel est le message fort disponible sur le flyers de campagne du jeune gestionnaire de 35 ans,  Stephane Vangah, Délégué national à Liberté et démocratie pour la république (LIDER) et président de l’ong Agir pour la formation et l’entrepreneuriat en Côte d’Ivoire (AFECI), candidat aux municipales 2018 à Bonoua.

Jeune figure montante de la politique ivoirienne, le candidat Vangah entend, à l’aide d’une gestion structurelle décentralisée, inclusive et automisante, apporter une touche innovante dans le management des collectivités locales. À l’aide de centres communaux, et de la responsabilisation des acteurs économiques, sociaux et culturels, dans la gestion de leurs secteurs respectifs, il espère ainsi donner les moyens aux jeunes, aux femmes, aux personnes âgées et aux chefs traditionnels de prendre en main la résolution des difficultés liées à leurs conditions sociales, économiques, professionnelles et culturelles. Et, conscient que la santé reste un préalable indéniable à l’épanouissement des populations, il a accueilli, ce jour, mardi 9 octobre 2018, à Bonoua, la Caravane de santé Mamkoul 2020, de dépistage gratuit du diabète et de l’hypertension. Rappelons que cette caravane a, avant Bonoua, silloné Grand-Lahou et Azaguié – nous y reviendrons.

Mais le gestionnaire Vangah, n’a pas attendu le candidat Vangah, pour mettre en branle l’un des axes prioritaires de sa vision pour Bonoua: la formation des jeunes à l’entrepreneuriat. À cet effet,  il a organisé une formation sur l’élevage de poulets et de lapins, du 28 avril 2018 au le samedi 9 juin 2018. 34 jeunes des différentes contrées de la commune de Bonoua (Koumassi, Begneri, Bronoukro, Yaou, Samo et Adiaho) ont ainsi, au terme de cette formation, reçu des attestations de participation, et, il a été mis à leur disposition un terrain de 1.200 m² pour un projet de ferme agricole.

La campagne pour ces élections municipales s’achève ce jeudi, pour faire place au vote le samedi 13 octobre prochain.

 

Comments

comments

Nationale

[EXCLUSIF] Election 2020, Harcèlements, CEI, le grand déballage de Monique Gbekia, présidente LIDER

Publié

activé

monique-gbekia-lider

À l’occasion du Nouvel An 2020, nous avons eu l’exclusivité de la première interview presse de madame Monique Gbekia, présidente de LIDER, parti dont est issu le Professeur Mamadou Koulibaly, candidat à l’élection présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire.

Sans détours et sans langue de bois, nous avons fait, avec elle, le bilan de la vie politique ivoirienne et de celle de son parti en 2019 et abordé les points focaux des objectifs du parti qu’elle dirige pour l’année 2020.

La rédaction

Comments

comments

Continuer la lecture

Nationale

Des affrontements possibles lors de la grève des fonctionnaires prévue pour le 23 janvier prochain

Publié

activé

“Des fonctionnaires syndiqués vont faire grève dans tout le pays en Côte d’Ivoire, du 23 au 31 janvier. Manifestations connexes, affrontements possibles.” Telle est la substance du message d’alerte envoyé par la plateforme Alertstar à ses abonnés;

Le lanceur d’alertes asiatique précise: “contactez les établissements de santé à l’avance pour obtenir des informations sur les temps d’attente, qui peuvent varier selon les hôpitaux et les cliniques. Planifiez en conséquence une augmentation de l’absentéisme chez les employés qui sont parents ou tuteurs d’enfants d’âge scolaire; envisagez de proposer des accords de télétravail. Par mesure de précaution, évitez toutes les manifestations et les zones où les forces de sécurité semblent se déployer. Si des foules se forment, quittez immédiatement la zone et cherchez un abri dans un endroit sûr.”

Mais que se passe-t-il exactement?

Les employés syndiqués du secteur public représentés par le Mouvement contre la grande injustice sociale au sein de la fonction publique, Action contre la grande injustice sociale au sein de la Fonction publique, MACGI – une organisation  comprenant plusieurs groupes de travailleurs – prévoit de faire grève sur l’ensemble du territoire, 23-31 janvier. L’arrêt de travail devait initialement se dérouler du 15 au 23 janvier mais a été reporté à la suite de consultations avec le ministère de la fonction publique. Le MACGI, qui comprend au moins 19 syndicats, demande une amélioration des régimes d’avantages sociaux et de la transparence de l’emploi. Les syndicats en grève comprennent l’Union des fonctionnaires et agents du ministère de la Culture et de la Francophonie (SMCF), l’Union nationale des fonctionnaires et agents du ministère de la Communication et des Médias (SYNAFAMICOM), le Syndicat du personnel administratif et technique de la Ministère des Affaires étrangères (SYPATMAE-CI), l’Union nationale des agents des ministères hydrauliques (SYNAMH) et l’Union nationale des assistants administratifs de Côte d’Ivoire (SYNAA-CI).

L’arrêt de travail aura probablement un impact significatif sur les bureaux administratifs du gouvernement, les établissements de santé publics et les écoles publiques. Les agences gouvernementales, ainsi que les hôpitaux et cliniques publics, n’offriront probablement que des services limités pendant la durée de la grève en raison de pénuries de personnel; cependant, les établissements médicaux publics continueront probablement de fournir des soins d’urgence.

Bien que la direction du MACGI n’ait pas appelé spécifiquement à des manifestations, les grévistes pourraient organiser des manifestations. Les rassemblements pourraient avoir lieu en dehors des installations gérées par le gouvernement – telles que les écoles, les hôpitaux et les bureaux administratifs – dans les grandes villes et villages, notamment Abidjan, Yamoussoukro, Bouaké, San Pedro et Korhogo. La police se déploiera massivement pour surveiller toute manifestation. Des affrontements sont à craindre, car les agents de sécurité pourraient recourir à la force pour disperser les rassemblements publics. Des perturbations de la circulation sont aussi à prévoir.

Source: Alertestar

Comments

comments

Continuer la lecture

Nationale

[URGENT] “Ouattara veut faire arrêter Mamadou Koulibaly” Nathalie Yamb

Publié

activé

nathalie-yamb-russie

Alors que les présidents des pays du G5 Sahel étaient  à Pau pour faire allégeance à l’Etat et à l’armée française, Nathalie Yamb, l’icône de la lutte souverainiste africaine, était l’invitée de l’émission ”PolitRussia”.

Occasion qu’elle a saisie, d’une pour s’adresser et mobiliser les ivoiriens et les souverainistes africains, mais aussi pour éclairer l’opinion Russe sur la réalité de la situation en Côte d’Ivoire.

En outre, elle a fait de graves revélations sur les menaces qui planent sur elle et sur Mamadou Koulibaly, candidat, dont elle la conseillère exécutive, à l’élection Présidentielle de 2020.

Hervé Christ

Comments

comments

Continuer la lecture
Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances