Restons en contact

Actualité

Suicides en Côte d’Ivoire, Leopold Abrotchi propose

Publié

activé

Leopold Abrotchi, écrivain, Alternative Nouvelle

Selon des rapports crédibles, la Côte d´Ivoire est l´un des pays d´afrique de l´ouest qui a le taux de suicide le plus élévé. Dès lors la question mérite toute notre attention.

Avant tout propos, nous exprimons notre profonde compassion aux familles éplorées, qui vivent le traumatisme du drame du suicide.

Le suicide n’est pas un problème politique ou de politique publique comme par exemple les accidents de la route. Malgré le nombre relativement élevé en Côte d’Ivoire comparé aux autres pays francophones d’Afrique de l’Ouest, il nous faut traiter le sujet avec beaucoup de froideur. Car un cas de suicide nous place toujours à la limite, entre le crime et la déficience mentale, qui elle peut être un problème de santé publique lorsque le taux est élevé.

Dans le cas d’espèce ce sont des cas isolés. Cependant, en tant que problème social, ces cas doivent être traiter minutieusement et séparément.

Dans l’immédiat et face à ces drames sucessives qui présentent plus ou moins des similitudes, nous engageons l’Etat de Côte d’Ivoire à des investigations sérieuses. Des enquêtes poussées menées par notre police scientifique en vue d’établir les causes réelles ayant conduit à la commission de ces suicides. Seuls les résultats pertinents de ses recherches permettront de prendre les décisions idoines pour mitiger ce qui s’apparente à un phénomène en relative progression dans la société ivoirienne.

Nous invitons le gouvernement et ou les ministères concernés (santé et ou Affaires sociales) à une prise en charge, un accompagnement psychologique sérieux des familles ayant vécu le traumatisme du suicide d’un des leurs.

Tenant compte du fait que la majeur partie des cas de suicide indique une fragilité psychique, nous encourageons l’Etat de Côte d’Ivoire à accroitre l’emploi de psychologues et spécialistes affiliés à cette profession, afin de garantir aux citoyens dans le besoin, un accompagnement efficient et ou une détection précoce de toute situation pouvant aboutir au suicide dans certains milieux comme l´éducation.

En outre, l’Etat doit surveiller de très près ce phénomène qui progresse dans notre société, en mettant en place des numéros verts et un mécanisme de prise en charge rapide.

Leopold Abrotchi, Alternative Nouvelle.

Comments

comments

Continuer la lecture
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 × 11 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Actualité

Niger: Après le flop de l´ultimatum que peut faire la CEDEAO?

Publié

activé

Bola Ahmed Tinubu, Président en excercice de la CEDEAO en compagnie de certains chefs d´Etats membres

Après la non rédition des putschistes nigériens d´une part et la non tenue de son propre ultimatum, la CEDEAO convoque un nouveau Sommet Extraordinaire des Chefs d’État et de Gouvernement sur la situation politique au Niger. L´organisation ouest africaine a desormais le dos au mur, sous la pression des pour et contre de son éventuelle intervention militaire.

Selon un comuniqué « Le Président Bola Ahmed Tinubu, Président de la République fédérale du Nigeria et Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement

de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a convoqué un nouveau Sommet Extraordinaire de la Conférence sur la situation politique en République du Niger. Ledit Sommet est prévu à Abuja, au Nigeria, le jeudi 10 août 2023.

Au cours de cette rencontre, les dirigeants de l’organisation ouest-africaine se pencheront sur la situation politique et les récents développements au Niger ».

Leadernewsci

Comments

comments

Continuer la lecture

Actualité

Effondrement d´un immeuble, le laxime du ministre continue

Publié

activé

Jean-Marc Yacé, Maire de la Commune de Cocody et son équipe, sur les lieux de l´effondrement de l´immeuble

La série noire des efondrements d´immeuble continue en Côte d´Ivoire avec son cortège de dommage, cette fois le bilan provisoire de ce drame fait état de six morts et neuf blessés. Le vendredi 30 juin 2023, le maire de la commune de Cocody s’est rendu sur les lieux de l’effondrement d’un immeuble à la Palmeraie, près de la pharmacie St. Viateur.

« Mes pensées vont d’abord aux blessés graves, et j’espère sincèrement qu’ils se rétabliront rapidement.

À ce stade, nous n’avons pas de rapport de décès confirmés, mais la situation est toujours en cours d’évaluation ».

Les équipes des sapeurs-pompiers et de la police étaient présentes et faisant tout leur possible pour secourir les éventuelles personnes encore prises sous les gravats.

Cet événement tragique nous attriste profondément et nous sommes déterminés à soutenir les victimes et leurs familles.

Selon le Maire de Cocody toutes les mesures nécessaires ont été mis en place pour leur apporter aide et assistance.

Il a lancé un appel à ses administrés, « Je vous encourage également, en cette période difficile, à faire preuve de solidarité en soutenant dans la prière les personnes affectées ».

Par ailleurs, M. Jean-Marc Yacé a attiré l´attention de tous l’importance de la vigilance et de la prévention des risques dans la construction.

Avant de rassurer encore une fois « la sécurité de chacun est notre priorité absolue, et nous devons veiller à ce que nos bâtiments respectent les normes de construction afin de prévenir de telles tragédies à l’avenir ».

Saint Léo

Comments

comments

Continuer la lecture

Actualité

Mort de Nahel des émeutes éclatent en France

Publié

activé

Le mardi 27 juin 2023, Nahel 17 ans est tué par un policier lors d´un contrôle routier.  Cette bavure policière a transformé la france en un pays en feu.

Des émeutes ont éclaté en France suite à la mort tragique d´un jeune de 17 ans. Le Rassemblement National de Marine Le Pen parle lui dénonce l´intromission de l´exécutif dans une affaire judiciaire.

Selon le procureur de Nanterre, le policier n’a pas respecté « les conditions légales » pour utiliser son arme, rapporte le journal le point. Ces émeutes indiquent un état insurrectionnel manifeste, un État vacillant qui pert un peut plus de son autorité.

Saint Léo 

Comments

comments

Continuer la lecture

Abonnez-vous à notre newsletter

Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances