Restons en contact

Societe

Arbre de Noel: Yves et Pacome Meledje “gâtent” les enfants de Dabou

Publié

activé

Yves Meledje (DN Lider) et Pacome Meledje

Dabou Mardi 22 Décembre 2020 – Yves Meledje Délégué National de LIDER et son homonyme Roger Pacome Meledje deux jeunes cadres dynamiques du département de Dabou, n´ont pas voulu que les enfants démunis du Leboutou passent la Noel dans la tristesse.

Ils ont donc accepté de parrainer un Arbre de Noel pour ces enfants de la commune de Dabou. Les enfants en retour n´ont pas boudé le plaisir de communier avec le père Noel de circonstance.

Pour Yves Meledje le bonheur était partagé « J’ai infiniment été satisfait d’être parmi nos touts petits à l´Hotel Akparo pour procurer le peu de joie que nous avions à offrir » a-t-il déclaré.

Apres les moments de terreurs qu´ont connu les populations de Dabou et surtout les touts petits le jeune cadre veut insuffler  l´espoir du vivre ensemble « La joie des enfants est une véritable émotion à cultiver. Cette joie qui illumine les cœurs et les regards, leur ouvre la porte de la fraternité et du désir de vivre heureux ensemble autour de cet arbre de Noel ». a-t-il ajouté.

Le Délégué National de Lider a egalement félicité au passage Dabou Diaspora de Ibrahim Coulibaly pour l´initiative.

Quant à Pacome Meledje, il a souhaité que les enfants de son département vivent le bonheur de Noel dans la paix et dans l´amour: “C’est Noël, et nous voulons souhaiter autant de joie qu’il y a de boules dans notre sapin, autant de tendresse qu’il y a de lutins avec le Père Noël, autant de bisous qu’il y a de cadeaux pour les enfants , et surtout autant d’amour qu’il y a de flocons dans le paysage. Passons de très bonnes fêtes …amusons nous bien” .

Leadernewsci.com

Comments

comments

Societe

Noel à Zuenoula: Yecla Boué Bi et le CNB mettent du baume au coeur des enfants

Publié

activé

Vendredi 25 décembre 2020 au quartier Dangbé à Sokoura dans la ville de Zuenoula,  le Conseil des Nouveaux Bâtisseurs en abrégé C.N.B presidé  par M. Yecla Boue Bi a parrainé la 5 édition de l´arbre de Noel du département de Zuenoula, batisée  “Instant Noël 5 ème édition”. La cerémonie a été organisée par l’association des femmes institutrices de Zuenoula, dirigée par Mme Gondo.

L’édition 2020 a eu une particularité en ce que les organisatrices ont beneficié chacune d´un complet de pagne, de même que trois (3) autres femmes triées sur le volet parmi les invitées. Plusieurs autres lots constitués de vélo, des tablettes et de jeux éducatifs ont été offerts aux enfants de Zuenoula.

“Nous avons choisi 2 enfants dans chaque village du departement de Zuenoula pour les rendre heureux. Ce sera toujours un honneur pour nous de parrainer l’événement et contribuer ainsi à donner de la joie aux touts petits”. A expliqué le Président Boue Bi.

“Assis comme debouts avant hier, hier, aujourd’hui et demain les mains jointes comme croisées nous regarderons toujours ensemble dans la même direction pour agir toujours pour l’amour de Zuenoula. Parce que nos parents, nos frères, nos enfants et nos alliés comptent sur nous” a rassuré le président du CNB.

Avant de lancer cet appel : “Chers Bâtisseurs, sachet que je resterai toujours fier de vous, retenons cependant qu’un défi nous est lancé, celui de construire un département, celui de réveiller un peuple, celui de positionner au niveau national notre generation, celui batir une nation de valeur, agissons ensemble”

Le Conseil des Nouveaux Bâtisseurs présidé par Boue Bi Yecla est une organisation citoyenne qui milite en faveur du développement local. Le CNB a su même du baume au coeur des femmes et des enfants de Zuenoula. La fête fut belle et les récipiendaires n´ont point boudé leur plaisir.

Leadernewsci.com

Comments

comments

Continuer la lecture

Education nationale

Côte d´Ivoire/Bouaké: Un enseignant bastonné par des élèves

Publié

activé

La Cosefci en assemblée

De mal en pis, ainsi va l´école ivoirienne. Selon une note de la Coalition du Secteur Education Formation de Côte d´Ivoire (COSEFCI),  un enseignant aurait été bastonné par des élèves à Bouaké. Face donc à la gravité de la situation un arrêt des cours serait envisagé dès ce lundi 07 Décembre 2020.

Le jeudi 03 Décembre , monsieur Yéo , professeur d’Anglais au lycée moderne TSF de Bouaké qui avait cours avec ses élèves de la classe de première D s’apprêtait à entrer dans sa salle de classe quand soudain un élève de la seconde fit irruption dans ladite classe. Constatant que ce dernier n’est pas un élève de la classe, il lui intima l’ordre de sortir. L’élève en question va s’exécuter mais prendra le soin de ne pas s’éloigner de la porte de la classe et va persister à faire du bruit avec ses amis qui l’ont rejoint aussitôt .
Le prof les interpelle demandant alors à ces derniers de bien vouloir s’éloigner de la salle de classe parce que faisant assez de vacarmes.
Le groupe d’élève va s’exécuter à nouveau mais fera le choix de se réunir derrière la même salle de classe en faisant le maximum de bruits.
Monsieur Yéo , exaspéré par l’attitude de ces élèves décident d’aller leur demander de s’éloigner définitivement de la salle de classe et c’ est alors qu’ils l’encerclent et profitent pour le rouer de coups .
Des élèves et des collègues voyant la scène se précipitent pour le sortir de là.

Un arrêt de cours a été observé immédiatement par les collègues enseignants .

Il faut rappeler que ce genre d’actes de violence à l’endroit du corps enseignant n’est pas chose nouvelle dans cette région du pays à en croire les témoignages .
Déjà en 2018 , un censeur du lycée Djibo Sounkalo a reçu une gifle de part d’un élève .
En 2019 , un éducateur au lycée moderne nimbo de Bouaké a essuyé des coups de la part d’un groupe d’élèves .

Les enseignants de la ville décident à compter de ce lundi 07 Décembre d’ engager des mouvements de protestations pour que cesse définitivement ces violences à leur endroit .

Serge Sarkoz ,
Sercom COSEFCI

Comments

comments

Continuer la lecture

Societe

Mairie d´Azaguié: Mamadou Koulibaly réussit une hausse de 133% des ressources propres

Publié

activé

Mamdou Koulibaly, actuel Maire de la commune d´Azaguié

A l’image de ce qu’il entend faire pour accroître et sécuriser les recettes de l’Etat de Côte d’Ivoire quand il sera président de la République, #MamKoul2020, depuis son arrivée à la tête de la commune d’Azaguié, a augmenté de plus de 133% le niveau de ressources propres de la collectivité par rapport aux années antérieures.

Ceci a été rendu possible grâce au déploiement du dispositif de recouvrement électronique qu’il a initié, et qui a aussi permis de fluidifier tout le circuit de collecte précédemment en vigueur, de réduire considérablement la déperdition et d’établir une banque de données fiable des contribuables.

La plateforme utilisée est mise en œuvre par la société BMI, qui l’opère également dans 21 autres communes, avec des résultats probants.

Cependant, si Azaguié est premier de classe pour faire rentrer l’argent dans les caisses du compte unique du trésor, on ne peut pas dire que celui-ci lui rende la politesse.  En effet, l’Etat rechigne à décaisser les budgets et subventions qui reviennent de droit à la commune, privilégiant plutôt les cadres du Rdr et la campagne du président sortant.

C’est cet état de chose que Mamadou Koulibaly entend changer après son arrivée à la magistrature suprême, par la réforme énergique de l’organisation de l’Etat et de la décentralisation qui, en vertu du principe de subsidiarité, verra des compétences domaniales, financières et fiscales retirées à l’administration centrale pour les attribuer aux communes, et la digitalisation de la collecte des taxes à grande échelle.

Comments

comments

Continuer la lecture

Abonnez-vous à notre newsletter

Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances