Restons en contact
Campagne #MamKoul2020

Santé

Côte d’ivoire: Reprise de l’ecole La COSEFCI pose ses conditions

Publié

activé

 

Le gouvernement Ivoirien dirigé par M. Amadou Gon Coulibaly a décidé de lever la mesure de fermeture des écoles à compter du lundi 18 Mai prochain pour l’intérieur du pays et au 25 Mai 2020 pour le grand Abidjan.
Cette réouverture des établissements scolaires et universitaires soulève de nombreuses interrogations au regard des incohérences notoires dont le gouvernement  fait montre. En effet depuis quelques jours le nombre de cas confirmés ne cesse d’augmenter et passe la barre des 2000 infectés. Dans ce contexte les syndicats posent des conditions.
Ci-dessous leadernewsci vous livre en integralité la déclaration de la Coalition Secteur Education Formation de Côte D’ivoire (COSEFCI) signée par Le Porte-Parole, Hidry AKO NOMEL.

 

ADRESSE DE LA COSEFCI AUX ENSEIGNANTS
RELATIVE AUX CONDITIONS DE RÉOUVERTURE DE L’ÉCOLE

Camarade enseignante, Camarade enseignant,
Camarades des personnels de l’administration scolaire,
Dans la dynamique de la réouverture de l’école, à partir du 18 mai 2020, la COSEFCI tient à souligner les éléments ci-après :
I L’école avait été fermée pour éviter la propagation du virus lorsque la Côte d’Ivoire n’enregistrait que six (06) personnes atteintes de la pandémie du coronavirus.
II. Aujourd’hui, cette école rouvre alors que le nombre de contaminés a atteint mille huit-cents (1800) et est en croissance c’est-à-dire que le virus ne cesse de se propager.
III. La journée du 11 mai 2020, où les enseignants et élèves ont pris d’assaut les centres de dépistage a enregistré cent-vingt-sept (127) cas de porteurs du virus.
IV. Il est fort probable que certains enseignants et élèves devant se rendre à l’intérieur du pays pour faire redémarrer l’école portent déjà le virus du COVID-19.
Au regard de cette situation préoccupante, la COSEFCI est sérieusement inquiète pour la santé voire la vie de plusieurs enseignants ivoiriens.
Par conséquent, la COSEFCI exige :
1. La distribution gratuite et massive de cache-nez aussi bien aux enseignants qu’aux élèves afin de se protéger d’éventuelles contaminations ;
2. De mettre à l’entrée de chaque salle de classe, un dispositif de lavage des mains ou de gel désinfectant ;
3. De faire respecter la distanciation dans les salles de classes.
Camarades, si ces mesures de sécurités sanitaires ne sont pas réunies, tu as le droit de sauver ta vie et de celle de ta famille en te retirant simplement des salles de classes jusqu’à ce que ces conditions soient remplies en informant ton administration locale.
Que le TOUT-PUISSANT nous protège
Fait à Abidjan, le 15 mai 2020
LE DIRECTOIRE DE LA COSEFCI
Le Porte-Parole, Hidry AKO NOMEL
E-mail: akonomel@gmail.com

Comments

comments

Continuer la lecture
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 ⁄ 4 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Santé

Grossesse apres 42 ans : L´Avis de Jean Charles Wognin

Publié

activé

Jean Charles Wognin, maïeuticien, DN à la Santé de LIDER

Jean-Charles Wognin est maïeuticien(homme exerçant le métier de sage-femme),fondateur de Réseau Ivoire Pro Santé (Rips), une organisation non gouvernementale qui lutte contre la mortalité maternelle et infantile en Afrique.

JC Wognin repond ici à une préoccupation exprimée par de nombreuses femmes qu´à la contractation de grossesses à un age avancé.

Après 42 ans la probabilité de grossesse par cycle, chez une femme ne présentant aucun trouble de la procréation, n’est que de 6%.
Cela est essentiellement dû à deux facteurs.
1- l’épuisement de la réserve ovarienne
2- l’augmentation du risque de fausses-couches dites infracliniques
Les ovaires sont constitués d’une quantité finie de follicules. Ce sont des sacs qui contiennent des cellules sexuelles immatures appelés ovocytes. À la puberté, chaque femme possède environ 400’000 follicules. Au début de chaque cycle menstruel, plusieurs follicules entrent en maturation mais un seul d’entre eux (rarement plus) sera sélectionné pour expulser son ovocyte (ovule) arrivé à maturité au moment de l’ovulation.
Contrairement donc aux hommes qui, tous les 74 jours fabriquent de nouveaux spermatozoïdes jusqu’à un âge très avancé, les femmes voient leur réserve ovarienne s’épuiser au fil du temps jusqu’à la ménopause.
Un des effets de l’âge et du vieillissement, c’est que, nos cellules en se multipliant, font de plus en plus d’erreurs en “recopiant” l’ADN. C’est d’ailleurs ce qui explique que les cancers se déclarent plus souvent au troisième âge.
Au niveau de la reproduction, cela se traduit par le fait qu’une grande partie des grossesses qu’on obtient après 40 ans, contiendra des “erreurs” dans son ADN. Cela aura pour conséquence un nombre élevé de fausses couches dont certaines auront lieu avant même que la grossesse ne soit perceptible cliniquement.
Cela dit, tout espoir de grossesse n’est pas perdu. De nombreuses femmes vont tout même connaître les joies de la maternité après 40 ans. Quand les grossesses ne seront pas spontanées, les techniques de procréation médicalement assistée pourront aider.
Quels sont donc les risques des grossesses tardives ?
La plupart des études s’accordent à dire qu’avec l’âge, les risques de diabète gestationnel, de gros bébé (macrosomie), de césarienne, de hypertension artérielle, de préeclampsie, de malformations foetales et d’anomalies chromosomiques (telles que la trisomie 21) sont accrus.
Ce qui en fait des grossesses qui nécessitent un suivi médical accru et minutieux.
Mieux encore, il faudrait, avant d’amorcer un projet de grossesse passé 40 ans, consulter son médecin ou sa sage-femme en amont, faire un bilan de santé, les vaccins nécessaires et amorcer les mesures de prevention idoines.
#TontonSageFemme

Comments

comments

Continuer la lecture

Santé

Problème d’érection les conseils de Jean Charles Wognin

Publié

activé

image d´illustration de Jean Charles Wognin

Tu as 30, 40, 50 ans ou plus. Tu constates depuis quelques temps des difficultés à obtenir une érection de qualité. Ta vie sexuelle et ton moral s’en trouvent affectés.

Eh bien, plutôt que de recourir aux potions magiques, aux compositions douteuses, aux soupapes de sécurité, aux kanglis et autres cure-dents gouro, je t’invite avant tout, à consulter un médecin. Je vais t’expliquer pourquoi !

Le pénis est constitué de trois corps érectiles : les corps caverneux et le corps spongieux. Ce sont des entités qui contiennent de nombreux vaisseaux sanguins et qui sont dotées d’une grande élasticité. Lorsque le cerveau traite un influx nerveux et le qualifie comme potentiellement excitant, les vaisseaux sanguins présents dans le pénis vont se dilater et les corps érectiles se gorger de sang. Le pénis va augmenter de volume et se durcir : c’est l’érection.
La capacité qu’ont les vaisseaux de se dilater et de se remplir de sang est donc cruciale pour qu’une érection ait lieu et perdure.
Or, des taux de lipides et de cholestérol élevés dans le sang, vont entraîner des dépôts de gras sur la paroi des vaisseaux, appelés plaques d’athérome. Ces plaques, vont rendre les vaisseaux sanguins rigides et empêcher que ceux-ci ne se dilatent correctement : on parle alors d’athérosclérose. La rigidité des artères va entraîner une augmentation de la pression sanguine (l’hypertension artérielle), une mauvaise irrigation des organes et une défaillance du cœur.
Vous l’aurez compris, devant tout trouble érectile, il est IMPÉRATIF, d’éliminer des maladies cardiovasculaires sous-jacentes à savoir le diabète, l’hypercholestérolémie, les dyslipidémies, l’hypertension artérielle et l’insuffisance cardiaque.
La sédentarité, l’obésité, le manque d’activité physique sont autant d’ennemis d’une vie sexuelle épanouie.
Derrière l’engouement grandissant pour les médicaments aphrodisiaques en Côte d’Ivoire, se cachent en réalité de nombreux cas de maladies cardiovasulaires non dépistées, lesquelles se révèlent bien souvent par leurs conséquences dramatiques que sont l’infarctus du myocarde et l’accident vasculaire cérébral – AVC -.
Peu importe comment, l’amour a besoin du cœur. Alors, prenez soin du vôtre.
#TontonSageFemme

Comments

comments

Continuer la lecture

Actualité

Côte d´Ivoire Covid-19: Voilà les millions de masques de M. Ouattara

Publié

activé

Un élève avec un cache-nez en papier

Le gouvernement ivoirien gère la crise du Covid-19 dans le mépris et la discrimination des braves populations. En effet depuis l´apparition des premier cas de SRAS-Cov2 en Côte d´Ivoire , le gouvernement de M. Amadou Gon nage dans l´incoherence totale en ce qui concerne les mesures de riposte contre la pandemie et leur application. La dernière frasque en date est celle des masques.

À ce sujet, comme de coutume, c´est à grand renfort médiatique que l´annonce des millions de masques dstines aux personnels ensignants et aux élèves a été faite, mais quel ne fut pas le desarroi des parents, des élèves et de  enseignants. La reprise de l´école est effective depuis le 18 mai 2020, mais les conditions de securité sanitaire ne sont pas réunies. Dans plusieurs établissements scolaires, la distributions de msques annoncée n´est pas effective jusqu´à present.

De même le gel hydroalcoolique, ou le simple savon et sceaux pour le lavage des mains ne sont pas disponibles et pourtant ce sont des milliards de franc de le gouvernement ivoirien dit y avoir investi.

Dans de nombreux écoles primaires, collèges et lycées publiques comme privés, les élèves sont livrés à eux-mêmes, comme l´atteste l´image d´illustration, les enfants par instinct de survie font des masques avec les moyens de fortunes qu´ils ont.

Apres bientot trois mois de riposte contre le Covid-19, le gouvernement ivoirien continue à narguer le peuple en faisant de la discrimination dans le droit à la santé des citoyen ivoirien.

À en croire, que M. Alassane Ouattara ne changera pas de sitôt sa manière de gouverner. Il a encore promis 80 millions de masques aux secteur de l´éducation alors que la pandémie progresse dans le pays. En reouvrant l´école sans sécurité sanitaire, M. Ouattara à consciencieusement et cyniquement exposé le corps enseignant et les élèves au virus.

Officiellement la Côte d´Ivoire a enregistré 85 nouveaux cas ce jeudi 28 mai portant à 2641 le nombre de cas confirmés dont 1226 guéris et 32 décès.

Leopold VII Abrotchi

Comments

comments

Continuer la lecture

Abonnez-vous à notre newsletter

Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances