Restons en contact

Actualité

Côte d’Ivoire: Voici pourquoi la délivrance des cartes d’identités tardent

Publié

activé

Image d'illustrations

Lorsqu’Alassane Dramane Ouattara confie en 2019 un contrat de  gré à gré  juteux  de 460 milliards de francs Cfa pour la fabrication des cartes d’identités biometriques à la société belge SEMLEX, cette dernière est déjà poursuivie depuis deux ans pour corruption et blanchiment d’argent dans une affaire de passeports en RDC…

Comme en Côte d’Ivoire, SEMLEX grâce à un contrat de  gré à gré reçoit en 2015  le marché pour l’établissement de passeports des congolais vivants à l’étranger.  Selon le parquet de Bruxelles, SEMLEX reçoit ce marché après avoir corrompu un proche de l’ancien président congolais Joseph Kabila. Makie Makolo Wangoi, recevra en  cinq ans près de 20 milliards de Cfa de SEMLEX. Le passeport qui coûte 60$ en Belgique sera facturé 185$ aux congolais. 60$ pour l’Etat congolais, 65$ pour SEMLEX et 60$ à Makie Makolo Wangoi.

 

En Côte d’Ivoire, SEMLEX s’installe grâce au fils de Ouattara qui sera la personne proche du pouvoir que SEMLEX va corrompre. David Dramane Ouattara tout comme Makie Makolo Wangoi reçoit sa part du gâteau. Les cartes d’identité dont le financement était déjà assuré grâce à des emprunts contractés par le gouvernement Ouattara vont être vendues 5000 frcfa aux ivoiriens.

 

Ces 5000fcfa iront directement dans les poches de David Dramane Ouattara, et vu qu’on parle de 36 millions de cartes d’identité qui doivent être fabriquées, nous arrivons à un total de 180 milliards que David Dramane Ouattara encaissera…

 

Mais SEMLEX n’est  pas du tout une société fiable. En RDC, sur 1 800 000  passeports que cette entreprise devait fabriquer, elle n’en a fabriquées que 600 000. Ce qui a amené le gouvernement congolais à ne pas renouveler son contrat en mai dernier…

Que les ivoiriens ne soient donc pas surpris s’ils ne reçoivent pas leurs cartes d’identités, car SEMLEX est aussi poursuivi à Madagascar et aux Comores pour corruption et blanchiment d’argent.

 

Comments

comments

Actualité

“Affaire 10 millions pour livrer Soro Partie 3/3: Le président Erdogan saisi

Publié

activé

Dans cette dernière partie de l’interview qu’il nous a accordé, Devrim Acimik adresse un message au peuple de Côte d’Ivoire et nous parle de son engagement aux côtés de celui-ci dans son combat contre le coup d’Etat de Ouattara, mais aussi du travail de lobbying qu’il mène auprès des autorités Turques, dont le président Tayyip Erdogan.

Cliquez ici, pour lire la vidéo

Voir aussi Affaire “10 millions d’euros pour livrer Soro Guillaume” Partie 2: le jeu trouble de la France

Comments

comments

Continuer la lecture

Actualité

Côte d’Ivoire-l’homme d’affaire turc proche de Soro prend en charge l’enfant de la victime décapité: Qui est-il vraiment ?

Publié

activé

Devrim Acimik-image d'illustration

« Je promets à tous les gens de côte d’ivoire. Ce frère orphelin est maintenant mon enfant. Il a une famille turque toute sa vie. Toutes les dépenses d’éducation seront désormais couvertes par moi. S’il vous plaît famille contactez-moi » Telle est la grande nouvelle que vient de donner l’ami turc de Guillaume Soro sur son compte Twitter.

En effet Devrim Acimik n’est pas resté silencieux longtemps suite à la photo du fils du jeune Toussaint dont le corps a été décapité lors des récentes manifestations à Daoukro. Cette photo du fils du jeune homme trainait sur la toile avant que l’homme d’affaire turc décide de faire un geste qui certainement donnera une bouffée d’oxygène à la famille du défunt jeune homme.

Devrim Acimik est un homme d’affaires très proche de Soro Guillaume, on se souvient qu’il fut celui qui avait rassuré les nombreux partisans de son ami concernant sa sécurité.

Décidément il est en train de faire parler de lui depuis un certain moment.

Qui est concrètement cet homme ?

Nous y reviendrons mais pour l’instant aidons ce orphelin à rentrer en contact avec son bienfaiteur.

 

source: le courrier quotidien

Comments

comments

Continuer la lecture

Actualité

Côte d’Ivoire: Bédié déjoue un autre coup contre l’opposition

Publié

activé

M. Bédié Konan Henry- image d'illustration

L’ancien président Henri Konan Bédié a mis en déroute un autre coup contre l’opposition en Côte d’Ivoire. C’est du moins ce qu’on peut retenir du communiqué du PDCI.

En effet, un mouvement dénommé la coalition des Mouvements et Associations de l’opposition a annoncé qu’il organisera une conférence de presse ce jeudi 26 novembre 2020.

L’objectif principal de cette coalition dirigée par Kouassi Pacôme, membre du bureau politique du PDCI, est de mettre un terme à la désobéissance civile et d’inviter le président Henri Konan Bédié à renouer avec le dialogue demandé par Alassane Ouattara .

Dans un communiqué en date du mercredi 25 novembre 2020, le PDCI dit ne pas reconnaître ce mouvement. Le parti a fait savoir que  » ce sont des usurpateurs regroupant en réalité des personnes mal intentionnées et sans doute mandatées par le régime. »

Dans le but d’apporter un démenti à cette campagne de désinformation, l’opposition animera ce jeudi 26 novembre 2020, une conférence de presse à la maison du PDCI à Coccody en Côte d’Ivoire.

Comments

comments

Continuer la lecture

Abonnez-vous à notre newsletter

Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances