Restons en contact

Societe

Dabou/Tarif anarchique du transport: Le Maire Yede Gnagne Jean Claude ramène le tarif à 500f

Publié

activé

Le Maire de la ville de Dabou, Yede Gnagne Jean Claude

Suite à l´augmentation anarchique des tarifs du transport Abidjan/Dabou et Dabou/Abidjan, les populations très en colère ont saisi les autorités administrative et politique pour qu´une solution durable soit trouvé. Plus de trois semaines plus tard le Maire de la ville de Dabou anonnce une bonne nouvelle à sa population, apres d´âpres négociations.

Ci-dessus le communiqué du Maire
Le Maire de la commune de Dabou M.Yede Gnagne jean Claude, porte à la connaissance de la population de Dabou qu’après discussion avec les acteurs du transport de Dabou et après la circulaire du ministère des transports portant rabais du coût du transport au tarif d’avant Corona .
Il est porté à la connaissance de la population que le tarif Dabou /Abidjan et Abidjan/Dabou est fixé au tarif habituel de 500 f.  Monsieur le Maire tient scrupuleusement au respect de cette décision gouvernementale et en appelle au bon sens des acteurs du transport car cette décision a été validée également par le haut conseil des transports structure représentant les transporteurs sur l’étendue du territoire.
Le Maire appelle la population à faire preuve de responsabilité en s´impliquant pour faire respecter cette mesure. Par consequent le Maire recommande fortement aux passagers de refuser tout tarif différent des 500 f en aller comme au retour.
Ibrahim Coulibaly

Comments

comments

Societe

Mairie d´Azaguié: Mamadou Koulibaly réussit une hausse de 133% des ressources propres

Publié

activé

Mamdou Koulibaly, actuel Maire de la commune d´Azaguié

A l’image de ce qu’il entend faire pour accroître et sécuriser les recettes de l’Etat de Côte d’Ivoire quand il sera président de la République, #MamKoul2020, depuis son arrivée à la tête de la commune d’Azaguié, a augmenté de plus de 133% le niveau de ressources propres de la collectivité par rapport aux années antérieures.

Ceci a été rendu possible grâce au déploiement du dispositif de recouvrement électronique qu’il a initié, et qui a aussi permis de fluidifier tout le circuit de collecte précédemment en vigueur, de réduire considérablement la déperdition et d’établir une banque de données fiable des contribuables.

La plateforme utilisée est mise en œuvre par la société BMI, qui l’opère également dans 21 autres communes, avec des résultats probants.

Cependant, si Azaguié est premier de classe pour faire rentrer l’argent dans les caisses du compte unique du trésor, on ne peut pas dire que celui-ci lui rende la politesse.  En effet, l’Etat rechigne à décaisser les budgets et subventions qui reviennent de droit à la commune, privilégiant plutôt les cadres du Rdr et la campagne du président sortant.

C’est cet état de chose que Mamadou Koulibaly entend changer après son arrivée à la magistrature suprême, par la réforme énergique de l’organisation de l’Etat et de la décentralisation qui, en vertu du principe de subsidiarité, verra des compétences domaniales, financières et fiscales retirées à l’administration centrale pour les attribuer aux communes, et la digitalisation de la collecte des taxes à grande échelle.

Comments

comments

Continuer la lecture

Societe

Gabon: Pamela Mfono Abessolo ouvre le débat des injures sur les réseaux sociaux

Publié

activé

Au Gabon, Pamela Mfono Abessolo ouvre le débat des injures sur les réseaux sociaux et fait le buzz, sa dernière vidéo a été vue par les trois quarts des facebookeurs de Libreville.

Le sujet abordé n’est pas étranger aux mœurs africaines: les injures sur les réseaux sociaux.

En effet, il est rare de voir le post d’un média ou d’une personnalité publique échapper aux injures et autres calomnies.

Les internautes Africains font souvent preuve d’agressivité quand ils sont derrière leurs écrans.

C’est pourquoi, avec la collaboration de l’actrice Emmanuelle Kéita, Pamela a mis le doigt sur ce sujet sensible en Afrique.

Pamela Mfono Abessolo dénonce l’adultère chez les femmes

Dans cette vidéo, Pamela Mfono Abessolo ouvre le débat des injures sur les réseaux sociaux, ce qui a suscité une grande discussion à Libreville, en raison de la sensibilité du sujet.

Ainsi, depuis 48 heures, le sujet des injures sur internet cristallise les débats à Libreville et sur la toile Gabonaise.

Certains internautes estiment que chacun est libre de dire ce qu’il veut, même si c’est une forme de méchanceté gratuite;

D’autres, par contre, considèrent les injures sur internet comme une grave infraction.

D’ailleurs, l’article 286 du code pénal Gabonais dispose:

« l’injure commise envers les particuliers, dans les conditions énoncées à l’article 284, sera, lorsqu’elle n’aura pas été précédée de provocation, punie d’un emprisonnement d’un à six mois et d’une amende de 24 000 à 120 000 francs ou de l’une des deux peines seulement».

Voilà qui est clair…

 

Suivez Pamela Mfono Abessolo sur Facebook: https://www.facebook.com/watch/?v=1855967181212912

 

 

Comments

comments

Continuer la lecture

Actualité

Réorientations dans les Universités publiques de Côte d’Ivoire: le ministère de l’Enseignement Supérieur est-il complice des malversations actuelles ?

Publié

activé

Professeur Abou Karamoko, président de l'université Félix Houphouët Boigny ; image d'illustration

Les réorientations servent à redonner la chance aux nouveaux bacheliers d’être remis dans la filière qui leur sied suite aux orientations insatisfaisantes.

Pour se faire chaque personnel des universités publiques detient un cas de réorientation ;avant 2018 chaque université publique pouvait gérer ses cas de réorientations indépendamment du
Ministère de L’Enseignement Supérieur et de la recherche scientifique.

Qu’est ce qui se passe?

En effet, depuis 2018, le ministère de L’Enseignement Supérieur a décidé de numériser le processus de réorientations des nouveaux bacheliers avec des codes attribués à chaque personnel (Enseignants et Personnels Administratifs et Techniques).
Mais “mystère”, la grande majorité des cas (90%) de tous les personnels,est bloquée et ce depuis bientôt 1an.
Le Ministère de L’Enseignement Supérieur et les Universités publiques utiliseraient les codes des personnels pour faire entrer eux-mêmes des bacheliers sur le dos des ayants droits,
Les Enseignants et PAT; serait ce lié à une prétendue campagne électorale au mépris des souffrances des bacheliers et de leur famille? Le sulfureux Président de L’Université Félix Houphouet Boigny M.Abou Karamoko ne serait-il pas
le point focal de ses souffrances?

Seraphin Kouamé

Comments

comments

Continuer la lecture

Abonnez-vous à notre newsletter

Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances