Restons en contact

Sports

Fédération Ivoirienne de Football/Élection: Soumahoro Mamadou réplique ” La decision de Sydi Diallo est nulle et de nul effet”

Publié

activé

Siège de la Fédération Ivoirienne de Football

Après la décision Augustin Sidy Diallo, président de la Fédération Ivoirienne de Football de dissoudre la Commission Electorale et de convoquer une assemblée générale extraordinaire, la commission dirigée par René Diby a réagi ce mercredi 12 août lors d’un point de presse à Cocody.

Pour Soumahoro Mamadou, membre de la commission électorale de la FIF :« La Commission Électorale n’est pas dissoute. Elle continue son travail. La FIF n’a pas qualité de dissoudre la Commission Électorale. C’est une Assemblée Générale Ordinaire. Seule cette Assemblée peut dissoudre la Commission. Le processus électoral continue ».

L´on est tenté de savoir qui remportera ce bras de fer entre le Président de la Fédération Ivoirienne de Football et la commission électorale à charge de l´élection du président de la FIF. Chaque jour la tension ne fait que monter un peu plus. Pour l´opinion populaire cette décision de M. Sydi Diallo vise à rejetter la camdidature de Didier Drogba qui a été validée tout comme celle de ses deux autres concurrents.

Selon certains analystes, c´est la toute première fois qu´une élection à la présidence de la FIF soulève autant de passion que de rebondissements spectaculaires.

 

Nous y reviendrons

Léopold VII Abrotchi

Comments

comments

Actualité

Mercato: Yao Kouassi Gervais alias gervinho courtisé par L’inter de Milan

Publié

activé

M. Yao Kouassi Gervais; image d'illustration

À un doigt de filer à Al Sadd (Qatar) l’hiver dernier, Gervinho pourrait quitter Parme pour l’Inter de Milan cet été.

L’Éléphant plaît énormément à Antonio Conte, le manager intériste qui tient à l’avoir dans son effectif cette nouvelle saison, indique le quotidien italien Parma Today. Et les Nerazzurri ont un bon plan pour convaincre les dirigeants parmesans.

En effet, depuis une semaine les directeurs sportifs des deux clubs ont entamé des négociations. L’Inter prévoit un transfert du tranchant ailier ivoirien en insérant plusieurs jeunes joueurs. Un intérêt de l’Inter qui est une réelle opportunité pour Gervinho de jouer dans un top club et disputer l’UEFA Ligue des Champions.

Rappelons que l’Atlanta Bergame a également Gervinho dans son viseur. L’Éléphant serait pour les dirigeants bergamesques le profil idéal au cas où ils perdaient Papu Gomez.

Source: Ivoire sports

Comments

comments

Continuer la lecture

Actualité

Côte d’Ivoire / Sport: Funérailles du l’ex footballeur international ivoirien “Guerson”

Publié

activé

Feu M. Inago beugré alias "Guerson"

Ce Samedi 5 septembre est le jour des adieux entre “Guerson” ex international ivoirien et sa famille ainsi que ses proches.

Décès survenu le 9 Août 2020, ce footballeur de génie, champion de la coupe nationale avec le Stella Club en 1974 et 1975 contre L’Africa Sport national et Gagnoa Fc , laisse orphelin le
football ivoirien.

Se fut d’intenses moments d’émotions avec une oraison funèbre des plus marquantes. L’association des anciens joueurs de Côte d’Ivoire, ses anciens camarades du Stella club, le président de FIF, le Maire de Marcory M. Abby Raoul et le Ministre des Sport Mr DANHO Paulin, lui ont rendu hommage à Ivosep.
Son dernier passage a son domicile fut des plus émouvants.
Adieu l’artiste, ta marque est indélébile dans le football Ivoirien.

Séraphin Kouamé

Comments

comments

Continuer la lecture

Sports

Fédération Ivoirienne de Football/Élection: Sydi Diallo se rebelle contre les textes et bloque le processus électoral

Publié

activé

Augustin Sydi diallo, Président de la Fédération Ivoirienne de Football

Le comité exécutif de la Fédération Ivoirienne de Football que dirige M. Augustin Sydi Diallo, a décidé de la suspension du processus électoral et convoque une assemblée générale extraordinaire, sous prétexte de blocage.

Voici le communiqué intégrale signé par le Président de la FIF.

Ce jour, mardi 11 août 2020, à 18 heures 30 minutes, le Comité d’urgence du Comité exécutif de la FIF a fait le constat, par voie d’huissier, du défaut de notification par la Commission électorale, dans le délai prescrit par les dispositions du code électoral, de sa décision aux différents candidats à la présidence de la FIF.

Pour rappel, l’Assemblée Générale Ordinaire de la FIF a eu lieu le samedi 04 juillet 2020 à Yamoussoukro.

À cette occasion, l’Assemblée Générale a procédé à l’élection de la Commission électorale de la FIF, en application des dispositions prévues à l’article 4 du Code Electoral de la FIF.

Cette Commission, installée le mardi 07 juillet 2020, a débuté ses travaux le lundi 13 juillet 2020. À cette date, elle a publié un communiqué pour fixer la période de dépôt des candidatures et pour rappeler les conditions d’éligibilité.

 

Un second communiqué de la Commission électorale a été publié le 23 juillet 2020 pour reporter au samedi 1er août 2020 la date limite de dépôt des dossiers de candidature, en raison de la célébration de la fête de la Tabaski, le vendredi 31 juillet 2020, jour férié non pris en compte dans le calendrier électoral initial.

Tous les membres actifs de la FIF ont noté l’effervescence entourant les dépôts de candidatures.

Et ils attendaient les conclusions des travaux de la Commission électorale quand, le lundi 10 août 2020, le Directeur exécutif qui assure, en application des dispositions de l’article 5 du Code Electoral de la FIF, les fonctions de Secrétaire de la Commission électorale, a produit un rapport circonstancié.

Le rapport du Secrétaire de la Commission électorale, fait ressortir de graves manquements dans la conduite du processus électoral par ladite commission. Il a fait part de son refus de signer un procès-verbal de délibérations qui n’était pas conforme aux décisions arrêtées par la Commission électorale et qui comportait des conclusions portant atteinte aux textes de la FIF.

Devant la gravité des manquements rapportés, le Président de la FIF a interpellé le Président de la Commission électorale par courrier en date du 10 août 2020. Dans sa réponse datée du même jour, le Président de la Commission électorale a indiqué « avoir agi en toute naïveté, pour préserver la cohésion sociale, en cette période sensible ». Il a ajouté, avoir trouvé, avec les « éminents juristes, membres de la Commission, une solution ad ’hoc ». Enfin, le Président de la Commission a déclaré s’en remettre à la décision qui sera prise et ne pas s’opposer à une éventuelle récusation.

 

Par courriers en date du 10 août 2020, le Président de la FIF a informé la FIFA et la CAF de cette situation et de la convocation du Comité d’urgence du Comité exécutif de la FIF pour arrêter les mesures nécessaires.

Le mardi 11 août 2020, le Président de la FIF a reçu une note, à lui adressée par 4 membres de la Commission électorale, dénonçant les agissements du Président de leur commission et déclarant ne pas se reconnaître dans la décision que lui et certains membres de la commission ont adoptée le dimanche 09 août 2020. Il est à préciser que la commission est composée de 7 membres.

Les faits rapportés révèlent des violations graves et répétées des dispositions des articles 2 et 8 du Code électoral, ainsi que des dispositions finales dudit Code.

À ce stade, le Comité d’urgence du Comité exécutif de la FIF a fait les constats suivants :

– La Commission électorale a violé le Code électoral de la FIF et le mandat qui lui a été donné par l’Assemblée Générale ;

– La Commission a ignoré les statuts, règlements et directives de la FIF ;

– La confidentialité des travaux de la Commission électorale a été violée par les interventions d’un de ses membres sur les médias et les réseaux sociaux ;

– La crédibilité de la Commission électorale est atteinte ;

– La neutralité de certains membres de la Commission électorale est remise en cause ;

– Le processus électoral en cours n’inspire plus confiance ;

– Le délai imparti à la Commission électorale pour l’examen et la publication des candidatures a pris fin le mardi 11 août 2020 à 18 heures, sans décision rendue par celle-ci.

Ces constats, qui établissent la défaillance de la Commission électorale, ont conduit le Comité d’urgence du Comité exécutif de la FIF à arrêter les décisions suivantes :

– Suspension du processus électoral de la FIF, en application des articles 48 et 100 des statuts de la FIF ;

– Convocation d’une Assemblée Générale de la FIF, en session extraordinaire, en application de l’article 36 des statuts de la FIF, pour examiner les dispositions à prendre pour la poursuite des opérations électorales ;

– Organisation de l’Assemblée Générale Extraordinaire de la FIF le samedi 29 août 2020 à Abidjan, pour délibérer sur l’ordre du jour suivant :

o Rapport du Comité exécutif sur la décision de suspension du processus électoral ;

o Recomposition de la Commission électorale et poursuite des opérations électorales ;

o Divers.

Le Comité exécutif de la FIF rappelle qu’il est de son devoir de s’assurer que le processus électoral soit conforme aux textes de la FIF, de la FIFA et de la CAF, et de veiller à ce qu’il soit irréprochable.

Le comité exécutif invite à la sérénité l’ensemble de la famille du football ivoirien.

 

Fait à Abidjan, le 11 août 2020.

Augustin Sidy DIALLO

Président de la FIF

Comments

comments

Continuer la lecture

Abonnez-vous à notre newsletter

Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances