Restons en contact

Nationale

Reconciliation/Justice: “Cherchons plutôt à rendre notre constitution forte” Ben Bagnon

Publié

activé

Ben Bagnon, Ecrivain Engagé, Analyste politique

Depuis le décès du Président Félix Houphouët Boigny toutes crises ivoiriennes sont nées originellement des différends juridiques, qui ont entraînés des différends politiques et débouchés sur des conflits armés, affrontements civils…  Soit on se conteste un droit (un article bien précis) ou on conteste le Droit (la constitution).

Ce constat soulève quelques questions :

Notre législation est fragile et/ou floue ?

Le politique a-t-il un primat sur le juridique ?  Sommes-nous dans une jungle où le plus fort exerce le Droit ?

Autant de questions qui restant ouvertes interdisent des réponses tranchées ou tranchantes.

Les troubles nés de ces différends ont toujours été ensanglantés, ont endeuillé des familles, occasionné des dégâts matériels et bien d’autres délits dans chaque camp antagoniste, même très souvent chez le neutre, laissant la place au silence de la nuit.

C’est à ce moment que le pouvoir Judiciaire devrait entrer en scène pour situer les responsabilités et les condamner quel que soit le camp à la lumière de notre législation, du droit de l’homme et du droit international humanitaire (en cas de conflit armé) dans la vérité afin de prévenir toutes ces velléités.  Cependant c’est plutôt le plus fort du combat qui se mue en juge, cherchant les responsabilités uniquement de l’autre côté, installant ainsi la justice des vainqueurs puisque chaque parti vient au pouvoir avec son personnel de justice.  Triste effectivité quoique putative !

C’est ce cumul d’injustices endormies, des haines écumées, des ressentiments non avoués, de conflits mal réglés et/ou gérés qui est le problème fondamental dont souffre la côte d’ivoire et qui le plonge dans un cycle de crises depuis des décennies, où des personnes frustrées assoiffés de justice n’attendent qu’un petit claquement de doigt pour se faire justice.  Les cas de Béoumi en 2018, et la crise préélectorale en 2020 où l’on se discutait les articles (55 et 183) illustrent bien ces réalités suscitées et dénoncées.

Au demeurant, Ce qui est déplorable nous sortons toujours par ces crises que par des solutions politiques (compromis, arrangements, amnistie…) qui ne traitent que la forme du problème jamais le fond ; cherchant ainsi une réconciliation et une paix durable.

Est-il possible de faire une réconciliation vraie et vivre une paix durable sans une justice vraie ?

Enfin c’est là que se trouve le nœud de l’imbroglio que nous vivons il y a belle lurette pour ma part, contrairement à ceux qui pensent le changement de la classe politique arrangerait la situation, d’ailleurs se trouve leur solution impertinente, enfantine et très médiocre ; aucun des grands n’ira à la retraite avec son parti politique et ses modèles.

Cherchons donc plutôt à rendre notre constitution forte claire, résiliente et renforcer nos institutions pour ne pas reprendre rendez-vous avec la bêtise en 2025.

Ben Bagnon

Écrivain, essayiste, analyste politique

Comments

comments

Continuer la lecture
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 × 9 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nationale

Pandora Papers, Le PM. Patrick Achi reconnait avoir créé une société fictive

Publié

activé

Patrick ACHI, Premier Minsitre et Chef du Gouvernement ivoirien

Pandora Papers – Touché par le scandale financier d´évasion fiscale, le Premier ministre ivoirien Patrick Achi, a réagi par le biais des services de la Primature selon Rfi. Les mandataires de Patrick Achi reconnaissent que ce dernier a bel et bien été propriétaire d´une société fictive.

 Selon le consortium ICI et le journal Le Monde le premier ministre ivoirien aurait fait immatriculé une société offshore dans un paradis fiscal. Le consortium précise bien que l´objectif de ces sociétés fictives est de servir à l´évasion fiscale en échappant au controle financier des États.

Dès ce lundi, les services de la primature ivoirienne se sont expliqués sur l’existence d’une société enregistrée aux Bahamas au nom de Patrick Achi et révélée par les “Pandora Papers”, révele Rfi

Selon des service du Premier ministre Patrick Achi « Dans la perspective de missions à l’international que son activité de consultant pouvait impliquer légitimement, une société a été immatriculée en 1998 à l’étranger avec toutes les formalités légales », indique l’entourage de l’actuel Premier ministre, qui ajoute que la société en question « n’a jamais eu aucune activité ».

Ils démentent cependant toute activité illicite de la part : « Cette société n’a jamais servi de support à la moindre évasion fiscale, à la moindre transaction illicite, au moindre détournement de fonds publics, à la moindre activité illégale » Rapporte Rfi.

Lire sur autres presses: https://www.rfi.fr/fr/afrique/20211004-cit%C3%A9-dans-les-pandora-papers-le-premier-ministre-ivoirien-d%C3%A9ment-toute-action-illicite

Leadernewsci 

Comments

comments

Continuer la lecture

Nationale

Côte d´Ivoire /Fin d´exil: L´Ex-Ministre Ahoua Don Mello bientôt en Côte d´Ivoire

Publié

activé

Dr. Ahoua Don Mello, Ex-ministre et porte-parole du gouvernement de Laurent Gbagbo

Après 10 années d’exil, l’ex-ministre du Président Laurent Gbagbo Ahoua Don Mello revient en Côte d´Ivoire. Un retour qu’il a choisi de rendre public aussi ses comités de soutien s’activent-ils à mobiliser ses sympathisants. Selon un communiqué signé par le secrétaire général de la team ADM, la date probable serait le samedi 9 Octobre 2021.

Ci-dessous l’integralité du Communiqué 
Le président de la team ADM ( Ahoua Don Mello)
porte à la connaissance de tous ses membres , que le ministre Ahoua Don Mello regagne son pays la Côte D’Ivoire ce samedi 09 octobre 2021 .
Par conséquent en vue de lui réserver un accueil chaleureux il est demandé une mobilisation exceptionnelle ce samedi 09 octobre à partir de 9h au domicile de feu-president Sangare à la rivièra non loin du 18ieme arrondissement.
Fait à Abidjan le lundi 04 octobre 2021.
Le secrétaire général de la team ADM.
Leadernewsci

Comments

comments

Continuer la lecture

Nationale

“Le dialogue avec la France n´est plus possible” Nathalie Yamb

Publié

activé

nathalie-yamb-russie
Nathalie Yamb, Conseillère exécutive de Mamadou Koulibaly, exilée en Suisse depuis son expulsion de Côte d'Ivoire. Credit Photo: Anne Morgenstern

“La liberté ne s’octroie pas, elle s’arrache…” Tel est, entre autres propos, le message délivré par Nathalie Yamb, à ses abonnés dans sa dernière vidéo.

Elle y propose, aux africains, sa stratégie pour se défaire du néocolonialisme français.

Hercé Christ

Comments

comments

Continuer la lecture

Abonnez-vous à notre newsletter

Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances