Restons en contact

Nationale

Côte d’Ivoire: Ahoussou, Duncan et Diby exclus des directions du RHDP

Publié

activé

Kablan Duncan Vice-président et le président du sénat Jeannot Ahoussou-kouadio

Jeannot Ahoussou-Kouadio exclu des instances de direction du RHDP. Il ne figure pas dans les trois directions nommées par Alassane Ouattara, le 11 juillet 2019 et rendues publiques ce lundi 15 juillet 2019.

Au même titre que Jeannot Ahoussou-Kouadio, président du Sénat, Charles Koffi Diby, président du Conseil économique et social, tous les deux présidents d’institutions et dissidents du PDCI d’Henri Konan Bédié.

Ahoussou-Kouadio exclu, c’est un coup dur pour ce dernier qui avait cru bon de choisir le RHDP, au détriment de son parti. De fait, c’est la deuxième “trahison” dont est victime Ahoussou, après son adhésion au RHDP. Alors que le camp présidentiel l’avait assuré de ce que le Sénat aurait retrouvé ses pleins pouvoirs, l’Assemblée nationale continue seule de tenir le rôle des deux chambres du Parlement.

Il n’a échappé à personne que la direction du RHDP, ainsi que les directions exécutives et les coordinations sont la future équipe de campagne du RHDP. L’argument selon lequel, Ahoussou fait déjà partie du conseil politique du RHDP semble fallacieux, d’autant que plusieurs personnalités membres du directoire, siègent déjà au conseil politique.

Quant à Charles Diby, sa ruse avec le RHDP l’a rattrapée. De même, en omettant de nommer Daniel Kablan Duncan, au sein de l’organe de direction, Alassane Ouattara ruine définitivement les attentes de celui-ci qui se laissait encore convaincre qu’il pouvait être le choix du chef de l’État pour 2020. Ouattara l’a, semble-t-il, rangé dans la même catégorie que Henriette Dagri Diabaté, à savoir qu’ils ne sont pas comptés dans sa “nouvelle génération”.

DECISION N° 11/PP/CAB PORTANT
NOMINATION DES MEMBRES DU DIRECTOIRE DU RHDP
Vu la Constitution ;
Vu la loi N° 93-668 du 9 août 1993 relative aux partis et groupements politiques ;
Vu le décret n°99-511 du 11 août 1999 fixant les modalités d’application de la loi n° 93-668
du 9 août 1993 relative aux partis et groupements politiques ;
Vu le procès-verbal de l’Assemblée Générale Constitutive du RHDP du 16 juillet 2018 ;
Vu le récépissé de déclaration n° 637/MIS/DGAT/DAG/SDVA du 20 juillet 2018 ;
Vu les Statuts du RHDP entérinés par le Congrès Ordinaire du 26 janvier 2019 pris en leurs articles 20.1.4 et 48 ;

DECIDE

Article 1 : Sont nommées Membres du Directoire du «Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix» en abrégé «RHDP», les personnes dont les noms suivent :

Le Président :
Mr Amadou Gon Coulibaly

Les membres

1.      Mr Abdallah Albert MABRI TOIKEUSSE

2.    Mr Hamed BAKAYOKO

3.    Mr Patrick ACHI

4.    Mr Marcel AMON-TANOH

5.    Mme Kandia KAMISSOKO CAMARA

6.    Mr Kobenan Kouassi ADJOUMANI

7.    Mr Ibrahim CISSE BACONGO

8.    Mr Adama BICTOGO

9.    Mr Alain Richard DONWAHI

10.Mme Nialé KABA

11.   Mr Paulin Claude DANHO

12. Mr Amédé KOFFI KOUAKOU

13. Mme Anne Désirée OULOTO

14.Mme Raymonde GOUDOU COFFIE

15. Mme Clarisse MAHI

16. Mr Justin N’Goran KOFFI

Article 2 : La présente décision prend effet à compter de sa date de signature et sera diffusée
partout où besoin sera.
Fait à Abidjan, le 11 juillet 2019
Alassane OUATTARA

 

Elvire Ahonon

 

Comments

comments

Nationale

Des cyber-activistes prêtent main-forte à Nathalie Yamb

Publié

activé

Nathalie Yamb, Conseillère exécutif du prof Mamadou koulibaly- image l'illustration

Suite à son expulsion vers la suisse le lundi 01 Décembre 2019, des activistes engagés comme Nathalie yamb apportent leurs soutiens urbi et orbi

Depuis l’expulsion dont a fait l’objet la conseillère exécutive du professeur Mamadou koulibaly, candidat aux élections de la côte d’ivoire pour le compte du parti LIDER (Liberté et Démocratie pour la République) , des personnalités du monde, des cyber-activistes et d’autres populations de la cote d’ivoire et d’ailleurs ne cessent de prêter main-forte, apporter des mots qui soulagent à Nathalie Yamb via les réseaux et techniques de communication sur internet et continuent à s’insurger littéralement contre la décision d’expulsion que le gouvernement ivoirien cautionne.
Parmi tant d’autres, Leadernewci vous propose les avis des différents activistes sur la toile que voici:

Chassée.

Il faut remercier nos autorités du grand nettoyage qu’elles font pour le maintien de notre environnement.

Madame Nathalie Yamb n’a pas sa place ici en CI.

Nous avons notre vaillante compatriote Lolo « beauté », une « belle femme claire » et un bel exemple de féminité combattante. Nous avons ensuite le Pst. Makosso, un guide et un éclaireur, le Pst. Gedeon un révolutionnaire spirituel, le grand représentant de la jeunesse J. Patcheko un vrai combattant depuis que notre très regretté D.J. n’est plus pour nous délivrer en dashikan ses messages pleins de rage…bref, nous avons tout en CI, notre belle poubelle. Là où « les ordures » tiennent le haut du pavé, se trient, se sélectionnent pour rester tranquilles dans l’odeur pestilentielle de leurs logorrhées. Leurs incontinences verbales qu’ils déversent abondamment sur la toile pour couvrir notre grande capitale économique: la bien nommée Perle des ordures. De celle-ci vient de chasser Nathalie Yamb pour un discours sans grossièreté, sans injure, riche et plein d’enseignements.
Bravo ! Bravo ! Bravo !

Lorsque d’une poubelle, vous êtes exclus, chassé, jugé indésirable…cela signifie que vous êtes encore trop propre, trop pure et trop sain pour demeurer dans ce tas d’ordures, parmi nous.

Et c’est-là une très belle récompense.

Bruno Bilal Nahounou

Aussi un avis remarquable en l’espèce attire notre attention.

On parle d’expulser Nathalie Yamb du pays où vit Blaise Compaoré… OK. Envoyez les mug shot, on va la rendre iconique… dans le calme et la discipline.

Te convoquer au commissariat d’Abobo pour trouble à l’ordre public… Abobo… ordre public… sérieux ?

Trouble de nationalité
Guerre de nationalité
Pouvoir de nationalité
Ce pays toujours alité

Le principe, c’est la seule chose qui nous tient… le principe. Sinon, tout fout le camp ! Le Che était argentin…. je répète, Ernesto Guevara, l’homme de Cuba, du Congo, de Bolivie était argentin. Gniaannn zigbo !

Gauz, écrivain,
Meilleur premier roman français de l’année 2014
Grand prix littéraire d’Afrique noire 2019

Jean Dominique Adjei

Comments

comments

Continuer la lecture

Nationale

Mamadou koulibaly s’adresse au president Ouattara après l’expulsion de Nathalie Yamb

Publié

activé

Mamadou koulibaly, candidat du LIDER aux élections présidentielles de C.I 2020- image d'illustration
Prev1 of 2
Use your ← → (arrow) keys to browse

Par Leadernewsci, le 04 décembre 2019

Le président Alassane Ouattara est traité de xénophobe par le leader du parti de l’opposition LIDER, Mamadou Koulibaly. La réaction de ce dernier a été très pointue sur les réseaux sociaux après l’expulsion de Nathalie Yamb de la Côte d’Ivoire.

Prev1 of 2
Use your ← → (arrow) keys to browse

Continuer la lecture

Nationale

LIDER DÉNONCE : La tentative manquée d’enlèvement de madame Nathalie Yamb

Publié

activé

24 heures après la tentative manquée d’enlèvement de madame Yamb, LIDER, par la voix de sa présidente madame Monique Gbekia, dénonce et condamne.

Lire aussi [URGENT] : La tentative manquée d’enlèvement de Nathalie Yamb

 

Hervé Christ

Comments

comments

Continuer la lecture
Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances