Restons en contact

Politique

Côte d’Ivoire / Ange Olivier Grah, magistrat contraint à l’exil répond à Sidi Touré

Publié

activé

Ange Olivier Grah.

Côte d’Ivoire / Ange Olivier Grah, magistrat contraint à l’exil répond à Sidi Touré

par leadernews on 9 juin 2019

Dans l’affaire Bédié tient des propos xénophobes de nature à mettre en péril, au-delà de la paix et de la cohésion sociale, l’unité nationale et la stabilité du pays, le magistrat Ange Olivier Grah, radié et contraint à l’exil par le gouvernement ivoirien, repond à Sidi Touré Ministre de la communication et des medias, Porte-parole du Gouvernement.

Nous sommes tous d’avis qu’il faut condamner l’indexation injustifiée des étrangers , mais il faut qu’il s’agisse d’indexation injustifiée. Nous nous attendions à ce que le communiqué nous éclaire sur les accusations qui sont portées ou à tout le moins que le Président Bédié soit invité à prouver ces assertions car ce serait le moyen le plus juste de mettre en exergue leur caractère condamnable s’il n’arrive pas le faire, mais nous constatons que le communiqué évite soigneusement le sujet et s’étend plutôt à des accusations fondées sur l’interprétation des propos tenues et non de leur contestation comme si on craignait la réponse à une telle invitation.

En tant que citoyen, ce qui m’importe le plus c’est de savoir si vraiment « … on fait venir des étrangers armés qui sont stationnés maintenant dans beaucoup de villages… » et si on fait venir clandestinement, surtout dans la commune d’Abobo, des gens à qui, on établit des papiers ivoiriens car ça aussi ça tombe sous le coup de la loi pénale et est encore plus susceptible d’accroître les tensions à l’approche des élections de 2020.

Ange Olivier Grah répond à Sidi Touré

Par ailleurs, ce communiqué participe de l’accroissement des tensions parce qu’il ne peut que faire monter les tensions du fait des frustrations ressenties par une partie de la population qui s’émeut qu’après la Justice à deux vitesses constatées dans le cadre du réglement de la crise postélectorale, on se retrouve avec des indignations à deux vitesses et des menaces de poursuites à deux vitesses quand on sait que quelques jours avant l’honorable Ib…; s’est rendu coupable de propos dans les mosquées qui tombaient sous le coup de toutes les infractions qui sont visées dans le communiqué.

la Véritable cause de l’atmosphère sociale tendue actuellement c’est le sentiment que les partisans du parti au pouvoir peuvent tout se permettre certains de leur impunité alors que les autres sont sous le coup de persécution pour la seule expression de leur différence. Monsieur le Ministre Sidi, le citoyen sans qu’il puisse être taxé d’être xénophobe attend la réponse aux accusations. La stratégie du je suis visé mais pas concerné ne fonctionnera pas cette fois. Nous voulons des réponses.

Ange Olivier Grah.

Comments

comments

Nationale

Côte d’ivoire: Tendons-nous vers la privatisation des universités publiques?

Publié

activé

L’année académique 2018-2019 des universités publiques de côte d’ivoire s’est vu plusieurs fois interrompue pour cause d’inscriptions.

Les étudiants des universités publiques depuis plusieurs mois se plaignent des exigences des responsables des scolarités des universités de côte d’ivoire qui ne cessent d’exiger une inscription préalable de l’etudiant lambda avant même de béneficier d’un groupe de TD (travaux diriger), d’accéder aux compositions et mêmes aux résultats de fin d’année. Cette exigence a-t-elle des raisons extérieures au système universitaire ou tendons-nous vers une privatisation des universités publiques?

En effet le système universitaire depuis l’an 2014 est regenter par une politique d’autogestion. C’est à dire que les universités se gèrent financièrement elles mêmes via les frais inscriptions des différents étudiants qui constituera le budget des universités et reçoit les 10% de l’Etat d’où cette exigence nonobstant les frais d’inscription qui sont plus ou moins exhorbitant pour la masse évaluer à hauteur de 30.000 Francs CFA le premier cycle , 60.000 Francs CFA le sécond cycle et 90.000 Francs CFA le troisième sans compter les frais annexes.

Comments

comments

Continuer la lecture

Economie

Côte d’Ivoire : A Azaguié, Mamadou Koulibaly donne une leçon de transparence à Kandia Camara

Publié

activé

Mairie d'Azaguié, 22 km d'Abidjan-Côte d'Ivoire

Le maire de la commune d’Azaguié, Mamadou Koulibaly et son conseil ont présenté le lundi 16 septembre 2019, le bilan des actions menées en faveur de leurs administrés depuis leur élection.

Le président-fondateur de Liberté et démocratie pour la république (LIDER), Mamadou Koulibaly, après la victoire de la liste qu’il menait lors des élections municipales d’octobre 2018, a présenté les projets réalisés par le conseil municipal depuis son accession à la tête de la mairie. En effet, depuis cette date, ce sont 700 tables-bancs qui ont été offertes aux élèves par celui qui considère l’éducation comme la base de tout développement.

Le coût alloué à la confection de ces tables-bancs non importées s’élève à 12.174.000 F cfa. Soit 17.391 F cfa par table-banc. Le marché d’Abbè a été réhabilité à hauteur de 15.000.000 F cfa. Quant à l’extension du réseau d’adduction d’eau ; il a été réalisé à 29.000.000 F cfa en vue d’offrir de l’eau potable à ses administrés. Par ailleurs, l’on note également la construction d’une école maternelle à la gare d’Azaguié à 15.000.000 Fcfa et la réhabilitation d’un bâtiment pour l’inspection de l’enseignement primaire et préscolaire à un coût global de 16.800.000 F cfa.

S’agissant de la mairie, elle a été équipée en mobiliers de bureau à 15.000.000 FCFA et l’acquisition d’une tondeuse à 2.980.000 FCFA. Mamadou Koulibaly donne ainsi une leçon de transparence à ses collègues maires et à la ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, Kandia Camara.

 

En effet, ces chiffres contredisent les 200 000 tables-bancs semi-métalliques que le gouvernement d’Amadou Gon Coulibaly avait importés pour des écoles au coût de 17 milliards FCFA dans un contrat de gré à gré avec la Société d’import de divers de Côte d’Ivoire (SIMD-CI). soit 85 000 FCFA l’unité. Alors que notre pays regorge d’une région forestière par excellence. Un pays dont la partie sud est couverte par la forêt et dont les produits sont transformés sur place, en produits semi-finis et finis très fiscalisés.

Karina Fofana

Comments

comments

Continuer la lecture

Politique

CPI : Affaire Blé goudé et Gbagbo laurent après l’acquittement, Madame la procureure Bensouda interjette appel.

Publié

activé

Prev1 of 2
Use your ← → (arrow) keys to browse

Le bureau du procureur de la cour pénale internationale fait appel contre l’acquittement de Laurent Gbagbo et l’un de ses proches, Charles BléGoudé. Maître Emmanuel Altit l’avocat de Laurent Gbagbo nous explique mieux les conditions dans lesquelles l’info a été reçu.

  • Ce mardi 17 Septembre 2019 le bureau du procureure Fatou Bensouda porte à la connaissance de la défense de M.Gbagbo laurent et M.Blé Goudé qu’elle fera appel à  la décision qui proclamait l’acquittement de l’ex chef de l’Etat de côte d’ivoire et son ministre dans le prémier trimestre de l’an 2019.
  • A cette decision , Me Altit l’avocat principal de M.Gbagbo laurent rassure que : << c’était une éventualité , nous l’avons prévu  , c’est une actualité que nous avons anticiper. C’est tout à fait logique que la procureure fasse appel ; cet appel porte notamment sur des points techniques , a cet effet la défense repondra à cet appel une fois que le document de la procureure aura été deposer dans un mois, puis les juges d’appel se determineront, se prononceront et voilà le processus va prendre quelques mois >> a t-il confié au micro de RFI.
  • Il precise aussi que la procédure d’appel ne veut pas dire que les modalités de mise en oeuvre de liberté  reconnu à son client sont annihiler , bien au contraire il peut se déplacer et est libre d’aller où il veut.

Prev1 of 2
Use your ← → (arrow) keys to browse

Comments

comments

Continuer la lecture
Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances