Restons en contact

Actualité

Françafrique: comment Macron a perdu toute crédibilité en Afrique

Publié

activé

Emmanuel Macron sacrifie son aura et perd sa crédibilité pour la Françafrique.
Le chef d’état Français avait été interpellé sur le viol de la constitution ivoirienne.
Il avait été interpellé par toute l’opposition, afin qu’il clarifie sa position sur le troisième mandat illégal d’Alassane Ouattara.
Il ne l’a pas fait avant et pendant les élections présidentielles.
Mais ça, c’était avant le simulacre d’élection du 31 octobre.
Désormais, on sait qu’il est avec les criminels, les racistes, ceux qui ne veulent pas de démocratie en Afrique.
Quelles ont été les motivations de son silence ? La lâcheté, l’absence de courage ou la mesquinerie?
Toujours est-il que LeDrian affirmait sur RMC que la france se refusait à tout commentaire sur la crise ivoirienne.
Arguant pompeusement que ce serait de l’ingérence.
Et pourtant…

Macron, la chute

Interrogé par Jeune Afrique, Emmanuel macron déclara qu’il avait constamment été en discussion avec le dictateur Dramane Ouattara.
Pourtant sa candidature illégale lui a pourtant été abondamment dénoncée.
Les 200 innocents morts, il n’en a cure!
Après tout, ce sont des nègres, ils ne méritent pas de vivre dans un monde civilisé où les lois sont respectées.
Qu’ils soient décapités, que leur loi fondamentale soit violée, que l’état de droit et la civilisation n’existent plus en Côte d’Ivoire, Macron s’en fout.
Tant que les « intérêts » françafricains ne sont pas mis en danger, Emmanuel macron ne se sent aucunement interpellé.
En justifiant de manière boiteuse et cynique le viol de la constitution ivoirienne par la mort d’Amadou Gon, Emmanuel macron se montre complice des massacres perpétrés par les microbes en Côte d’Ivoire.
Car en effet, depuis quand le décès d’un individu a-t-il été considéré comme un cas de force majeur justifiant le viol de la constitution d’un pays civilisé?
La mort d’Amadou Gon, évènement interne à un part politique, peut-elle à elle seule incarner une modification constitutionnelle?

Macron, la faillite morale

Il y eu de nombreux massacres pour réprimer les patriotes ivoiriens qui réclamaient le respect de l’ordre constitutionnel, macron le sait, mais macron a fermé les yeux et détourné le regard vers les billets de la Françafrique, les billets du sang, les billets de la honte.
En France, il est impossible de violer la constitution, mais dans les colonies françaises, cela est possible, selon Emmanuel Macron et Jean Yves LeDrian.
À coup sûr, en s’associant au dictateur sanguinaire qui tue son peuple et a plusieurs fois renié sa parole aux yeux du monde, Emmanuel Macron montre qu’il est loin d’être un personnage honorable, fréquentable et crédible;
Ayant tourné le dos aux valeurs qui fondent toute civilisation humaine, Emmanuel Macron prouve encore une fois que la françafrique est toujours présente, et que le monstre n’est pas encore mort, contrairement à ses élucubrations tonitruantes devant les étudiants Burkinabè dans les débuts de son mandat.

Macron, déchéance et mort politique

Le donneur de leçons est en réalité obnubilé par l’argent sale, rien d’étonnant chez un personnage réputé être dépendant des drogues, notamment de la cocaïne.
Demeuré sourd aux interpellations des députés Français et aux rapports d’Amnesty International fustigeant les actes de barbarie du régime Ouattara, Emmanuel macron montre qu’il reste attaché à l’absence de l’état de droit et à la violation des droits de l’homme en Afrique noire.
Resté muet face à la décapitation d’un être humain pour avoir exercé son droit de citoyen, macron vient de trahir l’ensemble des valeurs qui fondent le monde civilisé, celles défendues par .
Hier si rigide et si brutale contre Laurent Gbagbo pourtant vainqueur des élections de 2010, la France s’est comportée comme une prostituée face au dictateur Dramane Ouattara.
Dramane Ouattara qui, rappelons le, a tué plus de 4000 personnes et emprisonné des milliers d’autres pour leurs opinions politiques depuis son accession au pouvoir.

La france colonialiste est encore là, hier elle bombardait le domicile de Laurent Gbagbo pour sa réélection, aujourd’hui, elle entretient une relation incestueuse et dégoûtante avec un individu qui a commis multiples massacres et génocides, et qui viole désormais toutes les lois de la société humaine dans une succession d’actes aussi iniques que contre-nature.

Emmanuel Macron, le jeune débris répugnant de la françafrique

La Françafrique est encore là, bien présente, bien puissante, et prête à massacrer tout peuple qui se dressera contre son bouffon de préfet.
La françafrique demeure plus que jamais présente en Côte d’Ivoire, à travers le camp colonial du 43ème Bima, base arrière de coups d’état, de génocides et de massacres en Afrique sub-saharienne.
C’est elle qui a soutenu les cellules mortes d’Al Qaida contre Khadafi, plongeant le sahel dans le chaos.
La France coloniale, la françafrique, s’est à nouveau manifestée en apportant tout son soutien au viol de la constitution en Côte d’Ivoire et aux massacres d’innocents, tués pour avoir réclamé le respect de ce qui est le fondement de toute civilisation humaine: la loi.
Emmanuel Macron est désormais le complice des décapitations et des massacres à la machette, perpétrés par les partisans de dramane ouattara en Côte d’Ivoire sur les Ivoiriens, qui n’ont rien ni personne pour protéger leurs vies.
Macron se montre ainsi proche des idéaux des groupes terroristes qui sévissent en Europe et en Afrique.
Il suscite désormais des doutes sur sa probité morale et surtout sur sa franchise dans le combat contre le terrorisme au mali.
Emmanuel Macron n’est plus digne de confiance.

Comments

comments

Continuer la lecture
Cliquer pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 × 27 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Actualité

« Et Emanuel Macron capitula face au peuple du Niger »

Publié

activé

Le président Emanuel Macron et Mohamed Bazoum, ancien chef de l´État du Niger

Il est connu pour ses bravades de gamin, mais à la fin, il va toujours à Canossa. La Démarche macronienne n´a pas changé, depuis son soutien à Juan Guiado le démocrate Vénézuélien selon Macron, au coup d´état au Gabon, en passant par l´Algérie et le Maroc.

Macron aime la confrontation, la fameuse épreuve de force, pour à la fin se déculotter.
On le voyait venir sur ses grands cheveux aux sabots de la défense des intérêts français. Oups ! le président de la république française venait de lâcher le morceau, sa rage contre les putschistes, nouveaux maitres du Niger était dû au fait que, l´ami de la France macronienne avait été renversé et que le pays risquait de perdre la main sur le gazoduc qui relie le Nigeria à la Lybie, sur l´exploitation de l´uranium, sur les mines d´or et autres minerais. Isolé sur la scène internationale, ses pleurnicheries n´auront rien pu faire.

Seul et mis à nu par sa colère de seigneur d´esclave, il est obligé de se rendre à l´évidence, le rapport de force n´est plus à son avantage. Monsieur Emanuel Macron n´est ni cohérent, ni consistant. Il ne connait ni de près et encore moins de loin les réalités des populations africaines. Il pense pouvoir convaincre le peuple français que les peuples francophones d´Afrique ne les aiment pas, ils sont devenus ces peuples subitement anti-français. Mais hélas, la perlimpinpin ne prend plus et Jupiter a désormais compris ici nous sommes sur terre.

Macron est hors sol en Afrique, sa méthode ressentie comme étant pro-esclavagiste ne prospère pas et plus. Jusque-là, le président français était persuadé que le gouvernement français faisait toujours la pluie et le beau temps en Afrique, il pouvait penser pour les africains francophones, leur dicter ce qu´ils doivent choisir voire dire dans le concert des nations, leur imposer avec qui ils doivent marchander et même fraterniser, soutenir contre un tel autre.

En plein 21e siècle, le président français se comporte ostensiblement en colonisateur. Malheureusement, Macron n´a pas l´autorité nécessaire pour s´imposer à la nouvelle génération d´africains et de francophones. Partout où il passe, il est condescendant narguant et ou banalisant les chefs d´État africain et agaçant pour la jeunesse africaine qui veut un réel changement de paradigme dans les relations entre l’Afrique et l’Europe d´une part et d´autre entre l´Afrique et la France. Le président français doit comprendre une fois pour toute que ce n´est pas à la France de défendre l´Afrique. Ce n´est à lui (macron) de dire aux peuples africains ce qui est bon pour eux. Face à ses engueulades, les autres membres de l´Union Européenne ont compris que leur cher Macron les conduisait à leur perte en Afrique, ils ont donc préféré jouer leur propre partition au Niger.

Deux mois après l´opération armée de sauvetage de son ami Mohamed Bazoum est devenue une action de francophones huée à l´assemblée des Nations Unies, où une fois encore la France a été comme un État dangereux pour les peuples africains. Comme avec MBS, Modi et autres, Emanuel macron est allé à Canossa. Il a capitulé face au Général Tchiani avec qui il devra obligatoirement discuter de l´évacuation de l´ambassadeur français et du retrait des forces françaises basées à Niamey.

Saint Leo

Comments

comments

Continuer la lecture

Actualité

Niger: Après le flop de l´ultimatum que peut faire la CEDEAO?

Publié

activé

Bola Ahmed Tinubu, Président en excercice de la CEDEAO en compagnie de certains chefs d´Etats membres

Après la non rédition des putschistes nigériens d´une part et la non tenue de son propre ultimatum, la CEDEAO convoque un nouveau Sommet Extraordinaire des Chefs d’État et de Gouvernement sur la situation politique au Niger. L´organisation ouest africaine a desormais le dos au mur, sous la pression des pour et contre de son éventuelle intervention militaire.

Selon un comuniqué « Le Président Bola Ahmed Tinubu, Président de la République fédérale du Nigeria et Président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement

de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a convoqué un nouveau Sommet Extraordinaire de la Conférence sur la situation politique en République du Niger. Ledit Sommet est prévu à Abuja, au Nigeria, le jeudi 10 août 2023.

Au cours de cette rencontre, les dirigeants de l’organisation ouest-africaine se pencheront sur la situation politique et les récents développements au Niger ».

Leadernewsci

Comments

comments

Continuer la lecture

Actualité

Effondrement d´un immeuble, le laxime du ministre continue

Publié

activé

Jean-Marc Yacé, Maire de la Commune de Cocody et son équipe, sur les lieux de l´effondrement de l´immeuble

La série noire des efondrements d´immeuble continue en Côte d´Ivoire avec son cortège de dommage, cette fois le bilan provisoire de ce drame fait état de six morts et neuf blessés. Le vendredi 30 juin 2023, le maire de la commune de Cocody s’est rendu sur les lieux de l’effondrement d’un immeuble à la Palmeraie, près de la pharmacie St. Viateur.

« Mes pensées vont d’abord aux blessés graves, et j’espère sincèrement qu’ils se rétabliront rapidement.

À ce stade, nous n’avons pas de rapport de décès confirmés, mais la situation est toujours en cours d’évaluation ».

Les équipes des sapeurs-pompiers et de la police étaient présentes et faisant tout leur possible pour secourir les éventuelles personnes encore prises sous les gravats.

Cet événement tragique nous attriste profondément et nous sommes déterminés à soutenir les victimes et leurs familles.

Selon le Maire de Cocody toutes les mesures nécessaires ont été mis en place pour leur apporter aide et assistance.

Il a lancé un appel à ses administrés, « Je vous encourage également, en cette période difficile, à faire preuve de solidarité en soutenant dans la prière les personnes affectées ».

Par ailleurs, M. Jean-Marc Yacé a attiré l´attention de tous l’importance de la vigilance et de la prévention des risques dans la construction.

Avant de rassurer encore une fois « la sécurité de chacun est notre priorité absolue, et nous devons veiller à ce que nos bâtiments respectent les normes de construction afin de prévenir de telles tragédies à l’avenir ».

Saint Léo

Comments

comments

Continuer la lecture

Abonnez-vous à notre newsletter

Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances