Restons en contact
Campagne #MamKoul2020

Politis

[URGENT] : La tentative manquée d’enlèvement de Nathalie Yamb

Publié

activé

Rappelons que madame Nathalie Yamb, depuis son discours retentissant à Sotchi, lors du sommet Afrique - Russie, à encore fait bouger les choses au sujet de la lutte panafricaine contre l'impérialisme français.

Vendredi 29 novembre 2019, 16h30, au siège de  LIDER.  Les derniers réglages pour la formation du Samedi 30 novembre 2019, des nouveaux membres du partit sont en train d’être bouclés.

Mamadou Koulibaly, candidat du parti à l’élection présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire, vient à peine de quitter le siège pour rentrer chez lui, quand deux individus se présentent au secrétariat et demande à parler à sa conseillère Nathalie Yamb. Interrogés sur l’objet de leur visite, ils se présentent comme commissaires au District de police d’Abidjan et disent venir remettre une convocation adressée à madame Yamb.

Lire aussi Si vous avez aimé Sotchi, votez Mamadou Koulibaly en 2020…” Nathalie Yamb

“Pourrions-nous connaître les motifs de cette convocation ?” leur demande le militant Lider qui les reçoit.

“Nous ne pouvons que donner les motifs à la concernée elle même” retoque celui qui semble être, selon notre témoin, le chef de la mission.

“Nathalie Yamb n’est pas là, mais vous pouvez nous laisser la convocation, nous la lui transmettrons dès que possible”. Ce à quoi les policiers n’accèdent pas, affirmant qu’ils souhaitaient la lui remettre en main propre. Et, pour ce faire, ils ajoutent, qu’ils voudraient avoir ces coordonnées téléphoniques. Le militant Lider leur objecte un refus poli et leur propose de les réorienter vers son avocat. Les officiers de police n’ayant pas obtenus gain de cause quittèrent l’accueil mais pas le siège non sans en avoir référé, à leur donneur d’ordre, qui serait le préfet de police d’Abidjan en personne, le commissaire Siaka Dosso. En effet, selon un militant qui a surpris la conversion téléphonique de l’un des officiers en ces termes : “Mon commandant, elle n’est pas là, et ils refusent de nous donner son numéro de téléphone. Que faisons-nous ?”  aurait vu l’officier sortir son calepin et noter un numéro de téléphone, “probablement celui de madame Yamb que son interlocuteur lui transmettait”, nous confie le militant.  “Et c’est finalement après plusieurs tentatives  infructueuses à tenter de la joindre qu’ils se sont résolus à quitter le siège”. a t’il conclut.

Pendant ce temps, Mamadou Koulibaly informé de la visite des deux commissaires de police, décide de rebrousser chemin. A son arrivée  au siège, pendant qu’il se faisait briefer sur cette visite peu commune, les envoyés du préfet de police revinrent. Il s’en suivit un échange.

Lire aussi: International: le discours historique et magistral de Nathalie Yamb à Sotchi

Au cours de cette discussion avec les deux officiers et après avoir comme le secrétariat du parti, refuser de donner le contact téléphonique de madame Yamb, le Professeur Koulibaly,  avec tout le calme et la sérénité que nous lui connaissont dit aux policiers : “Vous savez que nous sommes un parti politique ? Cette convocation concerne ma collaboratrice directe, et vous venez comme ça, un vendredi soir en fin de journée ? N’est ce pas un peu bizarre quand même vos convocations de vendredi soir ? Alors je vous propose de laisser la convocation ici, ou si vous le souhaitez je vous donne le contact de son avocat…” C’est ainsi que le secrétariat accusa réception de la convocation ci-dessus.


Rappelons que madame Nathalie Yamb, depuis son discours retentissant à Sotchi, lors du sommet Afrique – Russie, à encore fait bouger les choses au sujet de la lutte panafricaine contre l’impérialisme français. Aussi avec l’arrivée prochaine du président français, Emmanuel Macron annoncé pour les prochains jours à Abidjan, Est ce que ce remue ménage ne serait pas la réaction du tremblement que le discours de Sotchi aurait occasionné ?

Restons connecté pour connaître le fin mot de cette histoire

Hervé Christ

Comments

comments

Politis

Côte d´Ivoire: Le Gouvernement veut-il exterminer les pro-Soro par le covid-19

Publié

activé

Malgré la flambé du nombre de cas d´infectés au Covid-19, les autorités judiciaires ivoiriennes maintiennent les prisonniers en réclusion dans les différents centres pénitenciers du pays. Une situation déjà dénoncée par les Organisations non gouvernementales et les partis politiques de l´opposition, sans émouvoir le gouvernement ivoirien.

Le GPS (Génération et Peuples Solidaires) le Mouvement politique de M. Guillaume Kigbafori Soro tape du poing sur la table face à la possibilité d´une contamination d´un de ses membres.
Ci-dessous l´integralité de la décclaration.
Générations et Peuples Solidaires tient à informer l’opinion que M. Soro Yédjoussigué Simon, frère cadet du Président Soro Kigbafori Guillaume, victime d’une contamination présumée au Covid-19, contracté pendant sa détention à la prison civile d’Abengourou, a été transféré ce mardi 9 juin 2020, dans un état grave dans une clinique d’Abidjan. L’état de santé général de M. Soro Simon inspire la plus vive inquiétude.
Générations et Peuples Solidaires engage la responsabilité directe de l’Etat de Côte d’Ivoire dans tout ce qui pourrait arriver au prévenu Soro Simon.
Générations et Peuples Solidaires rappelle que depuis six (6) mois, plusieurs de ses cadres sont injustement et illégalement détenus, dispersés dans plusieurs prisons du pays, et sont maintenus dans cette situation malgré la pandémie du Covid-19 qui sévit, ce en dépit de l’appel pressant du Haut-Commissaire des Nations Unies aux Droits de l’Homme et de l’arrêt de la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples demandant leur remise en liberté immédiate.
Générations et Peuples Solidaires réclame, une fois de plus, la libération immédiate de ses militants arrêtés notamment lors de la brutale répression qui s’est abattue sur le mouvement le 23 décembre 2019, ainsi que de tous les détenus politiques.
Fait à Abidjan, le 9 juin 2020
Le Service de Communication

Comments

comments

Continuer la lecture

Politis

[URGENT] Côte d’Ivoire-Elections: Les ivoiriens de Suisse rejettent la CERD locale

Publié

activé

Les leaders des organisations politiques et associatives résidant en Suisse en séance de travail le samedi, 06 juin 2020, à Berne, Suisse. Crédit Photo: Leadernews CI:

Le samedi 06 juin 2020, la Commission électorale de la représentation diplomatique en Suisse (CERD-Suisse) a organisé une rencontre d’informations avec les organisations politiques et sociales ivoiriennes actives en Suisse.

Devant les organisations présentes, LIDER, le PDCI, le FPI, le GPS, le COJEP, et de nombreuses associations dont l’Association des Ivoiriens de Zürich (AIZ), celle des ivoiriens de Genève, des ivoiriens de Neuchâtel, la CERD locale a présenté, d’une  le programme  du déroulement de l’enrôlement, qui se tiendra du 13 au 24 juin 2020, dans les villes de Genève, Berne et Zürich, et d’autre part, la composition de son bureau qui contient 3 représentants du RHDP, 3 représentants de certains partis d’oppositions

La composition du bureau CERD – Suisse ainsi dévoilé a donné lieu à une véritable levée de boucliers des participants à la rencontre. En effets, les leaders associatifs et politiques ont d’une même voix exprimé de nombreux griefs contre la composition de structure locale de CEI (Commission électorale indépendante) censée garantir la transparence du scrutin présidentiel en Suisse. Ils ont principalement trouvé illégal que:

  • La structure de la CERD Suisse ne soit pas conforme à l’ossature de la CEI centrale à Abidjan, car n’intégrant aucun représentant de la société civile.
  • La CERD Suisse est en son sein deux individus aux profils préoccupants. L’un M. Léonard Plo, officiellement représentant de LMP, expulsé de Suisse avec interdiction d’entrée sur le territoire et résidant actuellement en France, dans la ville frontalière de Mulhouse. L’autre M. Daouda Camara, inconnu de tous en Suisse, et qui n’a jusque là assisté à aucune réunion ou session de la CERD locale, comme relevé par M. Issoufou Camara, président de l’AIZ.

Devant ces irrégularités qu’ils ont jugés graves et inacceptables, ils ont à l’unanimité informé le bureau de la CERD Suisse qu’ils le récusent et exige sa dissolution. Ils ont en outre décidé de la mise en place d’un collectif composé des partis politiques et des associations présentes, pour saisir urgemment la CEI centrale à Abidjan. “Nous ne serions tolérer que la gouvernance barbare du processus électoral qui a cours à Abidjan ne s’invite en Suisse, pays de droits, très attaché au respect des lois. Nous sommes donc prêts à nous donner les moyens de tenir les élections en Suisse sans cette commission si nos revendications n’étaient pas prises en compte” Nous a confié, très remonté, Haumar Sory, le délégué régional à l’implantation de LIDER en Suisse et en Italie.

Pour rappel, la CEI a installé plusieurs commissions locales, de la même ossature, dans ses représentations diplomatiques à l’étranger.

 

Hervé Christ

Correspondant Leadernews Suisse

Comments

comments

Continuer la lecture

Politis

[URGENT] Tina Spencer met une voiture d’Arafat DJ en vente

Publié

activé

Nous avons appris auprès d’une source proche de feu DJ Arafat, information ensuite confirmée par son fan Club, que Tina Spencer, la mère de l’artiste, aurait besoin  de ressources additionnelles qui serviront à s’occuper de la famille de son fils défunt, Houan Ange Didier.

Pour ce faire, elle a décidé de vendre l’une des voitures laissée par le Daishi Arafat, le leader des “chinois”.

                        La voiture de DJ Arafat mise en vente par sa mère

Rappelons que l’artiste ivoirien DJ Arafat est décédé le 12 Août dernier des suites d’un tragique accident de moto. Si ses funérailles ont donné lieu à des troubles publics qui ont vu la profanation de sa tombe, ils ont été aussi l’occasion de nombreux témoignages de soutien à la famille éplorée. Certaines indiscrétions font état de centaines de millions récoltés à cet effet. Tout cet argent et les biens laissés par l’artiste seraient en grande partie gérés par la mère de l’artiste, Tina Spencer, elle même artiste de renom en Côte d’Ivoire.

Hervé Christ

Comments

comments

Continuer la lecture

Abonnez-vous à notre newsletter

Publicité

Sponsorisée

Facebook

Publicité Enter ad code here
Publicité

Tendances